L'eau et l'exigence de prosternation    Appartenant à des hommes d'affaires condamnés pour corruption: Six sociétés nationalisées par l'Etat    L'été des émigrés    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Origine à déterminer    Impropres à la consommation: Plus de 120 kg de viande et produits alimentaires saisis    Oued Tlélat, Gdyel et Bir El Djir: 45 personnes interpellées par la police    Chute mortelle du 7ème étage d'un immeuble    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    Quand la maintenance va, tout va durablement    GUERRE(S)...ET AMOUR    Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    «Seul le droit international doit primer»    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Faut-il croire Benbahmed?
Industrie pharmaceutique
Publié dans L'Expression le 27 - 06 - 2022

L'Algérie ambitionne dans les cinq prochaines années à augmenter le volume des revenus des exportations du médicament vers le continent africain. C'est ce qu'a déclaré le ministre de l'Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, lors de sa visite d'inspection et de travail à Constantine. Une visite qui l'a mené d'une commune à une autre pour inspecter les unités de production de médicaments. Des haltes qui lui ont permis d'inaugurer officiellement l'usine bio-galénique.
Cette unité, qui est entrée en activité, en 1999, produit une large gamme de médicaments et couvre tout le territoire national, tout en exportant vers le Sénégal. Il ne manquera pas de rassurer sur le soutien de l'Etat aux producteurs privés activant dans le domaine de l'industrie pharmaceutique dans l'objectif de parvenir à l'autosuffisance nationale en matière de médicaments et réaliser ainsi l'objectif visé par le gouvernement, à savoir la diminution de la facture de l'importation dans ce domaine précis. Après la commune d'El-Khroub, le ministre a visité l'unité du groupe des Laboratoires de Diagnostic Maghrébins (LDM) spécialisé dans la fabrication d'une centaine de produits en partenariat avec des grands noms de l'industrie pharmaceutique internationale et leur distribution. Benbahmed, a procédé à la pose de la première pierre d'une autre unité de production de médicaments appartenant à l'union pharmaceutique constantinoise (UPL) dans la commune d'Ibn-Badis (ex-El-Haria). Arrivé à la commune de Constantine, le ministre s'est rendu vers la zone industrielle Palma où il a visité plusieurs unités dont Hup Pharma et UPC, pour finir à Saidal qu'il exhortera à varier sa production. Après une allocution dans laquelle il a fait la promotion des unités de productions de médicaments notamment depuis l'indépendance, le ministre a animé un point de presse. Dans sa mise en garde, le ministre a martelé que «celui qui n'est pas capable d'atteindre le niveau de l'exportation, ne restera pas sur le marché algérien». Qualifiant l'exportation de nécessité économique, le ministre a précisé que «le taux d'intégration de certains médicaments est de 80%». Ce qui représente «une valeur ajoutée pour le secteur de l'Industrie pharmaceutique», indiquant que «les exportations ont atteint un montant de 50 millions d'euros». À une question de L'Expression portant sur le retard que connaît le pays en matière de traitement contre le cancer, le ministre a fait savoir que l'Algérie investit plus que la moyenne pour cette maladie. L'Algérie consacre, chaque année, 600 millions d'euros pour le traitement des cancéreux. Ce qui est, estime- t-il «extraordinaire». Néanmoins, il reconnaît que durant la crise sanitaire due à la Covid- 19, certaines unités dans le monde ont cessé la production des protocoles d'où ce manque qui a touché le pays, mais aussi d'autres pays. Dans cet ordre d'idées, le ministre a fait savoir que cinq unités de production de médicaments anticancéreux entreront en service «avant le 5 juillet» au niveau national. IL s'agit de trois unités à Alger, une unité de production à Oran, et une autre à Ain M'lila dans la wilaya d'Oum El Bouaghi. Selon ses propos, d'ici 2023 ou 2024 l'Algérie produira les traitements contre le cancer au côté de Saidal. Concernant le stock des vaccins de Covid-19 produits par Saidal, le ministre indique que ce stock sera consommé dès la reprise des programmes de vaccination.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.