L'opposition invisible    Le CNDH élude la presse électronique    Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions    Entre report, prolongement du mandat, révision de la Constitution… : Présidentielle 2019 des scénarios, un consensus !    Signature d'un contrat de sponsoring entre l'Eniem et la JSK    Le wali annonce la création d'un guichet unique    Bedoui : «Le citoyen doit être au cœur des priorités»    La CNAS s'explique    L'usine fermée, les produits retirés du marché    23ème Journée de l'énergie : Consécration à la résilience de Sonatrach et les défis du futur    L'apport de l'agriculture à la croissance    Bâtiment et Construction : Nécessité de transformer les idées innovantes en produits industriels    Information arabe : Kaouane prendra part lundi à Ryad à une rencontre    Messahel réaffirme l'engagement de l'Algérie en faveur de l'Afrique    L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique    Emmanuel Macron renonce    Donald Trump menacé d'impeachment    Coupes africaines (16es aller) : Bons résultats des clubs algériens    Le NA Hussein-Dey arrache un précieux nul à Lusaka    L'USM Bel-Abbès hypothèque ses chances de qualification    L'AS Protection Civile d'Alger (dames) et Sétif (hommes) sacrées à Biskra    Hattab tire de nouveau sur les présidentsde clubs    Ryad Boudebouz : "Je suis bien au Bétis Séville, je veux rejouer"    «Toutes nos dettes sont payées depuis quatre ans»    Ressources halieutiques : Les prix du poisson toujours en hausse    Pour répondre aux besoins de l'environnement socioéconomique : Nécessite de renforcer la relation université-entreprise    Une stèle d'un martyr de la Révolution profanée    Dix ans après sa disparition, un concert en hommage à Maâllem Benaïssa    Concours de recrutement à Sonatrach: Plus de 6.000 inscrits à Ouargla    france : Aprés les gilets jaunes Les policiers en colère    Entre Washington et Pékin: Des négociations commerciales à petits pas    FACE A L'EMIGRATION CLANDESTINE : Les partis de l'alliance plaident pour "une stratégie globale"    Une victoire et beaucoup de regrets    Boudebouz a hâte de rejouer    Traitement aux lentilles et pommes de terre    Bedda en rassembleur    Je suis présidentielle 2019 !    Mots d'hiver    Ouverture aujourd'hui du 3e salon national de la photo    Une algérienne au «pays des djinns et des anges»    Filière ovine: La préservation des souches nobles et rares au cœur du débat    Blida: Pluies, neige et inondations    15 morts sur les routes en 48 heures    Chantage aux sentiments    Les travaux de réhabilitation en phase d'achèvement: La salle Marhaba livrée cet été    ONU : Adoption de 36 résolutions dont une relative au conflit du Sahara occidental    L'option des sanctions financières écartée    Le torchon brule entre Yasmina Khadra et Mihoubi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouabdallah limogé, Boultif nouveau P-DG
Air algérie change de patron
Publié dans Liberté le 20 - 06 - 2011

Si l'on parle aujourd'hui du limogeage de Wahid Bouabdallah de son poste de P-DG d'Air Algérie, il n'en demeure pas moins que ce dernier aurait déposé sa lettre de démission, il y a près d'un mois et demi.
Il semble que la grève du Syndicat national du personnel navigant commercial algérien (SNPNCA) a finalement eu raison du P-DG d'Air Algérie Wahid Bouabdallah qui vient, contre toute attente, d'être limogé de son poste. En effet, M. Bouabdallah a été démis hier de ses fonctions à la tête de la compagnie aérienne Air Algérie. Le nom de son remplaçant est déjà connu. Il s'agit de Mohamed-Salah Boultif, jusque-là P-DG de Tassili Airlines, installé dans ses nouvelles fonctions, hier, à 16h par le ministre des Transports, Amar Tou, et ce, en présence du désormais ex-P-DG Bouabdallah. Même si les raisons de limogeage du patron d'Air Algérie ne sont pas connues, les récents mouvements de protestation qui ont secoué la compagnie publique et la grève du personnel navigant qui a cloué les avions d'Air Algérie au sol ne sont pas pour rien. Puisque des milliers de voyageurs, surpris par ce débrayage, ont galéré dans les différents aéroports en Algérie et même à l'étranger. Néanmoins, si l'on parle aujourd'hui du limogeage de Wahid Bouabdallah de son poste de P-DG d'Air Algérie, il n'en demeure pas moins que ce dernier aurait déposé sa lettre de démission, il y a près d'un mois et demi. Démission où limogeage, M. Bouabdallah quitte le navire Air Algérie. Son remplaçant n'est pas un inconnu du secteur. Diplômé de l'Ecole nationale de l'administration d'Alger (ENA, promotion 1977), et porteur d'un diplôme de postgraduation en management, DMS (Buck's College Angleterre 1979), M. Boultif Mohamed-Salah a occupé le poste de directeur général de l'Etablissement de gestion des services aéroportuaires d'Alger (EGSA) depuis le 16 avril 2005. Le nouveau P-DG a, par ailleurs, occupé plusieurs fonctions dont celle de président du conseil d'administration de l'EGSA d'avril à septembre 2005. Chargé d'études et de synthèse (CES), conseiller au cabinet du ministre des Transports du 4 décembre 2004 au 16 avril 2005. M. Boultif a été représentant de l'Algérie au conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) à Montréal (Canada) depuis octobre 2003 à octobre 2004 et représentant général de la compagnie Air Algérie à Paris d'octobre 2000 à octobre 2003. M. Boultif connaît donc assez bien le secteur et particulièrement la compagnie Air Algérie puisqu'il a été, en outre, chef de division à la direction générale (grade DGA) d'Air Algérie de novembre 1999 à octobre 2000 et administrateur à l'Office national du tourisme (Onat) de 1997 à octobre 2000. Il a occupé le poste de chef de division commerciale (grade directeur général adjoint commercial) d'Air Algérie de juin 1996 à novembre 1999 et directeur régional centre à Air Algérie de novembre 1995 à juin 1996.
M. Boultif est un enfant de la boîte et est donc rompu au fonctionnement de ses rouages à travers les différents postes qu'il a occupés au sein de la compagnie, notamment celui d'assistant du directeur commercial de novembre 1994 à novembre 1995. Il a été aussi délégué de la compagnie dans plusieurs pays étrangers comme au Sénégal de 1992 à 1994 et à Lille (France) de 1990 à 1992. Le nouveau P-DG a fait ainsi toutes ses classes avant de se retrouver patron d'Air Algérie. Cela dit, avant d'intégrer la compagnie en 1981 en qualité de cadre chargé d'études à la direction, M. Boultif était chef de département des personnels et de la formation à l'organisme national de la recherche scientifique (ONRS) en 1980. Ce changement à la tête d'Air Algérie suffira-t-il à mettre aux oubliettes le malaise que connaît la compagnie et à lui donner un nouvel élan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.