L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Alger et l'équation africaine    "Le Monde" apporte de nouveaux éléments confirmant l'implication du Maroc    La course au titre s'intensifie    Une autre journée riche en échec !    Messaoudi creuse l'écart en tête    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    L'urgence de numériser le secteur de la santé    Deux femmes retrouvées calcinées dans leur domicile    Le deux poids, deux mesures de Paris    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    Retrouvailles inédites Alassane Ouattara-Laurent Gbagbo    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    La chanteuse franco-algérienne Lolo Zouaï interprète son nouveau single dans la série Ctrl de Vevo    Henri Vernes, père de l'aventurier Bob Morane    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    Fermeture des plages et des lieux de détente    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    Sidi Bel-Abbès - Manque d'oxygène : le pire évité de justesse    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Grandiose mobilisation à Tizi Ouzou    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    La Champions League s'éloigne    Une feuille de route pour la Tunisie    Si seulement on avait écouté le professeur    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie à l'honneur
CORK FILM FESTIVAL (IRLANDE)
Publié dans L'Expression le 16 - 10 - 2007

L'ouverture s'est faite hier avec le film Indigènes de Rachid Bouchareb...
Le cinéma c'est avant tout une belle aventure et puis des rencontres et des échanges. Comme en témoigne cette information de taille: ce sont des films algériens qui sont actuellement à l'honneur au Cork Film Festival qui se tient en Irlande. Une information disponible sur le site de la Télévision algérienne, notamment.
Pour la première fois des films algériens, dont Mimezrane (fille aux tresses) du réalisateur Ali Mouzaoui, et trois films de Merzak Allouache, seront projetés au Festival de Cork, en Irlande, qui se tiendra du 14 au 21 octobre 2007. Mimezrane est un long métrage de fiction d'une durée de 90 minutes, tourné en tamazight à Alger, Tizi Ouzou et Bgayet. C'est l'histoire d'une petite fille profondément belle mais triste. Ce conte de fées sera donc le quatrième long métrage professionnel réalisé en tamazight. Il sera ainsi présenté en avant-première mondiale. Ce film, qui fait connaître la culture orale berbère, a été réalisé dans le cadre de la manifestation «Alger, capitale de la culture arabe 2007». Au total, huit films (longs métrages) et un documentaire algérien, Ça tourne à Alger, celui de Salim Aggar seront projetés lors de cet important rendez-vous cinématographique irlandais. La présentation d'un panorama spécial Algérie est intitulé «Chroniques algériennes». L'ouverture s'est faite hier avec le film Indigènes de Rachid Bouchareb. Suivront les autres films retenus, à savoir Rachida de Yamina Bachir-Chouikh, Bled number one de Zaïmèche, ainsi que trois films de Merzak Allouache, Omar Gatlato, Bab El Oued city et Salut cousin.
Le film Chronique des années de braise de Mohamed-Lakhdar Hamina, Palme d'Or à Cannes en 1975, est également inscrit au programme du Festival de Cork. Enfin, des conférences et des exposés sur le cinéma algérien seront organisés par Roy Armes, auteur du dictionnaire sur le cinéma dans le Maghreb, et Merzak Allouache. La présence de films algériens à Cork est le fruit d'un partenariat noué depuis plusieurs années entre Cork Film Festival et le Festival mondial du film amazigh que dirige Si El-Hachemi Assad du Haut conseil à l'amazighité (HCA). Des représentants du Festival de Cork ont déjà participé à des rencontres cinématographiques organisées par le Festival mondial du film amazigh à Ghardaïa en 2006 et Tlemcen (extrême ouest) le mois de janvier dernier. Ces derniers ont ainsi noué de solides contacts et, eu égard à la qualité et réputation du Festival du film amazigh,-l'unique festival du cinéma jusque-là avant l'installation cet été du Festival du film arabe- la décision de porter son choix sur l'Algérie s'imposait de facto. L'ex-hôte de l'Algérie qui, par cet acte, renvoyait en quelque sorte l'ascenseur, fera découvrir en tout cas à ses citoyens irlandais notre cinéma à l'étranger, ce qui n'est pas négligeable. L'Irlande dont la culture se veut un peu proche de la nôtre, trouvera assurément de quoi s'émouvoir et tressaillir face à nos belles montagnes du Djurdjura qui rappelleront sans aucun doute un peu les monts irlandais avec leurs vastes champs verts et leur musique celtique tant la déclinaison mélodique ressemble étonnement à la musique berbère...Pour preuve, le répertoire berbéro- celtique du groupe Mougar avec le célèbre flûtiste Nasreddine Dalil qui joue notamment avec Djamel Allam, un autre artiste sans frontières.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.