Oum El Bouaghi: plus de 10.000 objets racontent la Guerre de libération au musée du moudjahid    Référendum sur l'amendement de la Constitution: début du scrutin dans les zones éloignées de la wilaya de Nâama    Référendum : l'Algérie est en phase de franchir une "étape décisive"    Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    La valorisation de l'œuvre de Mohamed, le Sceau des messagers, au centre d'une conférence    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Covid-19 : neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Blocage    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    Abdelmadjid Tebboune transféré, hier, en Allemagne    Pôles d'excellence    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    La collection d'un éphémère musée new-yorkais du KGB bientôt aux enchères    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





COMMEMORATION DU 24e ANNIVERSAIRE D'OCTOBRE 1988
“L'AVO 88 de Béjaïa n'oubliera pas ses martyrs !"
Publié dans Liberté le 06 - 10 - 2012

À l'occasion de la commémoration du 24e anniversaire du soulèvement populaire du 5 Octobre 1988, l'Association des victimes des mêmes évènements à Béjaïa, dénommée AVO 88, a tenu à célébrer, comme chaque année, cette date symbolique qui fut un moment charnière dans l'histoire de l'Algérie indépendante. Dès lors que la révolte d'alors aura finalement sonné le glas de l'ère du parti unique pour laisser place au pluralisme politique et à l'ouverture démocratique. À cet effet, une foule compacte composée essentiellement des membres et amis de l'AVO 88 a pris part, hier en début d'après-midi, à la cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs organisée au niveau de la stèle des martyrs de la démocratie, érigée sur l'esplanade de la maison de la culture Taos-Amrouche de Béjaïa. Lors de cette cérémonie, le président de l'AVO 88, Rabah Yahiaoui, a pris la parole pour rappeler le lourd tribut payé par la région pendant les évènements d'Octobre 1988. “Nous ne devons pas oublier nos victimes qui se sont sacrifiées pour la démocratie. Béjaïa avait enregistré 5 morts et 17 blessés, en Octobre 88." Visiblement outré par l'attitude indifférente de l'Etat algérien envers ces victimes, l'orateur déplore le fait que “ces dernières soient considérées comme des cas d'accident du travail", rappelant que “leurs parents réclament toujours le statut de martyr de la liberté et de la démocratie pour leurs enfants". Car, selon lui, “le statut de victime de la tragédie nationale ne saurait en aucun cas honorer leur combat". Par ailleurs, il est à noter que dans l'après-midi d'hier, les membres de l'AVO 88 ont organisé au Centre de documentation en droits de l'Homme (CDDH) de Béjaïa, affilié à la Laddh, une rencontre-débat avec les représentants de la société civile, autour du thème “5 Octobre 1988 – 5 octobre 2012 contre l'amnésie et l'oubli".
K O

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.