Vaste mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Le FFS "fidèle à son esprit nationaliste et patriotique"    Un mémorandum d'entente sur les concertations politiques algéro-thaïlandaises    Les efforts de l'Algérie visant l'unification des rangs arabes et palestiniens soutenus    Renforcer et diversifier l'investissement touristique pour la promotion du tourisme    Salon de l'habitat: le Reverse Engineering, une source d'innovation    APN: chaud débat en perspective    Zineb El Mili inhumée au cimetière de Sidi Yahia à Alger    Réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Mise en service de plusieurs structures sanitaires à Chlef    Tlemcen: Ilham Mekliti lauréate du concours du 14e Salon des arts plastiques    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    A quand une rencontre Président-Maires ?    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    LA VIE... ET LE RESTE    Tensions accrues au Sahel    Des «lignes rouges» tracées    Du bon et du moins bon    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Maguire, c'est désastreux    Une aubaine pour les cimentiers    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Tebboune reçoit l'Ambassadeur du Ghana    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une victoire retentissante
Publié dans L'Expression le 28 - 07 - 2022

La diplomatie algérienne enregistre d'autres exploits diplomatiques. Mais, cette fois-ci, c'est au niveau de l'auguste instance onusienne. Il s'agit des membres de Conseil du sécurité qui ont rendu un hommage appuyé aux «efforts de l'Algérie pour la réconciliation palestinienne», attestent les membres qui ont participé au débat du Conseil de sécurité de l'ONU, lequel a été réservé à la situation au Moyen-Orient en général et à la question palestinienne en particulier. Le président du Conseil de sécurité et les représentants de plusieurs pays ont appelé «la communauté internationale à soutenir tous les efforts déployés par l'Algérie, en vue de faire aboutir la réconciliation inter-palestinienne, pour la relance du processus politique visant à parvenir à une solution juste et durable de cette question», a affirmé le président du Conseil de sécurité. L'ambassadeur Nadir Larbaoui, représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations unies, a rappelé aux membres de Conseil de sécurité que l'effort de la diplomatie algérienne pour planter les jalons de la réconciliation entre les factions palestiniennes est l'oeuvre du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a réuni à Alger, à l'occasion de la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de l'indépendance nationale, le président de l'Autorité palestinienne et le chef du bureau politique du mouvement palestinien Hamas et qu'il n'a pas cessé de rapprocher les points de vue et les positions des parties palestiniennes, dans la perspective de dépasser les clivages et reconstruire l'unité palestinienne.
À ce propos, le représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations unies a souligné que «l'Algérie s'est efforcée d'unifier les rangs palestiniens, en accueillant le dialogue national palestinien afin de discuter de tout ce qui renforcerait l'unité du front intérieur palestinien et l'adhésion à toutes les résolutions pertinentes et à la légalité internationale, permettant aux frères palestiniens d'être pleinement préparés à s'engager dans toute voie de négociation future, de manière unifiée», a indiqué Nadir Larbaoui.. Cette prouesse diplomatique révèle que l'Algérie assure le rôle d'une force de paix au niveau international et dans la région de Moyen-Orient, et dans son espace africain.
La décolonisation a toujours été un principe inaliénable de la diplomatie algérienne. Un précepte qui s'inscrit dans le prolongement de la charte constitutive de l'Organisation des Nations unies. Cette constance dans les positions de principe a toujours permis à la diplomatie algérienne de se démarquer des clivages et des conflits entre pays souverains et dénoncé toutes formes d'ingérence et d'intervention dans les affaires internes des Etat souverains. Le prochain sommet arabe, qui se tiendra à Alger, sera une opportunité pour que la diplomatie arabe puisse mettre en place une plate-forme commune qui tracera la nouvelle feuille de route de la réconciliation entre les Etats arabes et tracera une nouvelle perspective politique du règlement de la question palestinienne dans le cadre de la légalité internationale et les résolutions onusiennes. L'Algérie accomplit de grands exploits au plan diplomatique. C'est un signe du retour fulgurant de la diplomatie algérienne sur la scène internationale et régionale. La nouvelle Algérie marche d'un pas sûr, mais elle est consciente des dangers et des menaces géostratégiques qui guettent la région et le monde. La démarche algérienne est «souverainiste», elle n'accepte pas la domination coloniale et le diktat des puissances étrangères bellicistes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.