Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Coronavirus: "L'Algérie a élevé son niveau d'alerte"    Anniversaire de la proclamation de la RASD: élan de soutien au droit à l'autodétermination    Tunisie: L'ARP accorde sa confiance au gouvernement d'Elyès Fakhfakh    Tribunal Sidi M'hamed: Kamel Chikhi dit "El-bouchi" condamné à 8 ans de prison ferme    Pas de cadeaux pour Chenine    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Le ministère du Commerce met de l'ordre    Hausse du nombre des nouveaux inscrits    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    T'es pas mon frère !    Rassemblement de protestation des Patriotes    Escrime/Championnats d'Afrique: deux nouvelles médailles pour les Algériens    Berraf officialise son départ    Agenda sportif du week-end    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    Bekrar qualifié chez les réserves de l'ESS    Aït Djoudi : "Le NAHD, c'est fini !"    ASO-PAC pour ouvrir le bal    PT : "Le régime n'a pas changé"    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Entre panique et mesures d'urgence    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    Accident mortel à Béni-Saf    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    ACTUCULT    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    "L'œuvre de Mammeri est toujours vivante"    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Article 63 et binationalité, Massinissa ou Jugurtha ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bréves de l'Est
Publié dans Liberté le 28 - 04 - 2013


COLLO : Les robinets à sec depuis une semaine
Une grande partie du centre-ville de Collo est sans eau depuis une semaine. Les robinets sont à sec à la suite d'un énième problème survenu au niveau du réseau de raccordement-distribution. Ces pénuries qui reviennent périodiquement posent de grands désagréments à la population locale. En plus des problèmes liés à l'hygiène des résidences et des personnes qui y habitent, se pose un autre de santé publique.
En effet, devant l'absence d'eau dans les robinets, il va de soi que le minimum des conditions d'hygiène n'est pas respecté par des commerçants tels que les vendeurs de poisson, les restaurateurs, les cafetiers et les boulangers, pour ne citer que ces derniers.
Le même déficit en hygiène est aussi remarqué au niveau d'autres infrastructures recevant le grand public, tels que les établissements scolaires. A Collo, depuis des décennies, malgré le fort taux de pluviométrie, la présence du barrage de Beni Zid et de la nappe de Teleza, l'eau est absente des robinets quand elle n'est pas rationnée à une heure par jour.
Ainsi, il ne s'agit plus d'un problème limité dans le temps et l'espace mais d'une crise que seul un programme conséquent arrivera à endiguer.
MOURAD K.
SKIKDA : élection d'un nouveau P/APC à Zitouna
Le blocage de l'APC de Zitouna, une commune dans le massif de Collo, est enfin levé suite à l'élection d'un nouveau P/APC. En effet, l'élection du P/APC de Zitouna durant le mois de janvier et qui a porté le P/APC sortant, Abdelhamid Mécibah, pour un troisième mandat ne s'est pas faite convenablement selon la plainte déposée par un élu qui a déclaré que sa voix a été acquise au P/APC sortant sous la contrainte tout en déposant plainte. Le P/APC sortant n'aurait pas apprécié qu'un élu de sa propre liste FLN se démarque pour prétendre au siège du P/APC. C'est donc en exécution de la décision de justice du tribunal administratif de Skikda que cette élection a été annulée pour attendre ensuite plus de trois mois pour organiser de nouveau l'élection du P/APC de Zitouna qui est revenue au seul candidat, Mohamed Lameri, de la liste majoritaire FLN avec 8 voix pour et 5 contre.
A. B.
SKIKDA : Wahid Fadel conforté en tant que P/APW
Le siège du P/APW de Skikda est revenu au candidat du RND, Wahid Fadel, dont l'élection a été décriée par les élus du FLN qui ont été confortés par la décision du tribunal administratif de Skikda. Ce dernier a annulé cette élection suite à une plainte du FLN qui a considéré la différence d'une voix n'est pas suffisante pour élire un P/APW. Pour rappel, le FLN qui disposait d'une majorité suffisante pour gagner le siège du P/APW sans même l'aide des 6 élus du PT ne s'attendait pas à une défection d'une élue de son propre camp. Le travail de coulisses du RND s'est avéré payant et la confiance exagérée des élus du FLN leur a joué un mauvais tour. Le Conseil d'Etat a annulé la décision du tribunal administratif de Skikda pour ensuite se prononcer pour la validité de cette élection pour maintenir le candidat du RND au poste de P/APW.
A. B.
BORDJ BOU-ARRERIDJ : Un quinquagénaire meurt par électrocution à El-Gassabiya
Le village d'El-Gassabiya, dans la commune de Bendaoud, 70 km du chef-lieu de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, a été ébranlé, hier matin, par la mort subite par électrocution d'un paysan, A. C., 56 ans, père de 5 enfants. Selon ses proches, la victime a touché un fil électrique alors que le courant n'a pas été auparavant débranché. La dépouille sera évacuée en urgence vers le centre de santé de la commune, mais le médecin ne fera que confirmer le décès. C'est un drame qui endeuille toute la région.
Chabane BOUARISSA
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.