"Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    Tuchel ne lâche pas Werner    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le jour J est arrivé
Publié dans L'Expression le 20 - 06 - 2021


L'heure de vérité a sonné pour près de 732000 candidats désirant rejoindre l'année prochaine, les bancs des universités. Le nombre de candidats à l'examen du baccalauréat, session 2021, prévu du 20 au 24 juin, a atteint celui de 731723 candidats, a indiquée l'Office national des examens et concours (Onec). Ils devront dès aujourd'hui enchaîner les épreuves du baccalauréat pendant 5 jours, donc jusqu'à jeudi prochain, au niveau des 2528 centres d'examen, à travers les quatre coins du pays. Ceux-ci ont été, faut-il le noter, pourvus des moyens sanitaires nécessaires au bon déroulement des épreuves. En plus de réussir à vaincre le stress et éviter qu'il ne se transforme en grosse panique, les candidats devront scrupuleusement suivre les consignes du protocole mis en place afin de préserver leur santé et celle du personnel éducatif et administratif. Ces derniers se chargeront d'encadrer chaque étape du déroulement des examens. En plus de leurs missions de déceler les fraudeurs lors de la semaine chargée d'examens, ils auront comme mission de juguler le flux important des candidats à l'aide des affiches colorées au sol, rappelant les gestes barrières pour assurer le respect de la distanciation sociale. Les milliers d'enseignants qui se chargeront d'encadrer chaque étape du déroulement des examens, auront comme mission de juguler le flux important des candidats à l'aide des affiches colorées au sol, rappelant les gestes barrières pour assurer le respect de la distanciation physique. Ils auront également la mission de déceler les fraudeurs lors de la semaine chargée d'examens. Histoire de dissuader toute tentative de ce genre, le ministre avait également révélé «la mise en place d'une cellule spéciale pour passer la Toile au peigne fin.» La connexion Internet sera-t-elle coupée avant chaque épreuve? Cette question est sur toutes les lèvres. En attendant la journée d'aujourd'hui, les algériens ont de quoi être rassurés.Mohamed Ouadjaout et ses collaborateurs tablent sur l'efficacité des appareils de brouillage installés au niveau des centres d'examen, avec la collaboration des ministères de la Défense, de la Poste et des Télécommunications.Il y a également lieu de rappeler que la navigation Internet n'avait pas été perturbée durant les trois journées d'épreuves du BEM, contrairement aux années précédentes, où les autorités avaient décrété des coupures temporaires de l'accès à la Toile, pour éviter la fuite des sujets et la triche lors des examens de fin d'année. La réunion des conditions humaines et matérielles pour garantir le bon déroulement et la sécurisation du baccalauréat 2021 passera également par l'implication de plusieurs départements ministériels. La Dgsn a, pour sa part, mobilisé 15379 policiers à travers tout le territoire national.Les unités de police disposeront de tous les équipements et moyens techniques nécessaires, afin de veiller à la sécurisation du périmètre extérieur des centres de déroulement des examens. Leur mission est d'assurer la sécurisation de l'acheminement des sujets d'examen et le renvoi des colis vers les centres de compostage. La Gendarmerie nationale et la Protection civile ont également mis en place leurs dispositifs de prévention et de sécurisation en prévision des épreuves du bachot.En fait, la chaleur est une épreuve de plus à surmonter par les candidats et surveillants au bac 2021, notamment dans les régions du sud du pays. Les températures dépassent en cette période de l'année, les 43 degrés à l'ombre!

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.