Elections locales : L'ANIE annonce un taux de participation national de 35,97%    Le Président Tebboune s'exprime    Un comité provisoire pour les communes sans candidat    Les élections locales par les chiffres    Déclarations    Relative affluence    Les principaux évènements de la journée    L'enjeu des locales    L'oeil vigilant de la Présidence    Tebboune plaide le patriotisme économique    L'eni vend la moitié de ses parts    Les Algériens offusqués    La caution d'un «pacte»    Depuis le front, Abiy Ahmed promet «d'enterrer l'ennemi»    L'assaillant est un islamiste extrémiste    «Ils veulent casser l'équipe nationale»    Accord avec Torres – Barça?    Giroud absent 3 semaines    L'Institut Pasteur d'Algérie réagit    L'escroc des réseaux sociaux arrêté    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    6 décès et 163 nouveaux cas en 24 heures    15.000 bouteilles d'alcool saisies    Un album pour préserver Tabelbala    Du flamenco à la salle Ahmed Bey    Vendu 2,66 millions d'euros aux enchères    Real : Perez a pris sa décision pour Gareth Bale    Elections locales: la cadence du vote s'intensifie dans l'ouest du pays    Le renseignement espagnol met en garde contre le rapprochement entre le Maroc et l'entité sioniste    CAN 2021 : Un stage de préparation prévu au Qatar    Coupe arabe Fifa-2021: les Verts à pied d'oeuvre à Doha    Chutes de neige sur plusieurs wilayas du nord du pays    La visite du Président Tebboune en Tunisie interviendra "en temps voulu"    Les agressions sur les réseaux ont coûté 586 millions de centimes en 2021    Interrogations sur la sécurisation des élections en Libye : La candidature de Seif El Islam El Gueddafi dévoile la capacité des législations en vigueur    Mondial biennal : Soutien unanime de la CAF au projet de Gianni Infantino    L'Opep et ses alliés maintiennent le cap    Tunis-Paris-Londres, le dos au mur    Des habitants réclament le raccordement au gaz    Plus de 3000 employeurs ciblés    Statu quo en tête    Benabderrahmane : «L'état n'abandonnera jamais son caractère social»    Korandjé, un album dédié à la préservation du parler de la région de Tabelbala    Le groupe Iwal fait appel à son public    Saisie de marchandises destinées à l'exportation frauduleuse    À propos de la thèse de "l'holocauste"    Le devoir de mémoire à travers le 9e art    "Il nous faut une ouverture vers l'ailleurs"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Makhzen et ses promoteurs aux abois
Des «accusations», à l'adresse de l'Algérie, d'avoir financé les mercenaires russes au Mali
Publié dans L'Expression le 16 - 10 - 2021

Des attaques et des manipulations par médias interposés sont exprimées tendancieusement et d'une manière fallacieuse à l'égard de l'Algérie. Cette fois on colle à l'Algérie une «accusation» qui s'apparente à une entreprise vile de la part de ses ennemis déclarés et non déclarés. À défaut de ne pas jouer d'une manière franche sur le terrain de la géostratégie et de la maîtrise des enjeux au niveau régional et international, on s,adonne à un jeu vaudevillesque pétri d'inepties et d'imposteurs.
Les ennemis traditionnels de l'Algérie veulent coûte que coûte l'impliquer dans «le financement du projet de déploiement des mercenaires du groupe russe Wagner au Mali». sachant que ces vétilles n'ont ni fondement ni des bribes d'une preuve en mesure de faire de cette accusation tendancieuse et pernicieuse un élément susceptible de faire de cette «affaire» une matière à récupération et de manipulation médiatique ainsi qu'à des fins de propagande outrancière.
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger a démenti clairement et sans ambages cette opération mensongère grossière. Dans ce sens, la tutelle a souligné le fait que «l'Algérie dément formellement ces rumeurs. Ce sont les parrains d'un pays voisin qui sont à l'origine de cette manipulation malveillante», a précisé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
Le Makhzen et ses promoteurs d'outre-mer ne cessent de cultiver l'intox et le mensonge à défaut de réaliser quelques «exploits» sur le terrain diplomatique et politique pour convaincre leurs peuples respectifs de la débâcle qu'ils viennent d'essuyer de la part de l'Algérie à travers ses attitudes et ses positions intangibles et de principe quant au règlement politique et pacifique des conflits auxquels font face la région du Sahel et l'Afrique en général. Le démenti algérien rappelle, aussi, que «l'Algérie a toujours soutenu que la solution au Mali n'était pas militaire, mais passe plutôt via l'application des accords d'Alger, et la réunification du pays», une position on ne peut plus claire en ce qui concerne la crise qui caractérise le Mali. Ces allégations mensongères sortent de toutes les traditions diplomatiques, allant jusqu'à verser dans des accusations puériles de bas étage sans apporter une quelconque preuve digne de ce nom. Pour la première fois que la diplomatie algérienne use d'un argumentaire cru à l'égard du Makhzen et de ceux qui l'utilisent comme pantin. À ce propos, le ministère des Affaires étrangères n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour signifier à ceux qui accusent l'Algérie d'être impliquée dans le financement des mercenaires russes au Mali, que «ces allégations n'avaient aucun fondement et qu'elles étaient relayées par un média connu pour être à la solde de la Dgse (Direction générale de la sécurité extérieure), le service de renseignement français, dirigé par l'ancien ambassadeur de France à Alger, Bernard Emié. Il s'agit d'une manipulation grossière et malveillante de la part des parrains d'un pays voisin, qui tirent les ficelles de la misérable marionnette qui publie dans les colonnes d'un blog de mercenaires», a-t-il souligné. C'est une déclaration forte en la teneur et de sens à la fois, elle a mis fin à toutes les spéculations et ratiocinages s'inscrivant dans le bluff qu'alimente le Makhzen et les forces obscures qui mènent le plan ourdi contre l'Algérie et sa souveraineté nationale.
Le groupe des mercenaires russes est connu, nul ne peut masquer la réalité de ses accointances dans le monde en général et en Afrique en particulier. Ceux qui veulent dénaturer la réalité du financement des mercenaires russes, sont eux-mêmes les pionniers et les précurseurs en la matière depuis plusieurs décennies. Les Bob Denard et tutti quanti sont légion. L'Algérie est convaincue que seule la solution politique et non militaire est susceptible d'apporter la paix et la stabilité dans la région du Sahel en général et le Mali en particulier.
Le Makhzen et ses promoteurs sont voués aux gémonies, ce qui les mène à colporter les mensonges et fabriquer des scènes vaudevillesques à défaut de faire mieux sur le plan diplomatique et les exploits stratégiques sur le terrain et non pas à travers une vile propagande via un blog ou sur les réseaux sociaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.