Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Une agression contre l'Etat et les citoyens»
LOUISA HANOUNE
Publié dans L'Expression le 14 - 04 - 2007

Le Parti des travailleurs a réuni, le week-end dernier, au centre de la Mutuelle des matériaux de construction à Zéralda son comité central et l'ensemble de ses candidats têtes de listes et quelques responsables des bureaux de wilaya pour débattre de la stratégie à adopter lors de la prochaine campagne électorale et mettre au point la ligne de conduite du parti pour une mobilisation maximum de l'électorat au niveau national. Dans un point de presse, la secrétaire générale du parti, Mme Louisa Hanoune, a laissé entendre qu'il a été aussi question, lors de ce conclave, qui entre dans le cadre du programme d'activités prévu par le PT, de continuer tout au long des semaines prochaines, de dresser un rapport politique sur la situation du pays et sur les derniers événements douloureux qu'a connus l'Algérie. La campagne électorale sera lancée sous le mot d'ordre principal de «la souveraineté nationale».
Au sujet des derniers attentats terroristes qui ont secoué la capitale, le PT y voit «une volonté recherchée de frapper les esprits des Algériens et paralyser la vie politique, les institutions de l'Etat et bloquer toute forme de solution, à l'algérienne, de la crise politique nationale qui a connu une issue à travers la politique de réconciliation nationale».
De par les objectifs visés par les attentats kamikazes, le Palais du gouvernement et forces de sécurité, le Parti des travailleurs décèle un message fort, à savoir, «une agression contre l'Etat algérien et les citoyens». Pour répondre à cette provocation, certains candidats à la députation et autres membres de la direction du parti ont, durant les débats, proposé une réponse politique et une réaction forte à travers la mobilisation des citoyens pour les législatives du 17 mai prochain.
Ceux qui ont voulu créer cette psychose et replonger l'Algérie dans le cycle de la violence et la peur ne veulent pas du bien au peuple, pense-t-on au PT car c'est dans la paix retrouvée que les militants du PT ont bloqué la politique de bradage des richesses nationales comme ce fut le cas avec la loi sur les hydrocarbures, la privatisation des entreprises et de l'université.
Louisa Hanoune relève, à ce sujet, qu'il y a une volonté manifeste d'interférer dans nos choix politique et économique et reprend l'information livrée récemment, par un haut responsable, sécuritaire français, Yves Bonnet, qui a fait observer «qu'il y a une jonction d'intérêt entre Al Qaîda et les USA».
Pour Louisa Hanoune, la réponse du peuple algérien et de son Etat, il faut l'attendre le 17 mai prochain où le peuple est appelé à un vote massif pour assurer l'exercice de la souveraineté par l'Etat en dehors de toute pression étrangère.
Mme Louisa Hanoune animera, aujourd'hui, une conférence de presse au siège du parti pour donner d'amples détails sur la participation de son parti aux prochaines législatives.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.