5 aliments anti-inflammatoires qu'il faut consommer    Besiktas : Rachid Ghezzal passeur décisif face à Adana Demirspor (Vidéo)    Liga : Falcao décisif avec l'Athletic Bilbao (Vidéo)    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Amar Belani dénonce les «mensonges» de l'ambassadeur du Maroc à Genève    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Quel avenir pour les entreprises publiques ?    MC Oran: L'ère Aït Djdoudi commence    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    UNE ORGANISATION MONDIALE VIRTUELLE    Santé: Les dépenses de soins jugées trop élevées    Intense activité pour Lamamra à New York    Biden et Xi livrent leur vision à l'ONU    Le Parlement accorde sa confiance au nouveau gouvernement    16 décès et 182 nouveaux cas    Des partis politiques à la traine    Les promesses d'un conclave    un conseil national du tourisme?    Les fondements d'un nouveau mode économique loin de la rente pétrolière    Koeman tire sur ses joueurs    Coup de pression de la justice espagnole    Pochettino s'est expliqué avec Messi    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Le retour du FFS    Un scrutin plus coloré    220.000 élèves au rendez-vous    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des tablettes à l'école pour alléger les cartables    Inondations et routes bloquées    Parution de la version anglaise    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Les Nuits du théâtre    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    En quête d'une stratégie industrielle    Wagner brouille les cartes au Mali    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    L'opposition crie à la fraude    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Boudaoui affiche ses ambitions
OGC Nice
Publié dans L'Expression le 25 - 07 - 2021

Auteur de 5 buts et 5 passes décisives en 42 matchs disputés avec l'OGC Nice, Hicham Boudaoui est sur le point de prendre part à sa troisième année au sein du club niçois. L'international algérien s'est d'ailleurs montré particulièrement ambitieux, à titre individuel, pour la saison prochaine, tout en insistant sur le fait qu'il n'a pas réussi à montrer toute l'étendue de ses qualités au cours des années précédentes: «Dans ma tête, je sais que je peux faire mieux. Je dois marquer plus, être plus décisif, et surtout tout faire pour éviter les blessures et pouvoir enchaîner sur toute la saison. Ça passe par beaucoup de travail et ça tombe bien, j'adore travailler. Le seul match où j'étais 100% à l'aise depuis mon arrivée, c'était à Rennes. Là, je me suis senti comme au Paradou, où j'enchaînais ce genre de prestations. Sur tous les autres, je t'assure qu'il y avait mieux à faire.» En ce qui concerne son positionnement sur le terrain, le natif de Béchar a assuré qu'il aimait à la fois attaquer et défendre: «J'aime les deux, du moment que je sors du terrain épuisé...», tout en précisant qu'il préfère évoluer dans l'axe du terrain: «J'aime l'axe du terrain. 6,8,10: peu importe, mais c'est vraiment là où je me sens bien. J'ai appris sur le côté lors de ma première saison à Nice, mais ce n'était pas un poste que je connaissais. Au coeur du jeu, c'est autre chose...». Après qu'on lui a signifié que tous les préparateurs du club niçois louaient son coffre et son endurance, Hicham Boudaoui va évoquer une anecdote: «En Algérie, on ne m'a jamais parlé de physique. J'étais juste un joueur technique. C'est ici qu'on a commencé à me dire que j'avais de bons résultats aux tests. Les gens ont peut-être retenu ça car la première année, je n'étais pas à l'aise avec le ballon. J'avais du mal à m'adapter. Alors pour compenser, je donnais tout, car c'est la moindre des choses. Attaquer, défendre, courir: dès que je suis monté avec les U21 du Paradou, j'ai commencé à le faire naturellement. Ça m'est venu comme ça, je ne peux pas trop dire pourquoi.» Par la suite, le milieu de 21 ans va parler de son nouvel entraîneur, Christophe Galthier, vainqueur du championnat français la saison dernière avec Lille, et les changements qu'a apportés ce dernier aux séances d'entraînement niçoises:
«Les entraînements sont très différents, Beaucoup de choses ont changé, à commencer par le système qu'on travaille, qui n'est plus le 4-3-3 mais le 4-4-2. On bosse beaucoup le pressing, les retours, la manière de coulisser. Il y a énormément de tactique, le coach demande beaucoup d'agressivité et d'intensité». Signe de sa grande motivation, Hicham Boudaoui va réitérer, au cours de l'entretien, sa volonté de réaliser de grandes choses cette saison avec son club en indiquant que, lui et ses coéquipiers, devront faire mieux que l'exercice précédent: «J'espère vraiment qu'on va faire une bonne saison. D'ailleurs, on n'a pas le droit d'en faire une mauvaise. L'année dernière, ce n'était pas assez. Il faut qu'on ait de gros objectifs et, personnellement, encore une fois, j'espère enchaîner pour aider l'équipe à les atteindre. En tout cas, je fais tout pour.» En toute fin d'interview, et après qu'on lui eut remémoré l'une de ses précédentes déclarations où il évoquait le fait qu'il voulait finir sa carrière à l'OGC Nice, il confirmera ses dires en déclarant: «Un an après, je pense toujours la même chose. Je pourrai rester ma vie ici. Je suis chez moi. J'ai envie de travailler ici. Je suis bien, c'est la chose la plus importante».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.