Le dilemme de Bedoui et Lamamra    «Il faut faire confiance aux jeunes»    Les Algériens à la recherche d'une double rupture    «Je ne vais pas passer mon temps à justifier tous mes choix…»    Fin de parcours pour la JS Saoura    Le GS Pétroliers réussit ses débuts    Marches et rassemblements des blouses blanches mardi    Détournements de deniers publics à l'antenne ADE de Bouhadjar, 3 fonctionnaires impliqués    Vers la classification de 7 sites et monuments à Mila    ACTUCULT    Dire la vérité contre le mensonge    Ligue 2: L'ASO Chlef nouveau dauphin du NCM    16 soldats maliens tués dans un assaut contre une base militaire    Banque d'Algérie: Le taux des réserves obligatoires des banques passe de 8 à 12%    Trafic de fausse monnaie: Un troisième réseau démantelé à Oran    Oran: Vingt ans de prison pour des convoyeurs de cocaïne    Le réveil d'un peuple : un nouvel horizon politique ? (1ère partie)    Augmentation des salaires des policiers: La DGSN dément et menace    Ligue 1: Le MCO épinglé à Sétif, la JSK rate le coche    El-Bayadh: Les trois derniers martyrs du 19 mars 1962    Initiatrice du projet «Past Forward Architecture»    Cinq conventions signées entre la BASTP et des PME    Le FNA, le PT et le Mouvement El Islah se prononcent    Les travailleurs de GTP et Sarpi en grève    Le bleu de la mer à Cap-Djinet    Suivi permanent des projets publics    La cité des 58 logements, un quartier aux multiples problèmes    Les fidèles tués dans les mosquées de Christchurch étaient âgés de trois à 77 ans    Le MC Oued Tlelat à trois points du rêve    Le football national doit faire dans l'optimisme    Mohamed Aïssaoui, un exemple de l'intégration sociale des handicapés par le sport    Un prix pour les auteurs édités en Afrique    Importance des études historiques sur les sciences et autres spécialités    Les journalistes et correspondants de Tizi Ouzou observent un sit-in    Tarik Chenafa, un miraculé algérien    Exhumation d'un charnier de Yézidis victimes de l'EI    Cela doit se concrétiser pour le bien de la Patrie    Casino : Le groupe livre des prévisions à trois ans fraîchement accueillies    Bourses L'Europe salue les nouvelles sur le front du commerce et du Brexit    CNAS: Près de 295 000 assurés sociaux aux besoins spécifiques pris en charge en 2018    Chine : Pékin ne laissera pas son économie dérailler, dit Li    Vent de fronde au FLN    Les journalistes de l'ENTV écrivent à leur DG    Gaïd-Salah en visite de travail    Sahara occidental: Les accords UE-Maroc violent la jurisprudence de la CJUE    Acte 18 des "gilets jaunes": Violences et scènes d'émeutes, pillages et saccages à Paris    La France a-t-elle "perdu" l'Afrique de l'Est au profit de la Chine?    "La douleur de voir souffrir le peuple syrien se ressent dans ma musique"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CLÔTURE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINEE D'ALGER
Remise des prix aux lauréats
Publié dans Liberté le 15 - 10 - 2012

Le 5e Festival international de la bande dessinée d'Alger (Fibda) a pris fin samedi soir, par une cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours de la meilleure affiche du festival et d'autres prix d'encouragement à de jeunes talents.
Le premier prix a été attribué à Benyahia Racim Bey, dont l'affiche a été choisie pour représenter le Fibda 2012, le deuxième prix est revenu à Makhlouf Salim, et le troisième a été décerné à Touimer Meriem. Placé sous le slogan “Algérie, 50 bulles", à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, le festival qui s'est tenu sur l'esplanade de Riadh El-Feth a proposé un programme varié et riche en activités.
Il a comporté trois expositions de bandes dessinées : “Algérie, 50 bulles", une grande exposition regroupant des bandes dessinées d'une pléiade de bédéistes algériens et étrangers, “Sans transition" de Djilali Beskri et “Bulles du monde", une exposition dédiée à la BD étrangère. Des bédéistes, scénaristes, écrivains et éditeurs algériens et étrangers ont débattu, tout au long du festival, de nombreux thèmes liés à la bande dessinée dont “BD, miroir de l'histoire", “Les dispositifs d'aide à l'édition : rôle des ministères", “Décoloniser la BD en Afrique" et “L'immigration en bande dessinée". Des projections de films d'animation et des ateliers sur les principes et techniques de la bande dessinée et la relation de cet art avec le cinéma, la presse et les nouvelles technologies ont été organisés. Les prix-hommages du Fibda 2012 ont été remis lors de la cérémonie d'ouverture. Il s'agit des “Prix d'honneur", décerné au réalisateur-producteur de films d'animation et ancien bédéiste Djilali Beskri, le “Prix de la reconnaissance" au bédéiste belge Etienne Schréder, et le “Prix patrimoine Sid-Ali-Melouah", décerné au parrain des bédéistes algériens, Abderrahmane Saïd Madoui. En marge du festival, les éditions Z-Link, en collaboration avec l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (Onda), ont organisé le concours “Cosplay Z-Link 2012" du meilleur costume représentant un personnage de manga/BD, jeux vidéo, cinéma ou un personnage original.
APS
Palmarès
Meilleur album en langue arabe : Jorj Abou Mhayya pour “Ville avoisinant la terre" (Bar Onboz/Liban)
Meilleur album en langue étrangère : “La grippe coloniale 2", par Appollo & Serge Huo-Chao-Si (Vents d'Ouest)
Meilleur scénario : Golo, pour “Mes mille et une nuits du Caire" (Futuropolis)
Meilleur dessin : Hector Sonon pour “Toubab or not Toubab" (Rivages/Casterman/Noir)
Meilleur projet : “À contre-pied", par Bensâada Illies & Benali Mohammed El-Amine (Algérie)
Mention spéciale du jury : “L'Algérie pour les nuls", par Samir Toudji (Algérie)
Prix d'encouragement : Japhet Miagotar pour “Une vie volée" (Cameroun)
Meilleur fanzine ou magazine BD : “Touk Touk" (Egypte)
Mention du jury : le magazine “Taïwan Comix" (Taïwan).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.