Nouvelle fonction pour le Général-major Kaidi    1.000 kits de dépistage rapide "prochainement" confectionnés    La Banque d'Algérie annonce une série de "mesures exceptionnelles"    L'Algérie cherche à acheter 500.000 lunettes de protection et 995.000 blouses médicales    20 nouveaux décès et 45 autres ca s confirmés    La Ligue 1 française trouve une formule pour la baisse des salaires    Liverpool : Klopp avait baissé les bras pour Coutinho    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Les écoles privées aux abonnés absents    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    Le président du RAJ condamné à un an de prison    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La spéculation bat son plein
PROCÈS-VERBAUX DES SAISIES ET FERMETURES DE COMMERCES À CHLEF
Publié dans Liberté le 25 - 09 - 2008

Selon le directeur du commerce de la wilaya, qui était accompagné du chef de service de la répression et des fraudes que nous avons rencontrés au siège de ladite direction, les interventions en question ont ciblé l'important marché de gros qui alimente toute la wilaya de Chlef, ainsi que les différents autres commerces répartis à travers toutes les communes suite à des contrôles effectués quotidiennement et plusieurs fois par jour.
Des différentes brigades de contrôle de la qualité et de la pratique commerciale de la direction du commerce de Chlef ont enregistré durant la première quinzaine du mois de Ramadhan pas moins de 1 537 interventions à travers toutes les communes de la wilaya. Selon le directeur du commerce de la wilaya, qui était accompagné du chef de service de la répression et des fraudes que nous avons rencontrés au siège de ladite direction, les interventions en question ont ciblé l'important marché de gros qui alimente toute la wilaya de Chlef, ainsi que les différents autres commerces répartis à travers toutes les communes suite à des contrôles effectués quotidiennement et plusieurs fois par jour.
“Au total, 15 brigades composées de 30 contrôleurs, dont des ingénieurs et des inspecteurs, tous des spécialistes en la matière, sillonnent quotidiennement et trois fois par jour (matin, après-midi et soir, y compris les vendredis) toutes les villes de la wilaya afin de procéder au contrôle de l'ensemble des commerces de produits alimentaires et de lutter ainsi contre toutes les formes de spéculation qui perturbent le marché local, et ce, dans l'unique but de veiller à la sécurité alimentaire et financière du consommateur.
Ces interventions ont permis à nos brigades de dresser pas moins de 190 procès-verbaux à l'encontre des commerçants indélicats et de saisir une quantité de 126 kg de viande blanche et rouge d'une valeur financière évaluée à 39 444 DA, durant les 15 premiers jour du mois de Ramadhan, pour non-respect de la réglementation, notamment en ce qui concerne les prix, et la qualité de la marchandise mise en vente qui ne répond aucunement aux normes exigées, particulièrement en matière d'hygiène entre autres.
Durant cette même période, il a été également procédé dans différentes communes de la wilaya à la fermeture de 15 locaux commerciaux, dont une pour défaut de registre du commerce, trois pour activités commerciales illégales et une dernière pour absence d'hygiène”, explique nos deux interlocuteurs. Ceux-ci ont également ajouté, dans le même contexte, que pour la première fois, il a été mis fin aux autorisations de commerce que les APC avaient illégalement l'habitude de délivrer à tort et à travers, durant chaque mois sacré, à des personnes qui ne disposaient d'aucun document officiel leur permettant d'exercer une activité commerciale. “L'activité commerciale qui s'effectuait au moyen de ces autorisations était une pratique illégale, voire absolument interdite. Celles-ci étaient destinées, en général, au commerce de gâteaux traditionnels et autres produits alimentaires de large consommation qui se faisait anarchiquement sur les trottoirs et dans des endroits qui ne répondent, en aucun cas, ni aux conditions d'hygiène ni aux normes réglementaires et administratives en vigueur. Cela perturbait beaucoup le commerce légal et mettait dans l'embarras l'ensemble des commerçants qui n'arrêtent pas de se plaindre de cette situation qui n'a que trop duré jusque-là”, informent encore les deux responsables. Pour ce qui est des activités des mêmes brigades de contrôle et de la pratique commerciale durant toute la deuxième quinzaine du mois de Ramadhan, il nous a été fait savoir qu'elles sont toutes orientées vers les articles scolaires, les produits de préparation de gâteaux et l'habillement.
“À l'approche de l'Aïd el-fitr, la spéculation commerciale en ce qui concerne ces produits bat son plein et les nombreuses infractions enregistrées de la part de certains commerçants prennent une ampleur de plus en plus étonnante dans toutes les communes de la wilaya. Et pour faire justement strictement face à ce genre de dépassements et mettre ainsi fin à ces pratiques, nos efforts sont conjugués davantage et à tous les niveaux jusqu'au dernier jour de ce mois sacré”, rassurent enfin les deux responsables au niveau de la direction du commerce de la wilaya.
AHMED CHENAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.