Contrôle commercial: Plus de 145.000 affaires devant la justice en 2021    Formation continue et échange de connaissances: Accord de partenariat entre Djezzy et l'ESI    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP): Plus de 2.500 bénéficiaires titularisés dans leurs postes d'emploi    Diplomatie olympique    Equipe nationale: La douche Froide    Football - Ligue 1: Les prétendants sans pitié !    Suite à un «raz-de-marée» de contaminations dans les universités: Suspension des cours en présentiel jusqu'au 29 janvier    Affaire de l'escroquerie d'étudiants algériens: 11 mis en cause placés en détention    Covid-19 : une urgence nationale    «Dhakhira» Implosée    L'UA adopte le «plan Tebboune»    Pas avant le ramadhan    L'ANP trône sur le Maghreb    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    En deux temps, trois mouvements    Bougherara veut résilier son contrat    Slimani doit encore patienter    Les Verts se projettent sur le Qatar    Tosyali lance sa deuxième usine à Oran    Le nouveau challenge de Nasri    N'est pas influenceur qui veut!    Les parents d'élèves soulagés    L'après Haddadou se prépare    Bouslimani affiche ses intentions    Hommage à Abderrezak Fakhardji    Le ministère approuve le financement de 18 opérations    Mohamed Chafaa n'est plus    Algérie : Le Roy explique le fiasco    Oran: décès du moudjahid et chef d'entreprise Cherif Athmane    Diplomate sahraoui: l'occupant marocain essuie un nouveau revers    Crise malienne: l'Union africaine salue et soutient l'initiative du Président Tebboune    19 joueurs de l'EN ont quitté Douala pour rejoindre leurs clubs    Abderrezak Sebgag: "L'élimination de la sélection algérienne ne diminue en rien de sa valeur"    Maroc : craintes d'une aggravation de l'endettement des ménages    Libye: début de réunification de la banque centrale    Le décret exécutif fixant les missions de la CRTF publié dans le Journal officiel    Le wali d'Alger prend des mesures préventives contre la propagation du Coronavirus    Covid-19 : l'affluence sur le dépistage pourrait briser la chaîne de transmission du virus    L'Hôpital militaire universitaire d'Oran unique à l'échelle nationale et arabe à pratiquer la chirurgie mini invasive    Le Mali veut réviser ses accords de défense avec la France    Khalida Toumi, une femme à bout...    503 dossiers de candidature déposés    Le procès en appel de Hamel reporté au 9 février    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    Plus de 80 auteurs maintenus au concours littéraire Mohammed-Dib dans sa 8e édition    La pièce Habibi : une synergie à trois voix pour dénoncer les violences de genre    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    Il y a soixante huit ans naissait la Révolution algérienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La planète s'affole
Le variant Omicron accentue sa progression
Publié dans L'Expression le 30 - 11 - 2021

Le nombre de cas de contamination qui est monté en flèche, sur le continent européen notamment, risque de s'amplifier davantage avec l'apparition d'un nouveau variant de Covid-19 en Afrique du Sud, signalé pour la première fois le 24 novembre 2021. Baptisé Omicron, il présente
«un risque très élevé» au niveau mondial, a averti l'Organisation mondiale de la santé, ce qui a provoqué une réunion d'urgence des ministres de la Santé du G7, les sept pays les plus riches de la planète: Etats-Unis, Allemagne, Canada, Japon, Italie, France et Royaume-Uni. Ils se sont
retrouvés, hier, à Londres
«pour discuter de l'évolution de la situation sur Omicron», ont annoncé les autorités britanniques qui assurent la présidence tournante du G7. C'est sur le Vieux Continent qui fait déjà face à une recrudescence de la pandémie due au variant Delta de Covid-19 jugé très contaminant que la situation est alarmante. Les statistiques
l'attestent. aux Pays-Bas, où
13 passagers arrivés d'Afrique du Sud ven-dredi à Amsterdam étaient porteurs du variant, un couple faisant partie du groupe a été arrêté dans un avion qui s'apprêtait à décoller vers l'Espagne, après avoir fui l'hôtel où il était confiné. Au Portugal, 13 cas de Covid-19 ont été identifiés chez les footballeurs du club portugais Belenenses SAD et sont probablement associés à Omicron, selon l'Institut national de santé (Insa). Huit cas suspects sont signalés, en France. Leur confirmation est attendue. La détection du variant Omicron est «très probablement une question d'heures», a affirmé le ministre français de la Santé Olivier Véran. Au Danemark, deux cas de contamination par le nouveau variant ont été annoncés dimanche, chez des passagers arrivant d'Afrique du Sud. Berlin a confirmé le même jour qu'un troisième voyageur venant d'Afrique du Sud - un homme vacciné - en était bien porteur. Le Royaume-Uni a également annoncé un troisième cas. Sur tous les continents, notamment en Europe, nombreux sont les Etats qui se ferment à des pays d'Afrique australe dont l'Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, l'Eswatini, le Mozambique, mais aussi la Zambie, le Malawi ou l'Angola selon les cas. Ils durcissent aussi les règles d'entrée pour tous les voyageurs. Le gouvernement français a suspendu les arrivées en provenance d'Afrique australe. Des pays arabes, dont l'Arabie saoudite, ont annoncé, vendredi dernier, fermer leurs frontières aux voyageurs en provenance de cette région du monde. L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis vont appliquer cette interdiction aux voyageurs venant d'Afrique du Sud, du Botswana, d'Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de Namibie et du Zimbabwe, ont annoncé les autorités de ces monarchies du Golfe. Le Canada a interdit l'entrée sur son sol aux voyageurs en provenance de sept pays d'Afrique australe où a été détecté le nouveau variant. Les Etats-Unis ont également annoncé la fermeture des frontières aux voyageurs en provenance de ces pays, ajoutant le Malawi à leur liste...Qu'en est-il en Algérie? Est-ce que des mesures ont été prises par le Comité scientifique par rapport à ce nouveau variant? «Effectivement, on en parle. Même si cela ne fait que deux jours depuis qu'il a été déclaré et neuf jours depuis qu'il a été identifié en Afrique du Sud. On attend la prochaine réunion du Comité scientifique pour en parler. En attendant, il faut rester très prudent et l'institut Pasteur d'Algérie surveille de près les PCR», a déclaré le professeur Riad Mahyaoui, membre du Comité scientifique de suivi de Covid-19 dans une interview accordée au quotidien électronique TSA. L'urgence de l'adhésion à la vaccination, afin de contrôler la circulation des virus et par là, les variants, a été réitérée par l'institut Pasteur qui a aussi appelé dans une note publiée en fin de semaine dernière, au respect scrupuleux des gestes barrières (port de masque de protection, distanciation sociale et lavage fréquent des mains) qui gardent toute leur importance face à cette pandémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.