Brest : La promesse de Belaili pour la saison à venir    PSG : Départ inattendu de Xavi Simons    Real : Ceballos va prendre une décision    Traversée du «Tassili II» Marseille-Skikda quasiment vide: Une action délibérée    Chlef: Parer aux coupures d'électricité    Industrie pharmaceutique: La facture d'importation d'insuline réduite de 50% en 2023    Drame de Melilla: Le Maroc tente une diversion, Alger répond    Facteurs défavorables    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    Affaire Sonatrach-Saïpem: Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison    JSM Tiaret: Un parcours satisfaisant mais...    17 ha de blé, 16.000 arbres fruitiers et 20.000 poussins ravagés par le feu    Enseignement supérieur: Assurer l'employabilité des diplômés universitaires    Des opérations de contrôle inopinées des transporteurs: Des mesures pour veiller au respect du nouveau plan des transports    Surfer prudent, surfer intelligent    Une délégation américaine à Caracas pour parler «agenda bilatéral»    Le président Tebboune reçoit le secrétaire général de l'Unpa    562 véhicules livrés    Les start-up pour briller    Chakib Khelil condamné à 20 ans de prison ferme    Luis Suarez à River Plate?    Bouchouareb première recrue    Ça brûle au conseil d'administration    Loukal rattrapé par la justice    La session prolongée au 15 juillet    Le mot de Lamamra à la diaspora    «Chaud» sera l'été...    Le service d'addictologie inauguré    Le CHU sera concrétisé    Ces obstacles à franchir    Du 30 juin au 5 juillet à Oran et Sidi Bel Abbès    Freestyles et punchlines au rendez-vous!    «M'tember» exposition collective    JM-Oran-2022 (4e journée): programme des athlètes algériens    Sortie de la 50e promotion à l'Ecole de Commandement et d'Etat-major de Tamentfoust à Alger    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes des pays participant aux JM Oran-2022    Salon de l'Enseignement supérieur: vers l'instauration d'un enseignement de qualité pour l'édification d'une économie du savoir    Zones franches: dispositif administratif flexible et cahier des charges rigoureux pour garantir la transparence    Industrie pharmaceutique :196 unités de production locale de médicaments et de dispositifs médicaux    187e anniversaire de la bataille de Mactaâ: pour rappeler l'héroïsme de l'Emir Abdelkader    Migrants africains tués par la police marocaine: l'OIM et le HCR expriment leurs "plus vives inquiétudes"    Des températures caniculaires, mardi et mercredi, sur des wilayas du Sud du pays    Les anciens ministres Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison ferme    Conseil de la nation présentation du projet de loi définissant les règles générales applicables aux zones franches    JM: la présence de jeunes de la communauté nationale établie en France, très importante    Festival européen de musique: le groupe "Travel Diaries" enflamme le public    A l'initiative de Mohamed Afane: La maison d'Oran d'Yves Saint Laurent retrouve une nouvelle vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une manœuvre dissuasive
Saïd Chanegriha supervise l'exercice «Radaâ 2022»
Publié dans L'Expression le 21 - 05 - 2022


Le général de corps d'armée, chef d'état-major de l'ANP, Saïd Chanegriha,, a supervisé, jeudi, un exercice nocturne à Batna, dans le cadre de sa visite à la 5e Région militaire. Il s'agit d'un exercice tactique «Radaâ 2022», exécuté par le commandement de la 5e Région militaire. Lequel a eu lieu au niveau du Polygone de tir et de manoeuvres d'Amdoukal. Lors de cet exercice nocturne, les unités de la 1ère Division blindée participantes ont utilisé des munitions réelles. Le général de corps d'armée a, en premier lieu, suivi les exposés présentés respectivement par le commandant de la 5e Région militaire et le commandant de la 1ère Division d'infanterie mécanisée. L'exercice a été scindé en deux phases, la première théorique, avec la participation des états-majors des commandements régionaux et des unités participantes, la deuxième dynamique, avec engagement des unités exécutantes. Un exercice «suivi de près par le général de corps d'armée et exécuté dans des conditions proches du réel, conformément au plan établi», indique un communiqué du ministère de la Défense nationale. Les objectifs, selon la même source, «consistent à améliorer les aptitudes des états-majors, à préparer et organiser les actions de combat nocturne, et la coordination entre les différentes forces», et ce « en sus de faire acquérir aux commandants l'expérience nécessaire en matière de conduite des unités et aux équipages davantage de maîtrise des systèmes d'armes, et d'évaluer les différents indicateurs de disponibilité opérationnelle et la capacité de mener à bien, et en toutes circonstances, les missions de combat nocturnes». Selon le document, «l'exécution de cet exercice a mis en évidence la capacité des unités participantes à accomplir avec succès les tâches assignées». Qualifiant la réussite de cet exercice d'exploit, le communiqué ajoute qu'il n'est autre que «le fruit de la maîtrise par les équipages de différents armes et équipements modernes», qui démontrent également «le développement et la disponibilité opérationnelle qu'ont atteint nos forces armées, ces dernières années». Le général de corps d'armée ne manquera de féliciter les unités ayant pris part à l'exécution de cet exercice «pour les énormes efforts qu'ils ont consentis durant l'année de préparation au combat, ainsi que lors de la préparation et l'exécution de cet exercice». Dans ce cadre, il a affirmé que «le développement et l'amélioration réels des performances nécessitent obligatoirement que l'on accorde une attention particulière à la préparation et à l'exécution des exercices aux différents niveaux», notamment assure-t-il, à la fin «du programme annuel de préparation des forces». Saïd Chanegriha enchaîne en donnant une série d'instructions, portant essentiellement sur la nécessité de l'évaluation objective des résultats de cet exercice. C'est le deuxième exercice du genre exécuté par les éléments de l'ANP. En septembre dernier Saïd Chanegriha avait supervisé un exercice tactique combiné «Radaâ 2021», exécuté par des unités relevant de la façade maritime ouest au niveau du polygone de tir naval de cette façade. Un exercice s'inscrivant dans le cadre de l'entraînement des unités et formations navales aux actions de combat proche des conditions réelles, outre l'évaluation du degré de maîtrise des systèmes d'armement modernes et permettre aux formations navales, notamment les sous-marins, de montrer leurs capacités au combat. Dans une allocution prononcée, alors, le chef d'état-major avait affirmé qu' «il est du droit de l'Algérie nouvelle, d'avoir une armée forte, développée et professionnelle, capable de jouer pleinement son rôle indéniable en tant que puissance régionale, crainte de ses ennemies, lui assurant en permanence une supériorité stratégique dans la région, une armée capable, en tout temps et en toute circonstance, de préserver l'héritage des valeureux martyrs».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.