JM / Athlétisme (relais 4x400m) : l'Italie disqualifiée, perd la médaille d'argent au profit de la Turquie    Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    «Vous avez une bataille à mener»    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Conservatrice du patrimoine et guide de musée dévouée
Sana Alleg
Publié dans L'Expression le 21 - 05 - 2022


Son travail consiste à renseigner et à sensibiliser le visiteur sur les oeuvres et objets d'art exposés, Sana Alleg est conservatrice du patrimoine et guide, «enthousiaste», au Musée national du Bardo, où elle met ses compétences relationnelles et ses connaissances académiques au service des visiteurs de ce monument historique classé patrimoine national. Accueillante et disponible, cette diplômée en archéologie médiévale, oriente et informe avec passion les visiteurs du musée qui abrite depuis deux mois une exposition sur le bijou traditionnel algérien, le thème retenu cette année pour célébrer la Journée arabe du patrimoine. «Si le patrimoine et l'histoire de l'art m'ont toujours passionnée, être ou devenir guide du musée,cela requièrt beaucoup de pédagogie, un sens de la communication et une maîtrise des langues», a résumé Sana, également conservatrice du patrimoine, un métier qui «nécessite une passion» pour l'histoire de l'art, mais aussi des «connaissances pointues» de l'ensemble des collections du musée. Chargée de la collection de bijoux et de poterie au niveau du musée, elle explique qu'un travail d'équipe est nécessaire avant que les objets ne quittent les réserves pour être exposés dans la galerie, un catalogue consignant les informations générales sur le thème de l'exposition et les oeuvres exposées doit être rédigé. La conservatrice doit aussi établir une fiche technique indicative de chaque oeuvre, en renseignant son titre, le nom de l'auteur et date ou tout autre renseignements utile pour le visiteur», a-t-elle expliqué. Pour elle, la recherche bibliographique n'est pas une «tâche facile», car elle nécessite beaucoup de temps et de patience, a-t-elle confié à l'APS. Rencontrée à l'entrée de l'exposition «L'ethnographie africaine», attendant un groupe d'écoliers, Sana Alleg a indiqué que le musée du Bardo offre la possibilité aux visiteurs de solliciter les services d'un guide moyennant la somme de 200 DA en plus du droit d'accès. Elle explique que la direction du musée peut mobiliser un guide parmi ses conservateurs et chargés de collections, qui alternent cette activité avec la collecte et le classement de la documentation et les tâches de conservation et de préservation des collections du musée. La conservatrice regrette cependant que «la nomenclature des musées ne prévoit pas les postes, très utiles et demandés, de guide et de guide-conférencier», qui impliquent une aptitude à valoriser des collections et des expositions, une tâche particulièrement «délicate» et importante quand il s'agit d'informer, sensibiliser et orienter des publics particuliers, comme les enfants et les spécialistes.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.