Législatives : Un taux de participation de 14,47% à 16h00    Législatives/centre du pays: les citoyens plus nombreux aux bureaux de vote dans l'après-midi    Euro 2020 : Le match Danemark-Finlande va reprendre    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Les Canaris en plein vol...    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    Khaldi : "Revoir la politique du football"    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Presse régionale: rendez-vous avec le changement    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sa traduction par Waciny Laredj paraitra en juin
«La Peste» d'Albert Camus
Publié dans L'Expression le 08 - 05 - 2021

Le romancier algérien, Waciny Laredj a annoncé la parution en juin de sa nouvelle traduction du roman «La Peste» du célèbre écrivain français Albert Camus. «La nouvelle traduction du célèbre roman d'Albert Camus «La Peste» paraîtra en juin, parallèlement à la parution de la traduction des «Correspondances Albert Camus/ Maria Casarès» aux édition Al-Kamel (Beirut-Allemagne) et aux éditions Al Fadaa El Hor (Espace libre), collection Libre Poche en Algérie», précise Waciny Laredj sur sa page Facebook.
«La nouvelle traduction de La Peste constitue un moment important pour l'expérience de Camus car relevant la deuxième phase de son expérience qu'il a entamée par l'absurde consacrée dans son roman ''L'étranger'' et manifestée à travers ''La Peste'' en sus de l'étape de l'amour dans son roman inachevé ''Le Premier Homme'' qui l'a accompagné jusqu'à sa mort, c'est pourquoi je me suis lancé dans cette aventure difficile et intéressante pour le triomphe de la vie même en pleine pandémie et ce, à travers un grand projet de deux ans concernant tous les romans de Camus, à savoir ''L'étranger'', (1942), ''La Peste'' (1947), ''La Chute'' (1956), ''La Mort Heureuse'' (1971) et ''Le Premier Homme'' (1994)» a écrit Waciny dans sa préface. «Je ne cache point avoir lu toutes les traductions de ''La peste'' notamment celles signées par de grands auteurs dont Souheil Idriss (1981), Kaouthar Abdessalem El Bahiri, Salim Kabaoua, Yara Chouaaa et bien d'autres, des traduction de différentes valeurs, force et influence», a-t-il indiqué, précisant que ces «dernières manquent d'émotion qui précède la traduction et lui confère une force intérieur composant avec le moment historique que nous vivons pour marquer, ainsi, le retour du texte source par le biais de la nouvelle traduction». Primé de plusieurs Prix, Waciny Laredj est l'un des célèbres écrivains en Algérie et dans le monde arabe dont les oeuvres ont été traduites dans plusieurs langues.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.