Décès de l'ancien ministre des Affaires religieuses, Dr Saïd Chibane: le Président Tebboune présente ses condoléances    L'Opep+ décide de maintenir son plan de production décidé en octobre dernier    Algérie-Jordanie: nécessité d'élargir la coopération bilatérale à d'autres secteurs    Maroc: des milliers de citoyens dans la rue pour protester contre la cherté de la vie    Clôture des travaux du colloque international sur la géopolitique de l'extrémisme    La 47e conférence de l'Eucoco se tiendra l'année prochaine à Saragosse, en Espagne    Djaafar Abdelli, nouveau DG de la CNR    Le Roi Abdallah II de Jordanie achève sa visite d'Etat en Algérie (Vidéo)    Démantèlement d'une organisation de trafic de drogue opérant entre le Maroc et l'Espagne    3e Conférence des ministres arabes de l'enseignement technique et professionnel du 24 au 26 décembre à Alger    Cancer de la gorge: entre cinq et six nouveaux cas enregistrés par semaine à l'EHUO    Cyclisme/Tour international du Nil (3e étape): l'Algérien Abderrahmane Kessir vainqueur    Khenchela : les combats d'Aouchaaoua, une des grandes batailles de la wilaya-1    Le Roi Abdallah II de Jordanie se recueille à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération nationale    "Non-Aligned, Scenes of the Labudovic's Reels", un film documentaire sur le parcours du cameraman serbe Steven Labudovic    Pêche: Salaouatchi inspecte l'opération de levée des restes d'une péniche au port d'El-Djamila à Alger    Ligue 1 Mobilis : un coup d'épée en tête du classement, la JSK renverse Paradou    Constantine : les cadres du sport appelés à faire du CHAN 2023 une réussite    Concert euphorique de Hamidou à Alger    Mostaganem: La CNAS sensibilise les employeurs    Maladie de Parkinson: La plupart des patients tardent à consulter un médecin    Courage politique    Commerce: Le code-barres obligatoire dès mars prochain    Quatre personnes sauvées de l'asphyxie    Sétif: La statue de Aïn Fouara de nouveau vandalisée    Ces «anonymes» modernes que nous sommes !    Le FFS : un parti qui se confond avec la patrie    Le tribunal de Dar El Beïda prend une autre dimension!    Le défi du transport intermodal    «On a ouvert un nouveau livre»    Un Palestinien tombe en martyr    15 ans de prison ferme pour le principal accusé    Le grand souk!    L'appel de Moualfi aux industriels    L'épopée spatiale algérienne    Une famille nombreuse? Ça se gâte.    Défi royal pour le Sénégal    Les flops du Mondial    Un exploit pour rien    Une ville qui rayonne de splendeur    Berceau rural au patrimoine de l'humanité    Place aux compétitions!    Terrorisme: Zitout, Aboud et Boukhors condamnés à 20 ans de prison    Une circulaire qui fait jaser en France    FAF - D'importantes décisions prises par le Bureau fédéral    Ligue 1- Mise à jour du championnat: Quatre affiches explosives au programme    L'ancien ministre Baraki condamné à 10 ans de prison    Quel avenir pour l'Europe ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«A Tierra» fera trembler ce soir les planches d'Annaba!
Apres un fort succès à Alger, Oran et Constantine
Publié dans L'Expression le 07 - 12 - 2021

«A Tierra » (vers la terre), un spectacle époustouflant de musique flamenco, a été présenté samedi soir à Alger, puis Oran et hier à Constantine, par la Fondation espagnole, « Casa Patas ». Cette dernière est représentée par les danseurs, Sara Nieto et Norberto Chamiza. Ils étaient accompagnés par le guitariste José Hernandez, le chanteur Pablo Cliva et Epi Pacheco à la percussion.
Accueilli, notamment à l'opéra d'Alger Boualem-Bessaih, le spectacle « A Tierra » de Sara Nieto, a enflammé la salle, près de 90 mn durant, étalant une dizaine de pièces tirées essentiellement du terroir de la musique gitane d'Espagne, devant un public astreint au strict respect des mesures sanitaires de prévention contre la propagation du Coronavirus. Danseurs professionnels incontestés, Sara Nieto et Norberto Chamiza ont exécuté une belle chorégraphie, exprimée avec fermeté, par le claquement des pieds (zapateado) et des mains (palmas), et appuyée par Epi Pacheco au cajon et autres percussions, qui a exploité les intervalles entre les temps de chaque mesure rythmique dans leurs moindres espaces.
Dans le monde magique des gitans
Renvoyant à l'univers magique des gitans, Pablo Cliva à la voix rauque, présente et étoffée, a séduit l'assistance, alimentant la fermeté du pas et du regard, la grâce du geste précis et l`élégance du mouvement synchronisé de Sara Nieto et Norberto Chamiza qui dansaient sur des cadences irrégulières.
Les pièces, « Farruca », « Buleria Musical », « Soleà por Bulerias », « Tangos Musical », « Fragua con Bastôn », « Guajira » et « Algeria Con Bata de Cola », ont constitué l'essentiel du répertoire brillamment présenté par le « quintet », sous la direction artistique de Sara Nieto. Les sonorités des cordes piquées et les accords renversés de la guitare de José Hernandez caractérisant le genre flamenco, ont été renforcés par les dissonances harmoniques et les envolées phrastiques de l'artiste, donnant un champ d'expression plus contemporain, ouvert sur l'ensemble du Bassin méditerranéen, à une musique représentative d'un genre autochtone.
En présence de l'ambassadeur d'Espagne, Fernando Moran Calvo-Sotelo et de représentants de différentes missions diplomatiques accréditées à Alger invités à assister à ce spectacle prolifique, le public, applaudissant longtemps les artistes, a savouré le spectacle dans l'allégresse et la volupté.
Du rythme et du jazz
« A Tierra », concert au genre musical introspectif, a mêlé, sous un éclairage feutré, les caractères nostalgiques du flamenco aux cadences irrégulières binaires et ternaires empreintes de jazz et de rythmes sud-américains, permettant la rencontre judicieuse sur une même partition, d'un contenu authentique avec des formes des plus modernes.
Sara Nieto, s'adressant au public à l'issue de la représentation, a exprimé son « Bonheur de se produire devant le public algérois ».
Racontant entre autre, le pays, la terre, la vie, l'amour, la nostalgie, l'exil, la séparation et la mélancolie, le flamenco est un chef-d'œuvre du patrimoine immatériel de l'humanité classé depuis 2010 par l`Organisation des Nations unies pour l`éducation, la science et la culture (Unesco). Attendu dès dimanche et jusqu'à mardi, à Oran, Constantine et Annaba, le spectacle de musique flamenco « A Tierra » est organisé par l'ambassade d'Espagne en Algérie et les instituts Cervantès d'Alger et d'Oran, sous l'égide du ministère de la Culture et des Arts.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.