La marche de Béjaïa violemment réprimée    Trois terroristes abattus à Benihemidane    Installation de la nouvelle chef de daïra    Dhouibi dément tout changement de cap    Le rapport inquiétant de Crisis Group    La fin du dollar ?    Les réseaux sociaux, ce monde parallèle    «C'est un terrain déjà viabilisé»    Combats inédits entre rebelles pro-Ankara    La kamikaze avait prêté allégeance à Daesh    Prémices d'une nouvelle ère    La Mauritanie surprend, la Zambie abdique    La JS Saoura prépare Gagnoa    Saisies de pétards et autres produits pyrotechniques    Le cadre de vie des citoyens au menu du conseil de wilaya    Alerte à l'hémorragie    On est toujours le réfugié de quelqu'un    Quand il faut se reposer, il faut !    Mémoires et sens en mouvement    Mauvaise utilisation du gaz : Lancement d'une campagne de sensibilisation en direction des élèves    AWEM Blida : 12 000 nouveaux postes d'emploi assurés depuis début 2018    Boufarik : Un complexe sportif à l'abandon…    24 heures    Retour à Astana avec Idleb comme pomme de discorde    Pour identifier les facteurs à l'origine de la hausse des prix: Une étude des marchés de fruits et légumes lancée    Entre réforme set continuité    Projet Batigec des 1.000 logements LPA: Des «blocages» risquent de prolonger les délais de réalisation    Le cimetière des vanités    D'importantes quantités de produits pyrotechniques saisies    Affaire Salsabile: Le procès en appel reporté    Oran: 15 ans de prison pour des trafiquants de cocaïne    MC Alger: Adel Amrouch et la triste réalité du football algérien    WA Tlemcen: Rebondir au plus vite    ASM Oran: Une situation qui ne prête pas à l'optimisme    Le wali chez les familles des victimes des inondations    Déclaration : Appel des assises internationales du journalisme de Tunis    Mouvement de protestation à la SNTF : Perturbation du trafic ferroviaire à partir de la capitale    Sommet de l'UA: la ligne rouge tracée par l'Algérie    Démission de Ould-Abbès: Confusion au FLN    Le sens des guerres dans l'évolution du monde: L'âge nucléaire mènera-t-il l'humanité vers un monde sans guerre, un monde plus uni ?    La société civile et les partis politiques interpellent le président de la République    Peintures marines et compulsions terrestres    Abdeldjallil Machou, Bio express    Journées d'arts urbains d'Oran    Eucoco 2018 : Le pillage des ressources sahraouies dénoncé    Une quarantaine de civils tués dans les frappes de la coalition US    À l'occasion du 63e anniversaire de l'indépendance de son pays : Le Président Bouteflika félicite le souverain marocain    Ligue 1 Mobilis (13e J.-Mise à jour) : L 'ASAM gagne, le MOB et le MCA se neutralisent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CLÔTURE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINEE D'ALGER
Remise des prix aux lauréats
Publié dans Liberté le 15 - 10 - 2012

Le 5e Festival international de la bande dessinée d'Alger (Fibda) a pris fin samedi soir, par une cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours de la meilleure affiche du festival et d'autres prix d'encouragement à de jeunes talents.
Le premier prix a été attribué à Benyahia Racim Bey, dont l'affiche a été choisie pour représenter le Fibda 2012, le deuxième prix est revenu à Makhlouf Salim, et le troisième a été décerné à Touimer Meriem. Placé sous le slogan “Algérie, 50 bulles", à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, le festival qui s'est tenu sur l'esplanade de Riadh El-Feth a proposé un programme varié et riche en activités.
Il a comporté trois expositions de bandes dessinées : “Algérie, 50 bulles", une grande exposition regroupant des bandes dessinées d'une pléiade de bédéistes algériens et étrangers, “Sans transition" de Djilali Beskri et “Bulles du monde", une exposition dédiée à la BD étrangère. Des bédéistes, scénaristes, écrivains et éditeurs algériens et étrangers ont débattu, tout au long du festival, de nombreux thèmes liés à la bande dessinée dont “BD, miroir de l'histoire", “Les dispositifs d'aide à l'édition : rôle des ministères", “Décoloniser la BD en Afrique" et “L'immigration en bande dessinée". Des projections de films d'animation et des ateliers sur les principes et techniques de la bande dessinée et la relation de cet art avec le cinéma, la presse et les nouvelles technologies ont été organisés. Les prix-hommages du Fibda 2012 ont été remis lors de la cérémonie d'ouverture. Il s'agit des “Prix d'honneur", décerné au réalisateur-producteur de films d'animation et ancien bédéiste Djilali Beskri, le “Prix de la reconnaissance" au bédéiste belge Etienne Schréder, et le “Prix patrimoine Sid-Ali-Melouah", décerné au parrain des bédéistes algériens, Abderrahmane Saïd Madoui. En marge du festival, les éditions Z-Link, en collaboration avec l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (Onda), ont organisé le concours “Cosplay Z-Link 2012" du meilleur costume représentant un personnage de manga/BD, jeux vidéo, cinéma ou un personnage original.
APS
Palmarès
Meilleur album en langue arabe : Jorj Abou Mhayya pour “Ville avoisinant la terre" (Bar Onboz/Liban)
Meilleur album en langue étrangère : “La grippe coloniale 2", par Appollo & Serge Huo-Chao-Si (Vents d'Ouest)
Meilleur scénario : Golo, pour “Mes mille et une nuits du Caire" (Futuropolis)
Meilleur dessin : Hector Sonon pour “Toubab or not Toubab" (Rivages/Casterman/Noir)
Meilleur projet : “À contre-pied", par Bensâada Illies & Benali Mohammed El-Amine (Algérie)
Mention spéciale du jury : “L'Algérie pour les nuls", par Samir Toudji (Algérie)
Prix d'encouragement : Japhet Miagotar pour “Une vie volée" (Cameroun)
Meilleur fanzine ou magazine BD : “Touk Touk" (Egypte)
Mention du jury : le magazine “Taïwan Comix" (Taïwan).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.