ENCORE UN PAS À FRANCHIR...    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    "L'EN doit continuer à apporter de la joie aux Algériens"    C'EST DEJÀ LA FIN !    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Six personnes arrêtées lors des manifestations    De fausses licences de moudjahidine pour importer des voitures    Lancement de "Lawhati" pour la vente d'œuvres d'art en ligne    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Une enquête choquante    Les inconnues d'un scrutin    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Victoire du CRB devant le CABBA    Brèves    Les Africains connaissent leurs adversaires    182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès en 24h    Des milliers de travailleurs investissent la rue    Les raisons de la 2e vague de la hausse des prix    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Déprime ramadhanesque    Les islamistes rêvent de victoire    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    «Les centres d'archives sont une vitrine»    Projection de Hassan Terro    Expo «Quelques choses d'Alger»    Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    «Le sondage doit devenir un réflexe»    la liste des membres sélectionnés approuvée    Hausse au premier trimestre 2021    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    La fièvre des stèles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Joaquim Chissano désigné envoyé spécial du Sahara occidental
Rabat fustige l'Union africaine
Publié dans Liberté le 03 - 07 - 2014

C'est en marge du 23e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement tenu à Malabo, capitale de la Guinée équatoriale, que l'Union africaine a nommé, en début de semaine, Joaquim Chissano, ancien président mozambicain, en tant qu'envoyé spécial du Sahara occidental. Pour Mohammed VI, l'UA défie le Maroc en nommant ce partisan de la cause indépendantiste des Sahraouis comme envoyé spécial au Sahara occidental. L'ex-président du Mozambique, Chissano, un "pro-Polisario avéré", selon les officiels marocains, occupera ce poste, suite, toujours selon ces officiels du Makhzen au gouvernement dirigé par des islamistes proches des Frères musulmans, à un "lobbying explicite" de l'Algérie, soutenue par l'Afrique du Sud. Rabat, qui a rompu ses relations avec les organisations panafricaines depuis que l'ancêtre de celle-ci, l'OUA, a reconnu dans les années 1970 la RASD en tant que membre à part entier, a implicitement fait preuve de son "inquiétude" de se voir fragilisé à travers cette nomination. La nomination de l'ex-président du Mozambique a été rendue publique à travers un rapport du Conseil de paix et de sécurité de l'UA. Joaquim Chissano, effectivement fervent défenseur des résolutions africaines et onusiennes exigeant des occupants marocains des négociations avec la partie sahraouie pour que ses populations exercent leur droit à l'autodétermination et à la décolonisation, va tenir des consultations avec les 15 membres permanents du Conseil de sécurité et des représentants de gouvernements de Paris, Madrid et Washington. La France en tant que soutien du Maroc, Madrid pour avoir été le colonisateur du Sahara occidental qu'il a rétrocédé au défunt roi Hassan II, père de Mohammed VI, en novembre 1975, en violation des arrêts de la Cour de justice internationale et des résolutions de décolonisation onusiennes. Les états-Unis, eux, en tant que siège des négociations maroco-sahraouies, en stand-by faute de volonté politique de Rabat. Le nouvel envoyé spécial pour le Sahara aura pour mission de faciliter la mise en place des voies et moyens pour que l'UA soutienne la position du Polisario en Afrique, mais aussi au sein de l'ONU et de l'Union européenne. Les résultats de la tournée seront inclus dans un rapport qui sera présenté par la Commission au prochain Sommet de chefs d'état et de gouvernement de l'UA, prévu pour janvier 2015.
D. B.
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.