L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'histoire revisitée
MOIS DU PATRIMOINE
Publié dans L'Expression le 23 - 04 - 2008

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou célèbre, depuis lundi, le mois du patrimoine. Un riche programme est mis sur pied au niveau national. Expositions, sorties sur sites et conférences, le tout ponctué par la production de la troupe folklorique de Souk Ahras, le 15 mai prochain.
Ainsi, les sorties sur sites s'étalent sur pratiquement un mois avec les visites des allées couvertes d'Ath R'houna dans la commune d'Azeffoun, l'abri sous roche d'Ifigha dans la commune d'Ifigha, le village traditionnel d'Ath El Kaïd dans la commune d'Agouni Gueghrane, la maison de Abane Ramdane dans la commune de Larbaâ Nath Irathen, la zaouïa de Sidi Ali Moussa dans la commune de Souk EI T'nine et le site archéologique de Tigzirt.
En outre, sont prévues l'organisation d'une exposition itinérante d'un diaporama et la distribution de dépliants sur les richesses culturelles de la Kabylie ainsi que l'organisation d'une semaine culturelle à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri du 12 au 15 mai prochain.
Le programme de cette semaine culturelle comprend des expositions et des conférences. Si la direction de la culture expose les richesses culturelles de la Kabylie, la direction de la culture de Souk Ahras se distingue, quant à elle, par ses richesses culturelles.
De son côté, l'Office du Parc national du Tassili N'Ajjer exposera les monuments funéraires protohistoriques du Tassili avec la reconstitution de quelques types de tombes.
Le musée du Bardo d'Alger évoquera les légendes de Tin-Hinan et le tombeau de cette reine, tandis que le musée du site de Cherchell présentera la famille royale de Juba II, alors que le musée de Tipaza fera connaître les tombeaux royaux d'Algérie.
Quant au Musée national des arts et traditions populaires il se démarquera par une démonstration des ateliers de restauration du mobilier archéologique et ethnographique.
Des conférences sont également programmées par l'Office du parc national du Tassili qui interviendra sur les monuments funéraires protohistoriques du Tassili N'ajjer, le Musée du Bardo parlera des découvertes et des différentes légendes de la tradition orale ainsi que les différentes hypothèses connues sur Tin-Hinan, et de même que la Direction de la culture de Tébessa.
Le site de Tipaza évoquera le patrimoine immatériel de la région du Chenoua alors que l'université Mouloud-Mammeri interviendra dans l'architecture traditionnelle kabyle. Et la grande figure de saint Augustin sera évoquée par la direction de la culture de Souk Ahras. Enfin, et pour donner un cachet agréable à ces diverses manifestations, la troupe folklorique de Souk Ahras animera une manifestation folklorique. Un gala de clôture est également prévu pour le jeudi 15 mai.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.