La société civile en question    L'ex-ministre de la Justice vide son sac    Oran n'aura plus soif    Les moteurs de la débrouille    «Les grandes firmes attendent de la visibilité»    Amman condamne la décision de l'entité sioniste    Le Bénin se prépare à retirer ses troupes de la Minusma    La 3e guerre mondiale n'aura pas lieu    Les dernières retouches    Le Palais des sports fait peau neuve    Les Verts sans forcer    «Il y a le feu au lac!»    Les directeurs des CEM se rebellent    Sonatrach se diversifie    Lala Aïni tire sa révérence    Prestation de l'association «Mezghena» d'Alger    «Tant de féminicides...»    Accession en Ligue 1: le Président Tebboune félicite l'USM Khenchela et le MC El Bayadh    La loi portant régime général des forêts bientôt sur la table du gouvernement    Tribunal: 10 ans de prison ferme requis contre Tayeb Louh    Chanegriha se rend à la Base navale principale de Mers El-Kebir    Real Madrid : Trois noms pour renforcer l'attaque    L'Emir Abdelkader, un homme, une foi, un engagement...    Mémoires de Sadek Hadjeres. Tome 2    L'importance de la société civile dans le développement global soulignée    Migration internationale: l'approche algérienne exposée devant l'AG de l'ONU    Naftal: des projets d'investissement de plus de 250 Mds Da pour les 5 prochaines années    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    L'armée s'engage    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La semaine du film documentaire
Cinémathèque algérienne
Publié dans L'Expression le 19 - 01 - 2022

En collaboration avec le Centre algérien de la cinématographie CAC, le Centre algérien de développement du cinéma - Cadc organise du 22 au 27 Janvier 2022 la semaine du film documentaire à la cinémathèque d'Alger.
13 films participeront à cet événement, il s'agit de: «André Ravereau» De Jean Asselmeyer (60 mn), «143 Rue du Désert» De Hassan Ferhani (100' mn) «Body & Art» de Fatma Zohra Zaâmoum (73m), «Babylone» Constantine de Sid Ahmed Semiane (70 mn), «Emir Abdel kader» de Salem Brahimi (52 mn), «UGEMA» de Mohammed Latréche (52 mn), «Les Camps de regroupement» de Saïd Oulmi (74 mn), «À Mansourah tu nous as séparés» De Meriam Dorothée Kellou (71mn) et «Enrico Mattei et la Révoiution algérienne» de Ali Ayadi (53 mn), notamment. Aussi, des avant-premières auront lieu aussi pour d'autres films documentaires. On citera «Patronymes algériens, haine française» de Fatiha Bourouina» (72 mn), en présence du réalisateur et l'équipe du film, «Sophonisbe, Reine sacrifiée de Cirta» defeu Abdallah Touhami (75 mn) qui sera projeté en présence de l'équipe du film, «Bahrouna» de Fatiha Afiane (70 mn) en présence du réalisateur et l'équipe du film et enfin, «Ni là-bas, ni là-bas» De Hocine Saâdi (65 mn) dont la projection se fera en présence du réalisateur et de l'équipe du film aussi. À noter que ces projections se tiendront à la Cinématique algérienne.
Le pass sanitaire est obligatoire pour pouvoir y accéder.
Pour plus de détails, à consulter la page du Cadc dans les jours à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.