Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





300 véhicules brûlés dans un dépôt des douanes
LA MORT D'UN JEUNE CONTREBANDIER ENFLAMME MAGHNIA
Publié dans Liberté le 24 - 05 - 2010

Les agressions violentes répétées contre les services des douanes ont pris une tournure inquiétante, ces deux dernières années, causant d'énormes dégâts aux infrastructures de ce corps et à ses agents.
Les contrebandiers n'hésitent pas à s'attaquer aux douaniers et ne reculent devant rien, allant jusqu'à recourir aux armes de guerre pour faire passer frauduleusement leurs marchandises mal acquises ou leur drogue. C'est dire que la tâche est rude pour ces hommes en uniforme gris qui ne sont malheureusement pas “protégés” puisqu'au moindre écart, ils sont traduits devant la justice. L'un des plus graves incidents s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche dans la région de Boukanoune à Tlemcen, quand plus d'un millier de personnes ont investi et incendié le parc et le siège de la brigade mobile des douanes et même le célibatorium de la Police des frontières (PAF) de la ville. Bilan : 306 véhicules saisis dans le cadre de la lutte contre la contrebande ont été incendiés, 4 véhicules de service de marque Toyota Station ainsi que 4 autres véhicules personnels des douaniers. Un agent a été même blessé à la tête par un jet de pierres, mais son état est hors de danger.
L'incident est survenu, selon notre source, à la suite de la mort d'un jeune dans la nuit de samedi vers 20h40 après avoir été repéré à bord de son véhicule de marque Renault Express par les éléments de la douane en patrouille sur une piste frontalière. Le jeune conducteur a refusé de s'arrêter aux sommations de la patrouille. Une course-poursuite s'est alors engagée et le contrebandier a fini par perdre le contrôle de son véhicule. Ce dernier a dérapé et a fait plusieurs tonneaux. Le conducteur est décédé sur le coup. Il s'agit d'un étudiant âgé de 19 ans et natif de Bab El-Assa. Le corps a été transféré à la morgue de l'hôpital de Tlemcen pour autopsie afin de déterminer les causes du décès.
La nouvelle de sa mort s'est vite répandue et les émeutes n'ont pas tardé à éclater. Environ 1 000 personnes habitant les villages frontaliers de Souani, Bab El-Assa, Benkrama, Sellam, Boukanoune, Marsa-Ben-M'hidi, Sidi Boujenane et Souahlia ont assiégé la localité tout en incendiant le véhicule du jeune universitaire. Les assaillants ont pénétré en premier lieu dans le parc de la recette des douanes, où ils ont incendié 306 véhicules, selon un bilan en notre possession, avant de s'attrouper dans la rue pour demander que la lumière soit faite sur la mort du jeune. Il a fallu l'intervention des éléments du GIR relevant du groupement de la gendarmerie de la wilaya de Tlemcen pour calmer les esprits et maintenir en même temps l'ordre. L'enquête est toujours en cours pour identifier les auteurs de ces actes criminels et, selon les premiers éléments de l'enquête, le véhicule du contrebandier aurait été trafiqué. Hier, un important cordon de sécurité a été déployé pour pallier d'éventuels incidents, et ce n'est pas le premier que connaît la région, puisque les éléments de la division des douanes de Maghnia, ville frontalière, ont déjà connu ces dépassements à leur encontre dans la lutte contre la contrebande allant jusqu'à l'assassinat. On se souvient à Maghnia de ce jeune douanier sauvagement assassiné par arme blanche par des contrebandiers et 4 autres ont été brûlés vifs à Tébessa.
Plus de 21 agressions ont été enregistrées durant l'année 2009 contre ces hommes en uniforme gris par des contrebandiers et narcotrafiquants qui n'hésitent pas à chaque saisie de marchandises à soulever la population et à créer une instabilité pour intimider les services de sécurité n'hésitant pas même à s'attaquer aux barrages et infrastructures de l'Etat, au moment où ces douaniers ne peuvent utiliser leur arme pour se protéger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.