Sécurisation des marches citoyennes: Gaïd Salah annonce l'arrestation d'individus soupçonnés de fomenter des troubles    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaires Sonatrach et Autoroute Est-Ouest: Les dossiers de Chakib Khelil et Amar Ghoul transmis à la Cour suprême    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Coupe d'Algérie - 1/2 finale-retour: JSMB - ESS, aujourd'hui à 17 h 00: Un âpre duel en vue    Football - Violence et arrangements: Des résultats complètement faussés    Division nationale Amateur - Ouest: Cinq clubs dans la tourmente    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Restitution des projets financés par l'UE pour la sauvegarde du patrimoine : 5 associations oranaises présentent leurs bilans    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Soudan: Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Ali Baba et les 40 voleurs    Des armements livrés à Khalifa Haftar sans factures    Un terroriste abattu dans la région du Kef    "L'armée ne doit pas imposer son agenda"    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Championnat d'Afrique de lutte : Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    "L'aide de l'armée est capitale"    Le prix du baril pourrait flamber    Justice : Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Le long métrage "Abou Leïla" en compétition à la Semaine de la critique à Cannes    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    Sidi Bel-Abbés.. Saisie de kif et de psychotropes    Actions de solidarité durant le mois sacré.. Le mouvement associatif tend la main aux démunis    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    Mahrez veut quitter City    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Al-Sarraj dénonce le soutien «non proportionné» de la France à Haftar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les créances pèsent sur l'Algérienne des eaux
Mostaganem
Publié dans Liberté le 13 - 04 - 2015

Au 31 décembre dernier, les créances, estimées à 130 milliards de centimes, commencent à porter préjudice à l'équilibre financier de l'entreprise, a-t-on appris auprès de la direction de l'unité locale de l'Algérienne des eaux. Au registre de la clientèle redevable figurent les ménages avec la plus grosse facture, les collectivités locales avec une note qui frôle les 50 milliards, les différentes administrations et le secteur de la santé publique avec 21 milliards. Si la plupart des institutions et organismes publics fonctionnant sur le budget de l'Etat n'indisposent pas outre mesure l'entreprise par le différé du règlement de leurs dettes, il n'en demeure pas moins que de nombreuses factures d'eau ne sont pas honorées à temps malgré les campagnes vaines de sensibilisation invitant particuliers, administrations publiques et entreprises à s'en acquitter, surtout quand il s'agit de sommes devenues très importantes par le cumul. Au terme du 1er trimestre de l'exercice courant, les fuites relevées au niveau des réseaux de distribution de l'AEP, en majorité signalées sur les anciennes conduites réalisées en PVBD, ont atteint quelque 700 cas, soit un léger mieux par rapport aux années précédentes, surtout suite au passage à la desserte en H/24, dont les statistiques faisaient état de plus de dix mille fuites réparées. Au sujet de ces fuites qui semblent "indomptables", et en vue d'une meilleure efficacité, l'ADE mise sur le renouvellement des conduites, notamment celle installées en PEHD. A cet effet, une étude est en cours, aux fins de réhabiliter le réseau d'eau potable du chef-lieu de wilaya. La réhabilitation des réseaux de la Salamandre et du 5-Juillet, réalisée avec un nouveau matériau, a pleinement donné satisfaction, les fuites enregistrées ayant été réduites au seuil tolérable. Avec une dotation moyenne régulière de quelque 160 litres/jour et par habitant, l'alimentation en eau potable s'est nettement améliorée et on ne semble plus se plaindre de cette préoccupation particulière à Mostaganem. Les 32 communes que compte la wilaya sont pratiquement desservies per le réseau de distribution de l'ADE, alimenté par le complexe hydraulique MAO, la station de dessalement de Sonaghter, et le barrage d'Oued Kramis.
M. O. T.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.