5 aliments anti-inflammatoires qu'il faut consommer    Besiktas : Rachid Ghezzal passeur décisif face à Adana Demirspor (Vidéo)    Liga : Falcao décisif avec l'Athletic Bilbao (Vidéo)    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Amar Belani dénonce les «mensonges» de l'ambassadeur du Maroc à Genève    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Quel avenir pour les entreprises publiques ?    MC Oran: L'ère Aït Djdoudi commence    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    UNE ORGANISATION MONDIALE VIRTUELLE    Santé: Les dépenses de soins jugées trop élevées    Intense activité pour Lamamra à New York    Biden et Xi livrent leur vision à l'ONU    Le Parlement accorde sa confiance au nouveau gouvernement    16 décès et 182 nouveaux cas    Des partis politiques à la traine    Les promesses d'un conclave    un conseil national du tourisme?    Les fondements d'un nouveau mode économique loin de la rente pétrolière    Koeman tire sur ses joueurs    Coup de pression de la justice espagnole    Pochettino s'est expliqué avec Messi    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Le retour du FFS    Un scrutin plus coloré    220.000 élèves au rendez-vous    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des tablettes à l'école pour alléger les cartables    Inondations et routes bloquées    Parution de la version anglaise    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Les Nuits du théâtre    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    En quête d'une stratégie industrielle    Wagner brouille les cartes au Mali    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    L'opposition crie à la fraude    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Salem Azzi n'est plus!
Il était le chanteur leader du groupe de métal Atakor
Publié dans L'Expression le 01 - 08 - 2021


La scène culturelle vient à nouveau de perdre un de ses enfants en raison de ce fichu virus qui est en train de tuer plein de monde actuellement sur son passage sans distinction d'âge ou de genre. Auteur, compositeur, interprète et chanteur organiste, fondateur et leader du groupe de heavy métal (hard rock) vient de tirer sa révérence, emporté par la déferlante pandémie du Coronavirus. Salem Atakor est décédé en effet jeudi, à l'hôpital de Zéralda. Il a été inhumé vendredi 30 juillet 2021, au courant de l'après-midi, au cimetière de Garidi, à Alger. Salem, en plus d'être musicien était un fin journaliste, doué d'une grande culture et d'une immense humilité. Il aura marqué toute une génération avec son groupe Atakor, aux côtés d'un autre, à savoir Litham, mené par le célèbre Redouane. Salem Azzi, de son nom, était journaliste de la rédaction anglophone de Canal Algérie. Le défunt a été admis, il y a une dizaine de jours, au service de réanimation de l'hôpital de Zéralda (Ouest d'Alger) après sa contamination au Coronavirus avant de succomber à une détresse respiratoire, selon la même source. Salem Azzi avait intégré la «Coordination internationale» de l'Entreprise publique de la télévision avant de rejoindre la chaine francophone Canal Algérie. Il avait formé son légendaire groupe musical Atakor au début des années 80 et avait animé de nom-breux concerts dont les aficionados du rock s'en souviendront toujours. Ironie du sort, Salem Azzi écrivait le 18 juillet sur sa page facebook: «Besoin d'oxygène en urgence. Je suis covidé. Pouvez-vous m'orientez, merci». Suite à cela, le défunt a été admis, une dizaine de jours après, au service de réanimation de l'hôpital de Zéralda (Ouest d'Alger) après sa contamination au coronavirus avant de succomber à une détresse respiratoire. A noter que le ministre de la Communication, Ammar Belhimer, a présenté ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt ainsi qu'à l'ensemble de la corporation journalistique. Salem Azzi était une personne simple et humble. Sur la Toile beaucoup louaient ses qualités humaines. Artiste généreux, Salem Azzi est parti rejoindre les étoiles du rock et tous les beaux anges du ciel, comme lui au firmament du paradis.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.