Liverpool a un super-héros dans son effectif selon Milner    Recommandations pour mieux digérer les aliments    Liga : Le Barça s'en sort bien face à Grenade    Flot juvénile    Une rallonge de 14 milliards de DA accordée: Livraison de la pénétrante portuaire en février 2022    Youcef Aouchiche, premier secrétaire du FFS: «Notre participation vise à défendre l'unité nationale»    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Thérapie du «sérum»?    CS Constantine: Des objectifs revus à la hausse    Education: Une rentrée scolaire difficile    Cherté des articles scolaires: Les ménages à faibles revenus mis à rude épreuve    Incendies de forêt: L'enquête étendue à 30 wilayas, 71 suspects arrêtés    Les dessous de la corbeille    Le Mali invoque sa souveraineté    Deux militaires morts dans la collision de deux hélicoptères    Lamamra sur son terrain à New York    La saga islamiste tire à sa fin    Chanegriha loue la cohésion    La grande inconnue    Un vrai levier de redressement    Messi, une première tension déjà    Kanté, Tuchel n'en revient pas    Laporta vise trois entraîneurs    L'appel de la Fédération des consommateurs    El Watan au coeur d'une polémique    Ce que réclame le trésor public    16 harraga secourus au large d'Arzew    Jeunesse, tourisme et télécommunications au menu    Souiller votre propre sang?    Les paramédicaux en colère    15 décès et 166 nouveaux cas    Mini-scandale à l'aéroport d'orly    Spectacle culturel et festival gastronomique    Cycle de films espagnols    Le second appel de l'institut Français    Niger - Algérie décalé au 12 octobre    Le procès en appel reporté au 10 octobre prochain    Un hommage a minima    Les islamistes marocains doutent de la régularité du scrutin    Incursion de près de 50 colons israéliens dans la mosquée d'El-Aqsa    Ouramdane Ahitous, le dernier forgeron d'Ihitoussen    La stèle du colonel Ali Mellah inaugurée à M'kira    Tayeb Thaâlibi inhumé au cimetière de Garidi à Alger    Paris accuse, Washington et Canberra justifient    L'ANIE ignore les réserves des partis    Mémoire indissociable    Lamamra participe à la 76e session    Une forte baisse enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«L'Algérie ne se soumettra jamais!»
Dernier éditorial de la revue El Djeïch
Publié dans L'Expression le 05 - 08 - 2021


A la fois rassurant et intransigeant. L'éditorial publié ,hier,dans la dernière édition de la revue El Djeïch a été clair, net et précis. Il n'a laissé aucun doute sur la détermination de l'armée algérienne a défendre jusqu'à la dernière goutte de sang et jusqu'au dernier millimètre du territoire national réaffirmant ainsi qu'il ne sera jamais question pour l'Algérie de céder à un chantage d'où qu'il vienne et qu'elle qu'en soit sa puissance émettrice. « Les avancées enregistrées par l'Armée nationale populaire suffisent pour lui permettre de déjouer les complots et les conspirations de toute nature et origine », a écrit l'éditorialiste. Dans ce contexte, il a rappelé la déclaration du général de corps d'armée, selon laquelle «l'Algérie rejette toute menace de quelque partie que ce soit comme elle ne se soumettra à aucune partie, quelle que soit sa puissance». L'auteur de l'éditorial estime que « l'intérêt accordé par l'ANP à la formation de ses éléments, a prouvé l'efficience de cette orientation (..) ». Citant l'exemple des cadets de la nation l'auteur estime que ceci est «la meilleure preuve d'encouragement, d'intérêt et de soin accordés par le Commandement militaire à la formation des hommes de demain », ceux-là mêmes qui auront à assurer « la protection de la patrie contre toute menace et tout risque potentiels dans un monde voguant entre mutations profondes et conflits armés et dans lequel notre région vit sur un volcan d'où ne s'en sortiront que les forces les plus intelligentes et disposant d'une grande cohésion ». Quant à la seconde charge, elle se résume en éléments qui « sont prises dans l'intérêt du citoyen algérien, afin qu'il ait une existence décente, une existence garantissant la prospérité à tous les Algériens et afin que notre pays préserve sa souveraineté dans ses décisions et soit en capacité de rejeter toute forme d'intervention, tout diktat, ni ne se plie à aucun marchandage ou chantage de la part de toute partie quelle que soit sa puissance ou son influence ». Ainsi « la nouvelle Algérie a emprunté, la bonne voie, celle de l'édification d'un Etat fort, possédant les clés lui permettant d'accéder à de nombreux domaines, de résoudre les crises et d'éliminer les vestiges du passé, de faire face à toutes sortes de déviations, œuvre de pêcheurs en eaux troubles qui, voyant tous les horizons se boucher, se sont spécialisés dans la manigance, la désinformation et le mensonge », a soutenu l'auteur de cet éditorial. Il ne manquera pas d'avertir, à travers, son écrit, que « toute tentative de partition du pays, de semer le doute sur l'unité du peuple ou de violer le moindre pouce du territoire national, est un fantasme et une vue de l'esprit ». Dans un langage ciblé et avec des termes plus précis et descriptifs, il ajoute : « Les imbéciles et les traîtres qui nourrissent de telles velléités ignorent l'Histoire, la nature de l'Algérien, comme ils n'ont aucune idée de sa réaction dans le cas où certains esprits dérangés tenteraient de causer le moindre mal à l'Algérie ». S'adressant à ceux-là mêmes, il rajoute en s'interrogeant : « Ces traîtres et ceux qui suivent leur voie, ignorent-ils que trahir la patrie constitue une honte qui les hantera toute leur vie et qui poursuivra leurs descendants pour toujours et à jamais ? ! ». Il a saisi l'occasion dans ce dernier numéro pour revenir sur la double célébration de «l'anniversaire des offensives du Nord-Constantinois et de la tenue, un an plus tard, du congrès de la Soummam, il nous incombe à tous d'évoquer les exploits et de rendre hommage aux héros parmi les chouhada et les moudjahidine».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.