Justice : Mandat de dépôt contre Saïd Bey et mandat d'arrêt contre Habib Chentouf    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Création d'une instance indépendante chargée d'organiser les élections : Début de la rencontre de concertation sur les mécanismes    Corruption : Report pour la semaine prochaine de l'affaire du sénateur Boudjouher Malik    Argent détourné en Algérie : M. Djillali Hadjadj chiffre à près de 60 milliards de dollars les sommes détournées    Le baril "accompagne" le Hirak    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le fromage Bouhezza en fête    Hi-Tech : Samsung pourrait devenir fournisseur d'Orange en 5G    Coopération bilatérale : La Russie et la France s'allient pour créer un réseau de maisons de retraite    Sri Lanka : Des attentats font plus de 160 morts le jour de Pâques    La contestation suspend les discussions avec l'armée    Libye: Tripoli toujours sous la menace armée, avancée des troupes du GNA    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Hazard au Madrid, c'est déjà fait!    Le Barça vole au secours de Coutinho    Yacine Chalel à la 5e place    Sport : Quand le vent du "Hirak" souffle sur le sport algérien    Championnats d'Afrique U18 et U20 : 13 médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Des débuts prometteurs    Istimara et recours, quelle issue?    Plus de peur que de mal    Tizi-Ouzou : Réhabilitation de la station climatique de Tala Guilef    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    Bouchetta Soulimane expose "El Djazair"    Les frères Kouninef arrêtés    L'Algérie a atteint 1,5 % en 2018    Bensalah maintient le cap    L'horreur à Alger !    Retrait du permis de conduire : détails de la nouvelle procédure    Qui succédera à Ould Abbès    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La nouvelle Cupra Formentor sera produite dans l'usine Seat à Martorell    La semaine de la langue espagnole    Championnat d'Allemagne.. Belfodil 6e meilleur buteur    Effondrement d'un immeuble à la Casbah.. Quatre morts et des blessés    Course au titre.. L'USMA toujours maitre de son destin mais…    Cinéma à Alger.. L'Onci récupère trois salles    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 196 interventions en 72 heures !    Treize médailles dont cinq en or pour l'Algérie    Célébration du Mois du patrimoine à Médéa    Evocation du séjour à Oran de Cervantès    Spécialiste de l'Algérie : L'historienne Annie-Rey Goldzeiguer, tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La fête de la poterie revient cette année
MAÂTKAS
Publié dans L'Expression le 23 - 03 - 2008

La dixième édition est prévue du 26 juin au 3 juillet prochains.
La fête de la poterie de Maâtkas revient, cette année, après s'être éclipsée durant de longues années pour cause d'insécurité d'abord et des événements du Printemps noir, ensuite. La dixième édition, qui s'ouvre en principe cette année, aura lieu du 26 juin au 3 juillet.
L'événement se déroulera pour cette année dans les locaux de la jeunesse et des sports, Maison de jeunes de Maâtkas et de la formation professionnelle de cette commune (Cfpa). Cette édition revient avec, en principe, la participation de nombreux artistes tant du cru que de la wilaya et d'autres régions du pays.
La poterie, la vannerie, la dinanderie, la bijouterie en argent, et bien d'autres arts seront représentés à la fête de la poterie de Maâtkas. Le ministère de la PME et de la PMI prendra, nous a-t-on rassurés, en compte les charges induites de cette fête. A ce jour, le programme définitif n'est pas arrêté mais tout le monde assure qu'il sera chargé. Rappelons que la neuvième édition a été célébrée en 1999, et que depuis, la situation sécuritaire et celle en relation avec les événements du Printemps noir ont fait que la dixième édition a eu quelque retard.
Le fait que Maâtkas a vu une Sûreté urbaine installée dans le chef-lieu de daïra et de commune, fait dire à beaucoup d'observateurs que la question sécuritaire ne posera aucun problème. La fête de la poterie a, durant ses neufs éditions, permis aux potières d'écouler leurs productions et ce faisant, c'est là un formidable appel d'air à l'économie locale.
Des ménages ne vivaient en fait que de cet artisanat alors que cela servait pour beaucoup d'autres comme un complément assez important en termes de revenus pour les familles. Maâtkas n'a aucune autre source de revenus mis à part l'olivier ou encore pour les plus vernis, les pensions en devise.
La région étant l'une des régions ayant fourni le plus gros contingent à l'émigration. Avec la poterie, des cohortes de femmes, qui n'ont aucune autre rente peuvent devenir indépendantes financièrement et certaines l'étaient déjà devenues grâce aux premières éditions de cette fête.
Le baisser de rideau ayant affecté cette fête a été accueilli avec une certaine peine par beaucoup de monde dont justement ces vieilles potières.
Maâtkas, qui a enduré tant d'avanies avec le terrorisme et aussi avec les événements du Printemps noir, espère tout de même que la participation à la dixième édition sera à la hauteur des espoirs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.