Ihsane placé sous contrôle judiciaire, Khattou jugée le 25 mai    Haut Conseil de Sécurité : Rachad et MAK classés «organisations terroristes»    Eau : la poursuite de la distribution durant plusieurs mois tributaire de la disponibilité des ressources    Coronavirus: 208 nouveaux cas, 133 guérisons et 7 décès    EdF: Benzema, Di Meco comprend Deschamps    Paix en Libye: Boukadoum appelle le CPS de l'UA à unir ses efforts avec l'ONU    Médiateur de la République: fin de fonction de Karim Younes, nomination de Brahim Merad    JSMB - RCA, duel entre le leader et son dauphin    MCO-WAT en vedette    "Nous ne sommes pas encore qualifiés"    Algérie-Egypte: pour une coopération dans le domaine des micro-entreprises    Sous le sceau de la pandémie    La normalisation avec l'Etat d'Israël cautionne les crimes de l'occupant sioniste    Des directives pour parer à l'urgence    L'AC Milan freinée dans sa course à la LDC    Dimanche de penalties et d'accusations    Education: La révision des statuts des travailleurs débattue    «La prévention reste le meilleur moyen», selon le Pr Yacine Kitouni    Campagne de contrôle des motocyclistes    C'est parti pour les épreuves d'éducation physique et de sport (EPS)    Sous le thème «Musée et Mémoire. Les objets racontent votre histoire»    Pierre Augier, Mouloud Mammeri, Frantz Fanon, Germaine Tillon et beaucoup d'autres    Les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Une autre nuit d'horreur à Ghaza    Un fonds spécial pour l'argent détourné    "Des labos d'analyses seront installés dans les aéroports"    Un vrai casse-tête    Découverte de la galère portugaise    Qui part, qui reste ?    L'EXAMEN DU DOSSIER DE LOUNÈS HAMZI DE NOUVEAU REPORTE    38 hirakistes condamnés de 6 à 18 mois de prison ferme    "Faire obstacle aux discours haineux"    Les pays normalisateurs devraient avoir honte de leur position face aux crimes de l'occupant sioniste    Le parti de "Sawt Echaâb" plaide pour une solidarité mondiale avec la Palestine    Inauguration de l'exposition "expressions artistiques de terre et de feu"    Le dénuement du portemonnaie    Hydrocarbures: Sonatrach signe avec le norvégien Equinor    Une solution pour Ghaza !    Samir Hadjaoui est décédé    Une loi «spécifique et exhaustive»    La communication fait défaut    Les indépendants chez Charfi    Les mercenaires de la politique    Début des vaccinations à grande échelle en Afrique du Sud    Cinq terroristes présumés tués près de la frontière algérienne    De quoi sera fait l'après-Covid?    Frida à l'affiche    Boudjima renoue avec le Salon du livre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La BDL a financé 30.000 dossiers
CREDIT IMMOBILIER
Publié dans L'Expression le 05 - 07 - 2010

Ces projets ont nécessité un budget de 32 milliards de dinars.
Quelque 32 milliards de dinars de crédits immobiliers ont été alloués par la Banque de développement local (BDL) entre 2009 et 2010, a indiqué, hier, le directeur commercial et du réseau au niveau de la BDL, Hosni Belabbès. S'exprimant en marge de l'inauguration de la 143e agence de ladite banque à Ouled Fayet (Alger), M. Belabbès a souligné que ce montant représente 30.000 dossiers financiers. Le crédit immobilier de la BDL est destiné à financer aussi bien l'auto-construction, que l'achat d'un logement auprès d'un particulier ou d'un promoteur immobilier public ou privé ou encore l'extension et l'aménagement d'une habitation existante. La BDL finance également, la vente sur plan et l'achat dans le cadre de coopératives immobilières. Si l'intéressé est déclaré éligible au crédit, il lui sera exigé le versement de 10% minimum du prix du logement au titre de sa part d'autofinancement pour l'acquisition du logement. Une décision d'octroi d'aide à l'accession de propriété lui sera délivrée par la Caisse nationale de logement (CNL) si le prix d'acquisition du logement ou son coût de construction ne dépasse pas 2 millions de dinars. Le montant du crédit immobilier que la BDL accorde est également limité par la capacité de remboursement mensuel qui ne doit en aucun cas dépasser 30 à 50% du salaire ou du revenu mensuel net y compris le revenu du co-emprunteur(conjoint, ascendant ou descendant direct ou collatéraux). La durée maximale du remboursement du crédit accordé peut atteindre 30 ans.
La durée est cependant déterminée par la capacité de remboursement du bénéficiaire, de son âge et de celui de son codébiteur qui ne peut excéder 70 ans. Sur un autre registre, M.Belabbès a fait savoir que la BDL a enregistré 30 milliards de dinars de crédits accordés aux microentreprises parrainées par l'Agence nationale du soutien à l'emploi de jeunes (Ansej) et la Caisse nationale d'assurance chômage (Cnac) durant la période 2009/2010. Ce financement de la BDL s'inscrit dans le cadre d'aide aux différents dispositifs de soutien à l'emploi, précise-t-il. Au chapitre de la monétique, le directeur commercial et du réseau a affiché sa satisfaction à propos de l'engouement des clients sur le système de paiement Visa International mais sans donner de chiffres.
A rappeler que ce système permet aux clients de disposer d'un mode de paiement sécurisé et performant en devises. «Ce rush intervient après le succès de la Carte interbancaire (CIB) lancée par la même banque. Il se veut comme un prolongement de la politique de modernisation et d'ouverture de la BDL», a-t-il déclaré. L'Algérie est un pays où la monétique a démarré timidement mais les banques locales sont conscientes que leur migration vers le système EMV (Europa Master Card et Visa) est importante pour la sécurité des transactions bancaires. Offrir à une clientèle de plus en plus exigeante une gamme de services diversifiés et de qualité, telle est la devise de cette banque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.