Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le grand défi des mercenaires
Berlin 2 cite en exemple l'expérience algérienne de réconciliation
Publié dans L'Expression le 26 - 06 - 2021

A Berlin, mercredi dernier, les participants à la deuxième Conférence internationale sur la Libye, ont unanimement salué, dans la déclaration finale qui sanctionnait la réunion, «la volonté de l'Algérie de partager son expérience en matière de réconciliation nationale», tout en relevant l'importance du «soutien des organisations régionales et des pays voisins à un processus de réconciliation inclusif et global fondé sur les droits». Ce faisant, ils reconnaissent «le rôle de l'Union africaine à cet égard, ainsi que la volonté de l'Algérie de partager son expérience en matière de réconciliation nationale».
Ce document doit être soumis à l'examen du Conseil de sécurité de l'ONU, sachant que la situation en Libye est encore loin d'être apaisée, comme en témoigne le fait que les décisions attendues de cette deuxième Conférence de Berlin, notamment en ce qui concerne le retrait des mercenaires et forces étrangères dont la présence compromet l'organisation des élections du 24 décembre prochain, ont cédé la place à des recommandations et des voeux pieux, sans plus.
Certes, les participants ont bien relevé, avec satisfaction, les avancées obtenues par le Conseil présidentiel et le gouvernement Dbeibah qui constituent un pas important dans le processus de réconciliation nationale inclusif, les encourageant à poursuivre leurs efforts en vue de mettre en place et de renforcer les institutions de justice transitionnelle, comme la commission d'établissement des faits et de réconciliation (FFRC) et le Haut-Commissariat à la réconciliation nationale, créé dernièrement.
La grande préoccupation aura porté sur les conditions d'organisation des élections législatives et présidentielle du 24 décembre, compte tenu de la situation qui prévaut en Cyrénaïque et dans le sud du pays. A ce titre, la déclaration du sommet de Berlin II insiste particulièrement sur le fait que «les élections présidentielle et parlementaires nationales, prévues le 24 décembre 2021, doivent avoir lieu comme convenu dans la feuille de route, adoptée par le Forum de dialogue politique libyen (LPDF), à Tunis, en novembre 2020, et leurs résultats doivent être acceptés par tous».
Comme aussi, elles devront être, soulignent les participants, «libres, justes, crédibles, transparentes et inclusives» afin d'assurer au peuple libyen la garantie d'un gouvernement représentatif et unifié, capable de renforcer l'indépendance, la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'unité nationale de la Libye». Quant à l'enjeu primordial du retrait des mercenaires et combattants étrangers, présents en Libye et évalués à quelque 20.000 soldats par la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul), le document ne fait pas état des difficultés observées au cours de la réunion mais se contente de réitérer l'exigence, déjà formulée par le Conseil de sécurité de l'Onu, l'Union africaine, le groupe des pays voisins de la Libye ainsi que par les nouvelles autorités libyennes elles-mêmes, d'un départ «sans délai», sachant qu'il s'agit là d'une condition essentielle pour la réussite du processus global de sortie de crise. Il y aura eu, au moins, une satisfaction dans l'examen des faits actuels, à savoir la solidité du cessez-le-feu mis en oeuvre le 23 octobre 2020 par le comité militaire mixte 5+5 qui a, voici dix jours à peine, franchi un nouveau pas décisif avec la réouverture de la route côtière entre Tripoli et Tobrouk, après avoir, également créé des institutions unifiées de sécurité nationale, indispensables à la sécurisation de toutes les frontières de la Libye et au contrôle des mouvements de groupes armés présents dans différentes parties du territoire. En somme, le bilan est considéré comme globalement positif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.