Soudan, une troisième révolution ?    Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    Aucune baisse    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Le géant «peuple» viendra à bout du nain «système»    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Le groupe Benamor se disculpe    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





J-4 avant le match contre la Belgique
Les algériens de Paris croisent les doigts (Diapo-photos)
Publié dans Liberté le 13 - 06 - 2014

Si le Mondial suscite autant d'engouement à chaque participation de l'équipe nationale algérienne, cette édition semble être moins enthousiasmante que les précédentes, du moins pour le moment. En effet, dans le passé Paris était réputée pour être la ville la plus « algérianisée » de la planète football, à cause de la forte communauté algérienne qui y vit. Pour cette édition brésilienne, mis à part quelques ornements aux couleurs vert, blanc et rouge, l'ambiance est loin d'égaler celle de la phase des qualifications. Au quartier Ménilmontant du 20eme arrondissement parisien, l'atmosphère est ordinaire même si certains cafés se sont parés des couleurs de Rio. Sur place, nous avons rencontré quelques inconditionnels des Fennecs qui se sont étonnés du manque d'enthousiasme des algériens de Paris, pour les Verts. « Franchement, je pensais que ce mondial serait très intéressant, d'autant plus que, notre pays est le seul pays arabe à y prendre part, mais l'engouement n'et pas encore là. Cela dit, on attendra le 17 juin prochain pour voir changer l'ambiance et voir le public algérien et retrouver cette ambiance unique que seuls nos compatriotes sont capables de créer. En attendant comme les autres je préfère vaquer à mes occupations », nous dira Billal, un habitant du quartier.
Entre espoirs et scepticisme
Mais qu'est qui a donc fait que les fennecs ne soient pas autant attractifs comme à l'accoutumée ? Notre tour dans les quartiers ou résident la communauté algérienne nous a amené du côté de Barbes, là encore, et contrairement aux occasions précédentes où l'engouement atteint tout le temps son paroxysme, l'ambiance n'est pas au rendez-vous. Au café Panorama, l'un des fervents supporters de la bande à Vahid Halilhodzic, Boualem, se montre sceptique malgré son attachement aux camarades de Mostefa. Pour lui le dernier match face à la Roumanie a montré certaines limites de l'équipe nationale, notamment en défense. « Je reste un inconditionnel des Verts, mais ce que j'ai vu contre la Roumanie, en dépit de la victoire, ne m'a pas rassuré. La défense s'est avérée fébrile et la charnière centrale est notre talent d'Achille. Toutefois, je resterai cet inconditionnel et amoureux de l'équipe nationale algérienne malgré tout et face à la Belgique je serais aux premières loges dans ce café», dira-t-il avec un large sourire. Attablés juste à côté, Saïd et Malek deux franco-algériens, n'ont pas manqué de surprendre Boualem et les autres. D'une seule voix, ils soutiennent que l'Algérie sera la surprise de ce Mondial. « Nous avons une équipe jeune et la quasi-totalité des joueurs évoluent en Europe. Bentaleb, Feghouli, Taider, Ghoulem et Brahimi auront leur mot à dire, je suis sur qu'ils seront les révélations de ce Mondial. Peut-être que j'exagère, mais face à la Belgique ce sera leur match, j'en suis convaincu», dira Malek. Etonné, Boualem comme les autres ne trouvent rien à dire face à la confiance débordante que dégage les deux amis, sauf, « espérons ». En somme, même si l'ambiance est loin de répondre aux critères connus, on attend le jour J pour le match Algérie-Belgique pour, peut-être la retrouver.
De Paris, Chérif Memmoud (Pour la Rédaction WEB de Liberté)
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.