Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    4e Commission de l'ONU: le représentant du Pérou affirme le soutien de son pays à la décolonisation du Sahara occidental    CDH: appel à la protection des détenus politiques dans les prisons marocaines    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Financement de la campagne présidentielle: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Réunion de la Commission régionale de l'OMT Pour l'Afrique: Hamadi en Tanzanie    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Gymnastique/Championnat arabe: l'Egypte remporte le titre en individuel et par équipes    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    «C'est l'artère qui alimente le corps de bataille»    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Washington dissipe les nuages    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Les députés relèvent l'absence de chiffres    «C'est une prouesse diplomatique»    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ghardaïa
Des centaines de propriétaires organisent un sit-in à Oued Nechou
Publié dans Liberté le 22 - 11 - 2012

Déployant une large banderole sur laquelle on pouvait lire : “Les membres de l'association Touiza Oued Nechou exigent la régularisation immédiate de leur situation. Nous avons payé nos terrains, restituez-les-nous !", des centaines de bénéficiaires de lots de terrain sur le site d'Oued Nechou, à 10 km du chef-lieu de wilaya, ont battu le pavé, lundi, sur les lieux mêmes de leur “expropriation qui ne dit pas son nom", selon un protestataire. “Notre attente a trop duré. Nous exigeons que les autorités locales, qui nous ont mis dans ce labyrinthe administratif, apportent des solutions à notre calvaire qui dure depuis 2008", tel est le cri de détresse d'un propriétaire rencontré, documents à l'appui, et qui a complètement payé, depuis 2001, son lot de terrain sur le site d'Oued Nechou. Pas moins de 1 512 attributaires qui vivent ce cauchemar depuis 11 ans, à l'époque de l'achat de ces terrains auprès de l'agence foncière de la commune de Ghardaïa, qui depuis lors, et malgré le paiement d'un terrain censé être viabilisé, n'ont pu entamer les travaux de construction faute de viabilisation d'abord, puis et surtout après que leurs terrains aient été envahis par des milliers de chalets déposés à la hâte suite aux dévastatrices inondations de 2008 qui ont affecté la vallée du M'zab et qui ont fait des milliers de sinistrés sur neuf des treize communes de la wilaya de Ghardaïa. “Nous exigeons la restitution de nos terrains et demandons à l'OPGI, qui a entamé d'ailleurs la construction d'un lot de logements, d'arrêter les travaux", tonne Saïd, un protestataire, ajoutant : “Nous avons déposé plainte contre l'OPGI de Ghardaïa." Et de poursuivre : “Nous avons écrit une lettre ouverte à M. le président de la République, nous avons aussi écrit au Premier ministre, au ministre de l'Intérieur et au ministre de l'Habitat ainsi qu'au wali de Ghardaïa par quatre fois et au P/APC de Ghardaïa. Hélas, aucun écho de nulle part !"
L. K

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.