Elections locales : L'ANIE annonce un taux de participation national de 35,97%    Le Président Tebboune s'exprime    Un comité provisoire pour les communes sans candidat    Les élections locales par les chiffres    Déclarations    Relative affluence    Les principaux évènements de la journée    L'enjeu des locales    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'eni vend la moitié de ses parts    Les Algériens offusqués    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Giroud absent 3 semaines    L'Institut Pasteur d'Algérie réagit    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    6 décès et 163 nouveaux cas en 24 heures    15.000 bouteilles d'alcool saisies    Un album pour préserver Tabelbala    Du flamenco à la salle Ahmed Bey    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    Real : Perez a pris sa décision pour Gareth Bale    Elections locales: la cadence du vote s'intensifie dans l'ouest du pays    Le renseignement espagnol met en garde contre le rapprochement entre le Maroc et l'entité sioniste    CAN 2021 : Un stage de préparation prévu au Qatar    Coupe arabe Fifa-2021: les Verts à pied d'oeuvre à Doha    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    La visite du Président Tebboune en Tunisie interviendra "en temps voulu"    Les agressions sur les réseaux ont coûté 586 millions de centimes en 2021    Interrogations sur la sécurisation des élections en Libye : La candidature de Seif El Islam El Gueddafi dévoile la capacité des législations en vigueur    Mondial biennal : Soutien unanime de la CAF au projet de Gianni Infantino    L'Opep et ses alliés maintiennent le cap    Tunis-Paris-Londres, le dos au mur    Des habitants réclament le raccordement au gaz    Plus de 3000 employeurs ciblés    Statu quo en tête    Benabderrahmane : «L'état n'abandonnera jamais son caractère social»    Korandjé, un album dédié à la préservation du parler de la région de Tabelbala    Le groupe Iwal fait appel à son public    Saisie de marchandises destinées à l'exportation frauduleuse    À propos de la thèse de "l'holocauste"    Le devoir de mémoire à travers le 9e art    "Il nous faut une ouverture vers l'ailleurs"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib
Yémen
Publié dans L'Expression le 16 - 10 - 2021


L'ONU a appelé à la cessation des combats dans la région de Marib, dans le nord du Yémen, où s'affrontent rebelles et forces pro gouvernementales, pour pouvoir fournir de l'aide humanitaire, cruciale pour les populations civiles, notamment les déplacés. Marib, chef-lieu de la province éponyme riche en pétrole, est le dernier bastion du gouvernement dans le nord du Yémen largement dominé par les rebelles Houthis. Les insurgés cherchent depuis février à prendre cette ville stratégique où ils progressent, ayant intensifié leur offensive. La coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui appuie les forces gouvernementales a riposté par des frappes aériennes qui ont tué, selon elle, plusieurs centaines d'insurgés. Dans un communiqué jeudi, l'ONU note une «escalade» à Marib mais aussi dans les provinces de Chabwa (sud) et Al-Baïda (centre), et déplore son «impact dévastateur sur les civils». «J'appelle toutes les parties impliquées dans les combats à se mettre d'accord maintenant pour une cessation des hostilités dans le secteur d'al-Abdiya», a indiqué David Gressly, le coordinateur humanitaire de l'ONU, en référence à un secteur à environ 100 kms au sud de Marib, particulièrement touché par les violences. Une trêve permettrait selon lui «le passage en toute sécurité des civils et des travailleurs humanitaires, ainsi que l'évacuation de blessés». Environ 35.000 personnes ont des difficultés pour entrer ou sortir de ce secteur, selon le communiqué. Parmi elles figurent 17.000 personnes qui s'étaient réfugiées à al-Abdiya après avoir fui les combats. Les affrontements compliquent aussi l'acheminement des produits de première nécessité et de l'aide humanitaire ainsi que l'accès aux soins médicaux pour les malades et blessés, poursuit le communiqué. Près de 10.000 personnes ont été déplacées, pour le seul mois de septembre dans la province de Marib, selon l'Organisation internationale pour les migrations (IOM).

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.