Coronavirus: 104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès    Général-major Chanegriha : l'ANP prête à soutenir le système sanitaire national dans la lutte contre le coronavirus    104 nouveaux cas confirmés et 12 nouveaux décès en Algérie    REHABILITATION DU RESEAU ROUTIER A ORAN : 46 milliards de centimes pour la maintenance technique    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Liverpool: Sadio Mané prêt à tous les sacrifices pour le Ballon d'or    Réunion Opep-non Opep : garantir les conditions d'équilibre pour une reprise du marché    BOUMERDES : Démantèlement d'un réseau criminel    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    On vous le dit    Chlef : L'APC envisage de fermer le marché des fruits et légumes    Barça : Ca chauffre entre les dirigeants !    Journées virtuelles du court métrage: audience appréciable, organisateurs satisfaits    Covid 19: proposition d'un revenu au profit des travailleurs privés affectés par la crise    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Monopolisation des produits et augmentation des prix, des "péchés" blâmables    La "citoyenne du monde" revisitée en pleine crise sanitaire    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    La Banque d'Algérie annonce des mesures de soutien    Les avocats appellent à la libération de Brahim Laâlami    La communauté médicale retient son souffle    Un vaccin contre le coronavirus pour l'été    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Bourebbou reconnaît : "Je suis fils de harki"    Après la pandémie, gouverner autrement    Enseignement à distance : Les cours basculent sur le Net    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    ASO Chlef : Les joueurs en contact avec le préparateur physique    Biskra : Des cours on-line pour les élèves du primaire    AGE des Ligues de Wilaya : Les experts et la loi    Royaume-Uni : Transféré en soins intensifs, Boris Johnson lutte pour sa survie    Pandémie du nouveau coronavirus : La France toujours en «phase d'aggravation»    Pandémie de coronavirus en Afrique : L'appel à l'aide de Moussa Faki Mahamat    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    Riche programme culturel sur le web    Mahmoud Aroua. Médecin anesthésiste-réanimateur et auteur : «L'exercice de la médecine enrichit l'imagination»    Tiaret: Reprise des cours à distance à l'université    L'Algérie cherche à acheter 500.000 lunettes de protection et 995.000 blouses médicales    Entrèe en vigueur des sanctions pènales et pècuniaires    1.000 kits de dépistage rapide "prochainement" confectionnés    Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vibrant hommage au regretté colonel Mohand Oulhadj
À la veille de la célébration du 48e anniversaire de la fête de l'indépendance
Publié dans Liberté le 04 - 07 - 2010


À la veille du 5 Juillet, fête de l'Indépendance et de la jeunesse, Akli Mohand Saïd, ancien officier de l'ALN et fils aîné du regretté colonel Mohand Oulhadj, ex-commandant de la Wilaya III historique de l'Armée de Libération nationale (ALN) a présenté vendredi dernier à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, son livre tant attendu intitulé Si Mohand Saïd raconte Amghar. Ce fut devant une assistance nombreuse composée de nombreux moudjahidine et de citoyens de tous âges que Si Mohand Saïd a tenu à rendre hommage au combat historique du colonel Mohand Oulhadj, son regretté père et à tous les moudjahidine de la glorieuse Révolution algérienne, tout en rendant un hommage particulier à tous les martyrs de la guerre de Libération nationale tombés au champ d'honneur. “C'est un souhait qui tenait tant à cœur à mon regretté père le colonel Mohand Oulhadj. Ce livre dédié à la mémoire et au parcours révolutionnaire de mon regretté père est un premier départ qui en appellera certainement — ou du moins faut-il l'espérer — d'autres projets de rédaction pour écrire son épopée et celle de nombreux moudjahidine qui ont sacrifié leur vie, leurs biens et leur famille pour contribuer à la libération de notre cher pays”, nous dira le digne héritier du colonel Mohand Oulhadj, entouré de toute sa famille venue de Bouzeguène et de nombreux moudjahidine et compagnons d'armes de la première heure. “À travers le combat héroïque du colonel Mohand Oulhadj, je voulais rendre aussi un hommage particulier aux nombreux moudjahidine de la Wilaya III historique qui a terriblement souffert durant la guerre de Libération nationale et surtout lors de la fameuse “Opération Jumelles” où l'armée française tenait à raser totalement la région, considérée à l'époque comme l'un des grands bastions de la Révolution algérienne. Dites-vous bien que nos vaillants moudjahidine ont répondu héroïquement à l'appel de la patrie pour tenir tête à l'armée française après quelque deux cent soixante accrochages qui l'ont poussée à la fuite et à la déroute”, dira encore Mohand Saïd Akli. Et à la veille du 48e anniversaire de la fête de l'Indépendance, le fils ainé du regretté colonel Mohand Oulhadj demande à tous les anciens moudjahidine de se mettre à l'écriture de l'histoire authentique de la Révolution algérienne comme il invite, par là même, les jeunes de la génération actuelle à s'intéresser davantage à l'histoire extraordinaire de leur pays et de tous les vaillants moudjahidine de la glorieuse Armée de Libération nationale qui ont tenu tête à l'une des armées les plus puissantes de la planète pour libérer notre pays du joug colonial, conclut Mohand Saïd Akli, visiblement encouragé par cette première expérience en écriture et surtout profondément ému par toutes les marques de soutien et d'admiration que lui a manifesté la nombreuse assistance présente à l'évènement dans la salle de conférences de la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.