Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    MOHAMED BELHADJ, NOUVEAU PRESIDENT DU CA    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Abdelkader Bensalah n'est plus    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rush sur les points de vaccination
Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 17 - 07 - 2021

Pas moins de 40 mosquées ont été mobilisées, hier, dans les quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou, afin de se rapprocher davantage des citoyens qui désireraient se faire vacciner. Une initiative qui s'ajoute à des dizaines d'autres, enregistrées dans pratiquement les 21 daïras de la wilaya de Tizi Ouzou, où un engouement surprenant et sans précédent des citoyens voulant se faire vacciner a été constaté. En effet, les personnes réticentes qui avaient le vent en poupe il y a quelques jours ont laissé place à une adhésion massive de la part des citoyens, comme on l'a constaté, par exemple, dans les différents points de vaccination de la daïra de Makouda. Les citoyens, par centaines, n'ont pas cessé d'affluer sur les points de vaccination en question, tout au long de la journée d'hier et d'avant-hier. L'opération se poursuivra encore aujourd'hui, à Makouda. Mais si la demande demeure élevée, les responsables locaux du secteur de la santé rassurent les citoyens sur le fait qu'une seconde campagne sera animée dans les jours à venir. Même topo dans la commune de Boudjima (dans la daïra de Makouda) où la bibliothèque communale Abdellah-Mohia a connu une affluence record de la part des citoyens voulant se faire vacciner. Toutes les tranches d'âge et des citoyens des deux sexes ont pris d'assaut le point de vaccination «érigé» à la bibliothèque communale. L'effet d'entraînement a fait le reste. Partout ailleurs, dans la même wilaya, c'est le même décor qui est planté pratiquement dans les points de vaccination, comme au chef-lieu de wilaya, au niveau de la salle omnisports Saïd Tazrout, entre autres. Partout ailleurs, il a été constaté un changement radical dans l'attitude des citoyens face à la vaccination contre la Covid-19.
Il faut préciser que cet engouement n'est pas le fruit du hasard. C'est la résultante de plusieurs facteurs. En premier lieu, celui de la campagne de sensibilisation en faveur de la vaccination qui a atteint sa vitesse de croisière durant les 10 derniers jours et qui a donné des résultats probants, comme on a pu le constater. En effet, toutes les parties concernées se sont retroussées les manches pour tenter de convaincre les citoyens de la nécessité impérieuse de se faire vacciner afin de parer au pire. Le wali, plusieurs directions de wilaya, les associations, en plus du secteur directement concerné (direction de la santé) ont tous conjugué leurs efforts pour que cette campagne en faveur de la vaccination puisse porter ses fruits. Le wali de Tizi Ouzou, Mahmoud Djamaâ, a d'ailleurs lancé un appel aux comités des villages afin qu'ils se mobilisent de nouveau pour aussi bien mener tel qu'il se doit la campagne de vaccination que pour contribuer à sensibiliser les citoyens pour le respect de mesures de prévention contre la propagation du coronavirus, car, depuis deux semaines, la situation sanitaire s'est détériorée dans la wilaya de Tizi Ouzou où l'on a enregistré de nombreux décès, même de malades ayant contracté le coronavirus et ayant moins de 50 ans. Il en est de même du nombre de nouveaux cas graves. Dans l'Etablissement public hospitalier «Krim-Belkacem» de Draâ El Mizan, trois décès ont été enregistrés en 12 heures, avant-hier. Les personnes décédées étaient âgées entre 65 et 72 ans. Dans le même établissement sanitaire, pas moins de 55 patients atteints de Covid-19 sont actuellement hospitalisés et mis sous assistance respiratoire, car il s'agit de cas graves. Le directeur de l'hôpital de Draâ El Mizan a lancé à appel aux citoyens de cette région, afin qu'ils se rendent massivement aux points de vaccination à partir de demain, jour du coup d'envoi de la campagne de vaccination dans ce versant de la wilaya de Tizi Ouzou. À l'ESP de Ain El Hammam aussi, la situation est préoccupante. Pas moins de 30 patients avec des formes sévères, y sont hospitalisés.
En moyenne, cet ESP reçoit entre 30 et 40 patients par jour qui présentent des symptômes de la Covid-19. Il faut préciser que l'Assemblée populaire de wilaya de Tizi Ouzou a dégagé, jeudi dernier, une enveloppe financière de 4 milliards de centimes, pour l'achat de 100 extracteurs d'oxygène. Notons enfin que dans les limites des mesures prises dans le cadre de la lutte contre cette 3e vague de la Covid-19, les autorités de la wilaya ont décidé de geler toutes les activités culturelles qui étaient programmées, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Ce gel est entré en vigueur depuis 48 heures et ne sera levé qu'après l'amélioration de la situation sanitaire, ont précisé les responsables de la wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.