«C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Répéter, vaut souvent, convaincre!    Fin de parcours du touriste judiciaire    Sur la «piste» du nil    Un pays à la recherche de son destin    Trois projets de loi adoptés    Le Parlement espagnol bouscule Sanchez    «Bâtissons des projets communs!»    Le prince de Monaco a séjourné à Oran    L'entrée fracassante des Algériens    Messi poussé vers la sortie?    Le club à l'affût pour Neymar    L'été en pente douce    La grande vadrouille    Oran sous psychotropes    «Je veux rallumer la Bougie»    Le HCA lance le débat    Clôture en apothéose    La Banque d'Algérie émet une pièce de monnaie métallique de 200 DA    JM/handball/ dames Gr.A - 1re journée : le point après Algérie - Croatie 21-31    JM /Athlétisme (2e journée) : Abdelmalik Lahoulou décroche le bronze sur 400M haies    JM/Boxe dames : Hadjila Khelif (-60 kg) offre à l'Algérie une 2e médaille d'or    60e anniversaire de l'Indépendance: l'ANP organise un défilé militaire mardi prochain    Sommet de l'Unesco : Belabed met en avant l'intérêt accordé par l'Etat à l'éducation et à l'enseignement    Le ministre de la Communication installe les nouveaux DG d'El Chaâb et d'El Massa    Lamamra à Beyrouth pour prendre part à la Réunion consultative des ministres arabes des Affaires étrangères    OM: Sampaoli, c'est fini ! (officiel)    Assurances: le DG de la CNMA, Cherif Benhabilès, élu vice-président de l'OAA    Formation/enseignement professionnels: diversifier les offres de formation en tenant compte des spécialités prioritaires    Front Polisario: le massacre horrible perpétré par les autorités marocaines contre les migrants africains, "un crime presque parfait"    Inter Milan: Onana et Mkhitaryan, c'est signé !    Aïd Adha: mise en place d'un système d'encadrement sanitaire au niveau des points de vente de bétail et abattoirs autorisés    Grand Prix Assia Djebar du roman : les lauréats distingués à Alger    JM 2022: Oran vibre au rythme de la mode algérienne et de l'habit traditionnel    Sidi Bel-Abbes: ouverture du festival international de danse populaire    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    Tlemcen: Les promesses du PDG de Sonelgaz    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'appel d'Arkab
Valorisation des mines de marbre en Algérie
Publié dans L'Expression le 21 - 05 - 2022


Le secteur minier s'adosse à des potentialités exceptionnelles qui doivent constituer le «bras armé de l'industrialisation» du pays. Il faut rappeler que l'ouverture de la piste minière est une directive du président de la République qui a fait de l'exploitation du gisement de Ghar Djebilet, notamment, le fer de lance de cette option. Un choix qui s'est imposé au vu de ses réserves estimées à 3,5 milliards de tonnes, mais aussi parce qu'il donne un nouveau cap à l'économie nationale qui peut aussi compter sur des réserves de phosphates d'environ 2,2 milliards de tonnes qui la hissent au 3e rang mondial. La palette s'élargit. Place au marbre qui a été mis à l'honneur cette fois-ci. La nécessité de mettre en place une stratégie de valorisation des mines de marbre en Algérie, vu que le pays possède d'importantes réserves et un marbre de haute qualité, a été, en effet, souligné par le ministre de l'Energie et des Mines. L'appel a été lancé le 19 mai lors d'une rencontre avec une délégation de la Fédération algérienne des minerais, des mines et de l'industrie de la pierre, présidée par Djalal Guitoune et le président de l'Association italienne des producteurs et transformateurs de pierres naturelles et fabricants de machines, installations et produits auxiliaires pour le travail de la pierre, «Confindustria Marmomacchine», Flavio Marabelli. Les activités de ces deux représentations ont été passées en revue. Les moyens de renforcer la coopération entre les entreprises algériennes, publiques et privées et l'Association italienne, dans le domaine de l'exploitation et de la transformation du marbre en Algérie, à travers, notamment la formation, le transfert de technologie et l'accès à l'expérience italienne en la matière ont de leur côté été étudiés. Le secteur minier, à travers l'Entreprise nationale de marbre (Enamarbre), et les sociétés algériennes privées activant dans ce domaine, «oeuvrait à l'exploitation optimale des mines et carrières de marbre ce qui contribuera sans doute à la diversification de l'économie nationale et la création d'emplois» a déclaré à cette occasion Mohamed Arkab. «L'élaboration d'une stratégie de valorisation des mines de marbre en Algérie pour augmenter la production et satisfaire la demande du marché national actuellement, sachant que le marbre algérien est une filière prometteuse vu que le pays possède des réserves et des potentialités importantes et un marbre de haute qualité» a indiqué le ministre de l'Energie et des Mines. Des carrières existent à Oran, Skikda, Guelma, Constantine Tlemcen, mais c'est très probablement sur Silet à Tamanrasset que seront focalisés les regards. Cette localité fut déjà promise à être élevée en pôle de la marbrerie en Algérie. Elle détient un gisement qui s'étale sur une bande de 100 km et recèle un marbre de très bonne qualité aux couleurs diverses. Découvert durant les années 1970, ce gisement a déjà été attribué à un opérateur privé, mais qui n'a pas pu l'exploiter pour un problème de fracturation. La fracturation de la roche ne permet pas d'extraire de gros blocs de marbre, selon des données de l'Orgm, l'Office national de recherche géologique et minière. Un véritable filon qui peut faire de l'Algérie un potentiel exportateur de cette matière. Il faut souligner que malgré toutes ses potentialités, l'Algérie importe annuellement plus de 70 millions de dollars de marbre. Il reste à organiser cette filière pourtant prometteuse pour sortir de sa dépendance. «La filière marbre peut générer des richesses et contribuer à la diversification de l'économie nationale si elle est bien exploitée» avait affirmé le vice-président de l'Association inter-wilayas des professionnels des matériaux de construction «El Bouniane» Stiti Raouf. Il reste donc à se retrousser les manches.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.