L'actrice Chafia Boudrâa s'est éteinte à l'âge de 92 ans    Hausse des températures: le ministère de la Santé prodigue des conseils préventifs    Le Mouvement El-Islah affirme adhérer à l'initiative de rassemblement initiée par le Président Tebboune    Le DG de l'ALECSO salue la proposition de l'Algérie concernant le plan arabe d'éducation en temps de crises    Sahara occidental: le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Henni prévoit une récolte record en matière de céréales    Benbouzid préside les travaux de la 57e session ordinaire du Conseil des ministres arabes de la Santé    Industrie: prioriser le rendement économique lors de l'importation des chaînes et équipements de production rénovés    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    ONSC: vers la création d'un réseau national d'associations humanitaires    Barça : Xavi obtient la prolongation de Sergi Roberto    Une journée décisive pour Mahrez et Bennacer !    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans le secteur de Smara    "Andaloussiates El Djazair" : prestation de l'association "Mezghenna" d'Alger    Football - Ligue 2: Le MCEB et l'USMK champions, le MOB, la JSMB et le CRBAO rétrogradent    Ligue 1: Le HBCL et le NCM refusent d'abdiquer    ES Sétif: Une lacune impardonnable    Fertial: Asmidal reprend les 17% du groupe «ETRHB Haddad»    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Tlemcen: Quatre morts par noyade sur les plages de Bider et Moscarda    Pour la quatrième année consécutive: Mort massive de poissons au lac Oum Ghellaz    A quelques semaines des jeux Méditerranéens: Des invasions de moustiques enveniment le quotidien des Oranais    Situation dans les camps de réfugiés sahraouis: Le Makhzen pris «en flagrant délit d'escroquerie diplomatique»    Réfugiés climatiques    La pression jusqu'en 2023 ?    15 hôtels réservés aux journalistes    La FSF épingle la FFF    Accord avec Mbappé?    «L'heure de l'unification arabe a sonné»    Dialogue national sans partis politiques    Les forces sionistes ont tué un jeune de 17 ans    La déclaration devant l'APN en septembre    Quelle place pour les partis?    Comment sauver les récoltes?    La canicule!    Les recasés de Saket s'impatientent    Les serments de Belaribi aux ingénieurs    34 milliards pour la zone d'activité    Le pari vital de Tebboune    Un grand homme s'en va!    Formation au ciné-concert    «Nous sommes ouverts à tous les Algériens»    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    Une manœuvre dissuasive    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ANP trône sur le Maghreb
Classée première puissance militaire dans la région
Publié dans L'Expression le 22 - 01 - 2022

Sans surprise, l'Armée nationale populaire est classée 1ère dans la région du Maghreb et 3e dans le Monde arabe et sur le continent africain, selon le classement des armées les plus puissantes en 2022, établi par Global Firepower. Elle perd ainsi une place par rapport en 2021 où elle était classée deuxième en Afrique. Dans son rapport, la même source a estimé qu'au Maghreb, l'armée algérienne arrive en tête, suivie du Maroc et de la Tunisie, tandis qu'elle occupe le 3e rang des pays arabes derrière l'Egypte, en première position et l'Arabie saoudite en deuxième position. Dans le classement mondial l'ANP occupe la 31eme place, selon toujours le classement de Global Firepower, pour l'an 2022. Dans le Top 10 des armées, on trouve sans surprise les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud, la France, la Grande-Bretagne, le Pakistan et le Brésil.
utilise plus de 50 facteurs individuels pour déterminer le classement de chacune des 140 nations incluses dans ce classement, en allant de la puissance militaire et financière à la capacité logistique et géographique. Cela dit, l'ANP perd quatre places, cette année dans le classement. En effet, elle était en 2021, à la 27ème position. Ce déclassement, négatif ou positif, n'est pas un facteur déterminant pour juger l'efficacité d'une armée, même si avec un budget estimé, par le GFP, à 13,9 milliards de dollars, l'Algérie est sortie du Top 30 des armées les plus puissantes dans le monde. Dans ce classement, l'ANP garde sa place par rapport aux pays arabes et africains. Selon les chiffres fournis par le GFP, l'Algérie dispose de 551 avions (102 chasseurs et 268 hélicoptères), 7 000 véhicules blindés, 130 000 militaires actifs et 150 000 réservistes. Elle demeure, cependant prête a toute éventualité pour faire face à toute tentative d'agression. En gardant sa position en Afrique l'Algérie reste l'une des plus puissantes dans le monde. Un statut bien mérité couronné par les multiples réalisations, notamment dans la défense de ses frontières, mais aussi parce qu'elle a réussi à bâtir des choix stratégiques qui répondent justement à la conjoncture géopolitique qui prévaut actuellement dans la région, sans omettre de souligner ses positions en faveur des peuples opprimés, à l'image du Sahara occidental et de la Palestine.
Elle doit sa puissance au patriotisme de ses hommes, qui ne reculent devant rien, quand il s'agit de la défense de son territoire et de son peuple source de son inspiration. L'ANP par son partenariat avec la Russie et la Chine reste dans l'axe des pays souverains, dont les décisions et les positions sont indépendant et ne répondent à aucune complicité. L'ANP demeure aussi une armée énigmatique pour beaucoup, dans la mesure où elle intervient uniquement quand il le faut. Elle ne parle pas trop et sait répondre avec diplomatie aux provocations multiples des ennemis. Elle a su faire échouer tous les complots sans trop se vanter. Ses décisions son fermes et indiscutables, mais elle sait aussi répondre à ceux qui veulent l'entendre, sans obtenir l'essentiel de ce qu'ils attendent. Ces agitateurs de l'intérieur, qui n'ont pas eu honte d'exhiber leur traîtrise à l'ANP, en se cachant derrière des écrans au profit de l'ennemi «d'hier, d'aujourd'hui et de demain» comme l'a si bien dit le général de corps d'armée, chef d'état-major de l'ANP,
Saïd Chanegriha.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.