Cour d'Alger: début du procès en appel de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout    L'occupant israélien veut vider El Qods de ses habitants et de ses repères    Man City : Pep Guardiola n'a rien prévu pour son avenir    Des vents forts sur plusieurs wilayas à partir de dimanche après-midi    Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l'Algérie à l'Italie    La Juventus communique sur l'enquète de la police financière    Les multinationales de production d'énergie doivent quitter "immédiatement" le territoire sahraoui occupé    "Une révision profonde des textes en 2022"    "Vous serez relogés après le vote"    Il sera bientôt mis en service    Une secousse tellurique de magnitude 4.0 enregistrée à Bejaia    "Une conjonction entre la pensée et les actes"    Les Aigles du Sahara prêts pour l'attaque !    L'Italie et le Portugal versés dans la même voie    Faible participation, pas d'incidents    La police disperse des manifestants contre le pouvoir à Ouagadougou    L'Ethiopie risque de se diriger vers un génocide    Renforcer la recherche scientifique    Souriez, nous allons tous mourir !    Sachez que...    3,420 kg de kif saisis    Modeste engouement    ACTUCULT    «Valeurs arabo-musulmanes et algériennes» ? (3)    Les enfumades du Dahra    Locales du 27 novembre: mettre le "dernier jalon" pour l'édification institutionnelle de l'Algérie nouvelle    MC Alger: Un gros chantier pour Ben Yahia    Pour promouvoir la coopération bilatérale: Visite de l'ambassadrice de Finlande à la CCIO    Chômage, prix et impératif civisme    Misserghine et Boutlelis: Une production de 43.000 quintaux d'agrumes attendue    Le culte fécond ou stérile du passé    Giroud absent 3 semaines    L'enjeu des locales    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    Les Algériens offusqués    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Une ambiance bon enfant à Alger    Les élections locales par les chiffres    Relative affluence    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Un album pour préserver Tabelbala    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    La classe au bout des doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les médias marocains s'agitent
Publié dans L'Expression le 18 - 07 - 2021


Les propos tenus, lors du débat général de la réunion ministérielle du Mouvement des Non-Alignés, par l'ambassadeur permanent du Maroc à l'ONU, Omar Hilale, ont provoqué la colère du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger Ramtane Lamamra. Pour les médias algériens, aucun doute n'est permis. Une menace de guerre à peine voilée. Un aveu d'ingérence. Une offensive qui n'a suscité aucune réaction officielle de Rabat pour le moment. Le Makhzen se fait tout petit. Normal, toute réaction à chaud du gouvernement marocain, qui s'est laissé emporter plus par les émotions que par la raison, servirait les intérêts de l'Algérie. Aussi tente-t-il de se donner le temps de réflexion afin de distraire l'attention de l'opinion marocaine, lassée de la mainmise du roitelet sur les richesses du Sahara occidental. Pour ce faire, le Makhzen a actionné ses relais médiatiques pour remuer le couteau dans la plaie, en reprenant les propos du représentant du Makhzen à l'ONU. Sous le titre «L'Algérie, l'incurable voisin», le site atlasinfo.fr tente d'entretenir la réaction pathologique qu'entretient le Makhzen avec son voisin algérien. Se regardant dans un miroir, l'auteur du pamphlet relève que «de l'obsession maladive à la tentation suicidaire, rien dans le vocabulaire des psychopathes n'a été épargné à cette vision algérienne des rapports de force avec son voisin marocain». De son côté, le site yabiladi.ma, sous le titre « Alger vent debout contre le soutien du Maroc à l'autodétermination du peuple kabyle», tente de rajouter une couche en prenant la défense du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) et du mouvement islamiste Rachad, pourtant classé par l'Algérie en tant qu'organisation terroriste. Tandis que le site bladi.net, sous le titre « L'Algérie répond au Maroc: une menace de guerre à peine voilée» s'est contenté de traiter le communiqué du ministères algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger qui a relevé dans sa déclaration que «l'Algérie, République souveraine et indivisible, est en droit d'attendre une clarification de la position définitive du Royaume du Maroc sur cet incident d'une gravité extrême». En attendant, la diplomatie marocaine pérore sans fin.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.