«Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Enfin libre    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Grande rencontre sur la microentreprise    Constantine contredit Medaouar    Les Algériennes pour prendre option    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    La colère du FFS    Astuces pour une meilleure visibilité    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Branle-bas de combat chez les partis    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Une union truffée de non-dits    JS Kabylie: Toujours les mêmes ambitions    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Hamdoullah dima la baisse !    Des rejets «excessifs et arbitraires»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Les clubs déclarent la guerre à Newcastle    Virée au Palais de justice    La face «cachée» du «Bâtiment»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le gouvernement peaufine son plan
Gestion de la Covid-19
Publié dans L'Expression le 02 - 08 - 2021

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a réuni samedi dernier, les membres de son exécutif. Une première réunion du gouvernement où la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 était au coeur des débats. Le ministre de la Santé a fait un état des lieux ainsi qu'un rappel des mesures prises pour faire face à cette terrible troisième vague de coronavirus. Comme à son habitude, Abderrahmane Benbouzid s'est montré rassurant sur les capacités de l'Algérie à faire face à la situation. Le ministre a indiqué que le secteur a mobilisé des capacités d'hospitalisation supplémentaires, que ce soit au niveau des établissements sanitaires ou à celui des hôtels réquisitionnés pour l'accueil des malades. Il a dans ce sens souligné que l'acquisition de nouveaux lots de concentrateurs d'oxygène permettra d'augmenter cette capacité. «Ils seront répartis entre les différentes structures hospitalières et les établissements hôteliers dédiés à la prise en charge des malades Covid-19», a-t-il précisé. Le Premier ministre qui occupe également le poste de ministre des Finances, a instruit le premier responsable de la santé d'accélérer la mise en place de ces mesures d'urgence.
À ce propos, il a tenu à rappeler les directives du président de la République «pour la mobilisation de tous les moyens nécessaires au niveau des établissements de santé ainsi que les efforts engagés pour l'acquisition des nouvelles quantités de vaccins anti-Covid-19», souligne un communiqué du Premier ministre.
En outre, Benabderrahmane a demandé une mobilisation de tous les membres du gouvernement, afin d'accélérer la cadence de vaccination au niveau des structures relevant de leurs secteurs. Le chef de l'Exécutif a ainsi voulu «peaufiner» avec les membres de l'Exécutif, les mesures d'urgence qu'il avait annoncées, jeudi dernier.
Aïmene Benabderrahmane, qui a pris en charge l'épineux dossier de l'oxygène médical s'était engagé à mettre fin à cette crise dans les plus brefs délais, cela grâce à des décisions importantes qu'il avait prises quelques heures plus tôt, à l'exemple de l'acquisition d'un total de 15050 concentrateurs d'oxygène. Il a également annoncé qu'une commande a été lancée pour l'acquisition de 5000 concentrateurs, ainsi que les autorisations accordées aux opérateurs privés pour l'acquisition de 6000 concentrateurs. «S'ajoute à cela, la levée de toute contrainte administrative pour l'importation de concentrateurs par les particuliers», précise-t-on. S'agissant des générateurs d'oxygène, le Premier ministère a rappelé qu'une opération a été lancée pour la dotation des hôpitaux en générateurs d'oxygène, ainsi que les autorisations accordées aux opérateurs privés pour l'acquisition des mêmes articles. «Pour l'importation de l'oxygène, trois citernes cryogéniques d'une capacité de 60000 litres liquides, ainsi que 10 unités mobiles de générateurs d'oxygène, d'une capacité de 20000 à 40000 litres/jour sont en cours d'acquisition», révèle-t-on. À cela, il faut ajouter les mesures qui ont été prises afin d'augmenter rapidement la production nationale d'oxygène et de gaz médicaux. Tout un plan donc. Mais est-ce suffisant pour mettre fin à cette crise? Wait and see...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.