Le Président Tebboune institue le 4 août journée nationale de l'ANP    CAN-2021 / Algérie : " Le match face à la Côte d'Ivoire ne sera pas délocalisé"    Manchester United: Pogba de retour plus vite que prévu ?    Coronavirus: 810 nouveaux cas    Le procès de Chakib Khelil et de l'ancien P-DG de Sonatrach reporté    Plus de 1 700 employeurs exonérés à Aïn Témouchent    De Mistura doit agir pour garantir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Le Conseil présidentiel en faveur de la tenue des élections    Les troupes nigérianes tuent cinq terroristes lors d'une fusillade    Le N 2 d'un groupe terroriste éliminé    "L'ACTIVITE SYNDICALE EST VITALE POUR LA SOCIETE"    Le statu quo !    Levée des obstacles sur 679 projets d'investissement    Accidents de la route : 34 morts et 1027 blessés en une semaine    Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et 14 q de kif traité en 2021    Un syndicat plaide pour la gratuité des tests de dépistage de la Covid-19    M. Lamamra reçu par le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi    Trois morts suite à une attaque par drone    Croissance de 8,1% en 2021, au plus haut depuis une décennie    Mouvement partiel dans le corps des douanes    Le baril de Brent «touche» les 86 dollars    Le pôle de formation ouvre ses portes à la presse    A l'écoute de la CAN    Quatrième report du procès de Chakib Khelil    Entre le fait politique et le fait polémique, l'intérêt du citoyen en péril !    Un vif intérêt d'opérateurs américains pour une coopération avec leurs homologues algériens    «L'Omicron n'épargne aucune tranche d'âge»    Des agressions et des vols à répétition sur des équipements d'électricité et de gaz    Covid-19: vaccination "fondamentale" et mesures barrières pour faire face à la pandémie    Privilèges, affectations et contrariétés !    Comment un espion de la CIA est tombé à Alger    La «Longue liste» des auteurs retenus pour le prix littéraire Mohammed-Dib dévoilée    Des experts japonais en visite au CNRDPA et nombre de ports de pêche à Skikda    Equipe nationale: Une faillite collective    Pénurie d'huile: Les résultats de l'enquête parlementaire dans dix jours    Nouvelles infrastructures éducatives    Une histoire entre colons    Tébessa: Une dégradation en continu du cadre de vie    Belmadi refuse d'abdiquer    L'ADE au banc des accusés    Arrêts, grève et menaces planent...    Comme Barkhane, Takuba déjà à la peine    Tu recevras autant que tu as...    Les Canaris assurent et rassurent    Bouazza lance un cri de détresse    Héroïsme et sacrifice d'un condamné à mort    «Le rythme, c'est la vie»    La conquête de l'impossible    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Libye entre calculs et visées
Après Haftar, Seif al-Islam al-Guedhafi candidat à la présidentielle
Publié dans L'Expression le 15 - 11 - 2021

Seif al-Islam El-Guedhafi, fils du dirigeant libyen déchu en 2011, a officiellement présenté, hier, sa candidature à l'élection présidentielle du 24 décembre prochain, selon un responsable de la commission électorale qui l'a révélé aux médias locaux. Celui-ci n'est autre que le vice-président de la Haute Commission électorale (HNEC), Abdelhakim al-Chaab, qui s'est exprimé, d'abord, sur la chaîne officielle libyenne al-Rasmiya. Avec celle du maréchal Khalifa Haftar qui a renoncé, conformément aux dispositions prévues, à ses «fonctions» militaires, voici presque deux mois, la candidature de Seif al-islam al-Guedhafi était fortement pressentie, notamment par les milices de Zenten qui l'ont «détenu», de 2011 à 2019, avant d'en faire un porte-voix. Mais le candidat peut également compter sur le soutien de l'importante tribu des Guedadfa dont est issue la famille du Guide disparu dans la tourmente du Printemps arabe.
Les chefs d'Etat et de gouvernements réunis à Paris, vendredi dernier, pour une nouvelle Conférence internationale sur la Libye ont mis l'accent sur le respect du calendrier des élections générales ainsi que sur l'indispensable retrait des forces étrangères et des mercenaires du sol libyen. En droite ligne des Conférences précédentes qui ont enclenché le processus de Berlin, cette rencontre a vu la présence des représentants des pays du voisinage et des organisations internationales et régionales concernées, à savoir l'ONU, l'Union africaine, l'Union européenne et la Ligue arabe. L'insistance de la communauté internationale sur la tenue des élections à la date prévue n'est pas dénuée de doute et d'incertitude, sachant que plusieurs paramètres n'ont pas évolué d'un iota, durant les mois écoulés.
Présent à Paris où il a eu, comme à son habitude, une intense activité diplomatique, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra a participé à cette conférence en tant que représentant du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Il a renouvelé, dans son intervention à cette conférence, l'appel de l'Algérie à l'adresse de toutes les parties étrangères pour respecter la souveraineté de la Libye, son intégrité territoriale et l'indépendance de ses décisions. Comme aussi, il a réitéré l'engagement constant de l'Algérie aux côtés du peuple libyen frère et voisin et son entière disponibilité en vue d'accompagner le processus de règlement inclusif de la crise, exhortant l'ensemble des parties libyennes à transcender les clivages pour assurer la paix, la sécurité, l'unité et la souveraineté tant attendues par le peuple libyen qui ne doit compter, pour réaliser ses aspirations, que sur ses propres forces et non sur les ingérences extérieures, empreintes de visées multiples et de calculs géostratégiques étroits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.