Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    Démarrage timide dans la capitale    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    Le président Tebboune présente ses condoléances    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



À doses homéopathiques
Oran
Publié dans L'Expression le 13 - 08 - 2022

«La communes de Misserghine et de Boutlilis, dans l'ouest d'Oran, connaîtront des perturbations en matière d'eau potable». C'est ce qu'a indiqué la Société des eaux d'Oran (Seor) dans un communiqué diffusé lundi. Pour cause, a expliqué le directeur général de la Seor, Oussama Helaïli, «une défection de l'adduction de Béni Bahdel au niveau de la localité de Bredea», soulignant que «les travaux de réfection sont engagés pour la réparation de l'endommagement d'une conduite causée par une entreprise qui travaille pour le compte de l'Apc». Cet endommagement a provoqué un éclatement d'une conduite de diamètre 1100 mm en béton. Le processus de rétablissement étant achevé, la distribution de l'eau sera lancée dans un moment (hier, Ndlr), a-t-il indiqué. Cette société continue à assurer l'alimentation des cités en ce liquide vital dans des conditions optimales, en dépit de toutes les conditions imposées par la situation. Les techniciens et les agents de la Seor ne chôment plus, notamment durant cette saison des grandes chaleurs marquée par la forte consommation de l'eau. En effet, nombreuses sont les interventions opérées, ou toujours en cours, au niveau des canalisations et de ses réseaux pour procéder à des colmatages des fuites survenant subitement. À l'extrême est d'Oran, très précisément dans la localité de Bethioua, la Seor a, dans un autre bilan, fait état de 31 fuites qui ont fait l'objet de réparations. Si l'eau ne manque pas, l'alimentation est sérieusement perturbée en raison de ces perforations des canalisations transportant le liquide vital. Les populations et les habitants de l'ensemble des quartiers, cités des zones urbaines et semi-urbaines, ainsi que les zones rurales sont, pour ainsi dire, alimentées à doses perturbées. Selon le directeur général de la Seor, «nous effectuons quotidiennement des opérations de maintenance ordinaires des réseaux», soulignant que «ces défections des réseaux sont également liées au fait que plusieurs facteurs contribuent aux défections des canalisations provoquant des fuites». Il s'agit, selon la même source, «de la vétusté et du vieillissement des conduites, dans certains cas, de certains réseaux et des agressions causées par des travaux sur d'autres, en plus des conditions climatiques et des différences liées à la pression de pompage pour laquelle certaines canalisations ne résistent pas» soulignant que «nous nous retrouvons contraints de réduire cette pression, d'où des répercussions sur la qualité de service». «D'ailleurs, nous opérons des réductions de pression lorsque nous constatons les fortes pressions», a expliqué Helaïli Oussama.
Selon le même locuteur «la production a atteint son pic (maximale) lors des Jeux méditerranéens et l'Aïd El Fitr», expliquant que «celle-ci a été précédemment de quelque 630 000 m3 jour. Pour clore la saison estivale sans incident, la Seor a, selon Helaïli, revu «la production d'eau à la baisse en la ramenant à 580 000 m3/jour, en plus de la révision des plages horaires». «Cette politique nous permet d'économiser nos stocks d'eau jusqu'à l'avènement de la saison de pluviométrie», a-t-il souligné.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.