Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quatrième jour de neige à Tizi Ouzou
Pénurie de gaz et absence de gasoil dans les communes
Publié dans Liberté le 06 - 02 - 2012

Les chutes de neige se sont poursuivies hier encore en Kabylie, bloquant la majorité des axes routiers et isolant la plupart des communes et villages. Dans le centre-ville d'Azazga, la couche de neige a atteint 50 centimètres, alors qu'à Yakouren, Ifigha et Zekri, la neige a atteint 1,20 m de hauteur. Ce qui rend l'intervention des engins communaux de plus en plus difficile. La RN12, reliant la wilaya de Tizi Ouzou à celle de Béjaïa, est toujours fermée à la circulation.
Des arbres centenaires de chêne-zen, qui longent le tronçon routier de la RN12 séparant Yakouren d'Azazga sur 11 km, ont été littéralement déracinés sous l'effet du poids de la neige pour se rabattre sur la route. Il est à signaler que l'alimentation en gaz de ville en ces temps de froid polaire n'a pas enregistré d'interruption, au grand soulagement des abonnés.
Toutefois, 80% des régions montagneuses sont toujours sans électricité depuis trois jours déjà, en dépit des énormes efforts fournis par les agents de Sonelgaz d'Azazga qui travaillent du matin au soir, faut-il encore le rappeler, dans des conditions très difficiles.
Enfin, l'évacuation de plusieurs femmes enceintes de Yakouren n'a été rendue possible que grâce à la mobilisation des villageois.
À Draâ El-Mizan, la RN30 et la RN68 étaient bloquées hier durant toute la journée.
Certaines localités telles que M'kira, Aïn Zaouïa, le versant de Boumahni ainsi que la commune d'Aït Yahia Moussa sont privés d'électricité alors que de nombreuses habitations, notamment celles des cités précaires de Maâmar et de la Cité de l'Indépendance, sont menacées d'effondrement. D'ailleurs, deux familles ont été recasées hier à l'école primaire des frères Khelifi dans des salles de cours déjà fermées depuis des années.
À la Cité de l'Indépendance, selon le président de l'association, la tension monte car toutes les familles sont en danger. Dans la nuit de samedi, une autre famille relevant de cette cité a été elle aussi relogée dans la même école. L'évacuation des malades à l'hôpital, notamment à partir des villages isolés, est quasi impossible. Hier matin, une femme sur le point d'accoucher n'a pu être évacuée à temps. À l'APC de Draâ El-Mizan, une cellule de crise a été mise en place dès le premier jour. “Nous continuons à ouvrir au moins la RN25 jusqu'à Tizi Larbaâ et jusqu'à Tamda-Ali, à la limite avec Aït Yahia Moussa et aussi la RN30 jusqu'à AIn Zaouïa et les principaux chemins communaux. Tous nos moyens sont mobilisés”, nous a confié le maire de Draâ El-Mizan.
Dans la daïra d'Aïn El-Hammam, la situation demeure complexe. La neige continuait encore à tomber hier. À Abi Youcef, les autorités locales sont intervenues avant-hier soir pour secourir des éléments de l'ANP dont le cantonnement est situé à Tizi El Djamaâ, au pied du col de Tirourda, où la neige a atteint le record incroyable de 2,20 m. Dans la commune d'Akbil, relevant de la même daïra, plusieurs villages vivent dans le noir suite à une coupure d'électricité qui perdure depuis une semaine, mais il semble bien que le courant a été rétabli hier soir. Dans la daïra d'Iferhounène, alors que la neige a atteint les 1,20 m, les magasins ont été vidés de leurs stocks alimentaires et la pénurie de gaz butane persiste encore. À Bouzeguène, l'axe principal du CW251 reliant cette localité à Assif Oussardoune et à Aït Ziki a été rouvert à la circulation. Le réseau électrique a été finalement rétabli. Toutefois, comme la plupart des communes de la wilaya de Tizi Ouzou, la pénurie de gaz butane et de gasoil persiste encore.
H. A./O. G./C. O.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.