Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Real -Zidane : "Ca montre le caractère de cette équipe"    Juventus : Ronaldo donne un indice sur son avenir    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Turquie maintient le flou
Son ambassade à alger réagit sur l'affaire «Rachad»
Publié dans L'Expression le 21 - 04 - 2021

Les services de l'ambassade de la Turquie en Algérie ont publié un communiqué pour répondre à la presse algérienne qui a traité de la relation de la Turquie d'Erdogan avec les organisations des Frères musulmans en général et du Rachad en particulier. La réaction de l'ambassade de la Turquie est venue dans la perspective d'éclairer la situation quant à ladite relation avec la nébuleuse du Rachad et son financement, mais aussi une occasion pour rappeler la «profondeur» des relations entre l'Algérie et la Turquie.
À ce propos, l'ambassade a eu recours à la «dénonciation» des médias qui ont traité de la relation entre la Turquie et l'organisation islamiste du Rachad.
Dans ce sens, les services de l'ambassade de Turquie en Algérie ont rapporté via leur communiqué que «l'ambassade de Turquie considère qu'il serait utile de faire une mise au point concernant certaines allégations qui ont récemment été relayées par certains médias. Les allégations selon lesquelles la Turquie s'efforce d'interférer sur la scène politique algérienne et qu'elle aurait agi en faveur de certains éléments ne reflètant nullement la vérité. Ces allégations cherchent à porter atteinte aux relations entre les deux pays, amis et frères», ont-ils souligné. Cette partie du communiqué montre que la Turquie ne dispose d'aucune relation ni lien avec la nébuleuse du Rachad sans citer le nom de l'organisation.
En rappelant que les relations entre les deux pays frères sont intactes et «profondes». dans un autre registre et pour appuyer ses «arguments», le communiqué de l'ambassade de la Turquie en Algérie explique: «Il est évident que les auteurs de cette propagande mensongère et de ces fausses rumeurs, qui visent à brouiller l'évolution positive des relations chaleureuses et amicales entre la Turquie et l'Algérie, ne tiennent pas compte de la profondeur des liens fraternels entre les deux pays. Ces relations bilatérales, qui se développent dans tous les domaines sur la base du respect mutuel ainsi que les liens sincères remontant à plusieurs siècles entre les peuples des deux pays, sont suffisamment forts et puissants au point de faire échouer toutes les initiatives négatives qui tenteront de nuire à ces relations», a-t-il précisé. La réalité est connue par les observateurs et les spécialistes des mouvements islamistes radicaux et le nouveau «fief» dans lequel ils trouvent les moyens et les financements susceptibles de les aider à se redéployer et retrouver la mobilisation d'antan dans leurs pays d'origine.
Les rencontres avec l'organisation islamiste du Rachad ont bel et bien existé. Cela a été précisé par des membres dirigeants de cette organisation. Les travaux du mou3tamar el Oumma a regroupé la majorité des organisations islamistes se reconnaissant dans cette structure fédérative en Turquie.
Le projet des chaînes de télévision a été bel et bien débattu avec l'organisation Rachad et les responsables turcs dans la perspective d'attiser les conflits et les crises dans les pays concernés par cet objectif diabolique.
Au-delà de ce qui est présenté comme propos adressés à «certains médias», il faut dire que, au demeurant, les Turcs tiennent compte de la réaction de l'Etat algérien qui ne badine pas quand il s'agit de sa souveraineté et d'ingérence dans ses affaires internes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.