Prolongation de la suspension des cours d'une semaine    Entreprise portuaire de Skikda: hausse de 5% du volume des activités en 2021    Sétif: démantèlement d'un réseau international spécialisé dans le trafic de drogue dure    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    L'information locale au centre des préoccupations    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Mohcine Belabbas de nouveau devant le juge aujourd'hui    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Une politique difficile à mettre en œuvre    Quand les plans de l'AEP font défaut    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    Cinq éléments de soutien arrêtés    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Les APC sans majorité absolue débloquées    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Célébration de la journée mondiale de la presse
Recueillement à la mémoire de Mohand Saïd Ziad et des journalistes assassinés
Publié dans Liberté le 05 - 05 - 2014

Le dépôt d'une gerbe de fleurs sur la tombe du défunt en présence de nombreux journalistes, des membres de la famille Ziad et de villageois, a été suivi d'une série de témoignages sur Mohand Saïd Ziad.
La journée mondiale de la presse coïncidant avec la date du 3 mai a été célébrée, comme chaque année, sous le signe de la perpétuation de la mémoire et de la poursuite du combat pour la liberté d'expression à Tizi Ouzou, où plusieurs activités de célébration ont été organisées. Une première cérémonie de recueillement a été organisé dans la matinée par l'association des journalistes et correspondants de Tizi Ouzou, AJCTO, à la mémoire de l'ancien journaliste en retraite, Mohand Saïd Ziad, décédé le 30 mars dernier dans son village natal de Djemâa Saharidj, dans la région de Mekla. Le dépôt d'une gerbe de fleurs sur la tombe du défunt en présence de nombreux journalistes, des membres de la famille Ziad et de villageois, a été suivi d'une série de témoignages sur Mohand Saïd Ziad dont la vie, le parcours et le combat pour la liberté d'expression serviront sans doute durant longtemps d'exemple à toute la nouvelle génération de journalistes. L'occasion fut pour ceux qui ont eu à le connaître de rappeler à la fois la grandeur de l'homme, sa modestie et les interminables tracas auxquels il était très souvent confronté en raison de son écriture généralement nuancée, mais qui sait toucher là où ça fait mal sous le règne d'une dictature qui lui a fait souvent perdre son poste d'emploi sans pour autant le faire plier. La célébration de cette journée s'est poursuivie ensuite sur le mémorial des journalistes assassinés, sis à la cité Cnep de Tizi Ouzou. Après l'habituel dépôt de gerbes de fleurs sur ces lieux où un nouveau mémorial dédié aux journalistes assassinés est en construction par l'APC et l'APW de Tizi Ouzou, qui ont pris à bras-le-corps ce projet cher à l'association des journalistes, la parole fut donnée à plusieurs membres de la corporation qui ont rappelé le sacrifice des Djaout, Meqbel, Yefsah, Belghezli, Tazrout Aït Mebarek et autres qui ont irrigué de leur sang les racines de la démocratie alors en résistance à l'hydre islamiste qui a failli décimer cette race de journalistes pour lesquels il n'était jamais question d'abdiquer. Pour sa part, la maison de la culture de Tizi Ouzou a organisé un hommage à trois anciens journalistes, à savoir Saïd Smaïl, Ramdane Temzi et Ramdane Sadmi qui vient de décéder à Montréal et dont l'enterrement était prévu hier à El-Alia. Dans un message adressé à la presse locale, le wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, tout en rendant hommage à la corporation, a souligné que "la journée du 3 mai ne doit pas être une simple halte ou un quelconque jour pour célébrer un événement. Elle est pour nous l'occasion de rappeler le souvenir de confrères et de consœurs qui ont contribué, par le sacrifice suprême, à consolider la liberté de la presse et à lui donner tout son sens". "Je vous salue aussi pour tous les efforts que vous déployez afin d'être à l'écoute de la société, de sentir ses frémissements, de rapporter ses préoccupations et lui donner une information impartiale, authentique et libre", a-t-il conclu.
S. L
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.