Le Premier ministre installe le Conseil national des Statistiques: «Le classement international de l'Algérie ne reflète pas la réalité»    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Pomme de terre et huile de table: Les éclaircissements du ministère du commerce    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Ligue 1 - Mercato estival: En fonction des moyens et des objectifs    Ligue 1 - Match avancé: Une avant-première très attendue    Tiaret - Ecoles de football: La Coupe d'Algérie en décembre    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Report du procès en appel de Said Djabelkhir    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Le procès reporté au 17 novembre    Les enjeux complexes de la sécurité    L'armée syrienne bombarde Idlib    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Le FFS emboîte le pas au MSP    L'Algérie tablera sur "les ressources domestiques"    L'expert Mourad Preure livre son analyse    Quatre éléments arrêtés en une semaine    Benbouzid n'écarte pas une 4e vague    3 décès et 76 nouveaux cas en 24 heures    CAN 2022 (dames) Victoire historique de l'Algérie face au Soudan (14-0)    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Le FFS en colère !    Nouveau tir d'un missile balistique    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Branle-bas de combat chez les partis    Constantine contredit Medaouar    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La «mention spéciale» décernée au jeune Nazim Benaidja
Festival du film-espoir de Stockholm
Publié dans L'Expression le 18 - 09 - 2021

La «mention spéciale» du Festival international du film-espoir de Stockholm (Suède), organisé du 10 au 13 septembre, a été décernée au jeune comédien algérien Nazim Benaidja pour son rôle dans le court métrage Il Reviendra de Youcef Mahsas, a annoncé, mardi, le Centre algérien pour le développement du cinéma (Cadc) sur sa page Facebook. Produit avec la contribution du Cadc et de la société Roadcom, Il reviendra, court métrage de 30 mn, relate une histoire dont les faits se déroulent en 1997 et qui commence dans le salon de coiffure de Salem, quadragénaire qui passe sa dernière journée à son magasin, car il compte arrêter définitivement son activité et vendre son local.
À quelques instants de la fermeture, Zaki, 8 ans, pénètre avec son père dans le salon, celui-ci tente alors de convaincre le coiffeur pour lui laisser son enfant, lui expliquant qu'il a quelque chose d'important à faire et qu'il reviendra le chercher juste après. Salem commence alors à couper les cheveux du petit tout en discutant avec lui, lorsque soudain, à la tombée de la nuit, une forte explosion retentit dans une rue voisine où un attentat terroriste venait tout juste d'être commis.
Le père n'étant pas revenu, Salem se retrouve seul avec Zaki, brillamment campé par le jeune Nazim Benaidja qui a évolué aux côtés de Slimane Benouari, Souha Oulha, Ouahid Achour et Mohamed Bendaoued. Déjà projeté lors de différentes manifestations cinématographiques au Brésil, Portugal, Egypte, Pays-Bas et en Corse notamment, le film de Youcef Mahas, était en lice à Stockholm, parmi 23autres courts métrages, conçus dans des thématiques qui ont mis en avant les enfants et les femmes, entre autres, dans un festival qui a également accueilli dix films en compétition dans la section
«longs métrages», totalisant la participation de 24pays.
La Belgique, l'Allemagne, la France, le Ghana, la Bulgarie, la Grande-Bretagne, l'Egypte, le Liban, les USA ou encore la Palestine, ont figuré parmi les pays participants à ce festival.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.