La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    Développement en stand-by    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Quand l'huile franchit les frontières    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sidi Bel-Abbès en symbiose avec les rythmes des danses du monde
Coup d'envoi de la 11e édition du Festival international des danses populaires
Publié dans Liberté le 11 - 08 - 2015

L'art de la danse populaire dans toute sa diversité, représenté par 38 troupes nationales et étrangères, est à l‘honneur depuis dimanche à Sidi Bel-Abbès, et ce, dans le cadre de la 11e édition du Festival culturel international
des danses populaires.
Le coup de starter de cette manifestation culturelle placée sous le signe de "Civilisation et mémoires", qui s'étalera jusqu'au 13 du mois en cours, a eu lieu au théâtre de verdure Saïm daïra Lakhdar, au milieu d'une affluence nombreuse du public et en présence de plusieurs officiels, du représentant du ministre de la Culture, de la commissaire du festival Sabrina Natouri, de Farid Mohamedi, nouveau secrétaire général de la wilaya.
Ce dernier, dans son allocution d'ouverture et après les formules d'usage, a mis l'accent sur les véritables objectifs de ce rendez-vous culturel qu'abrite annuellement la wilaya de Sidi Bel-Abbès. "L'art de la danse populaire est le meilleur moyen de compréhension entre les peuples et mérite d'être préservé pour mettre à l'honneur les valeurs de tolérance et de respect des différences", a-t-il souligné. Suite à cela, ce fut au tour des troupes participantes tant étrangères que nationales de défiler sur scène pour donner au public un avant-goût de ce que seront les représentations folkloriques, et ce, dans une ambiance festive ponctuée d'applaudissements et de youyous ininterrompus qui fusaient de partout. La première troupe qui montera sur scène sera celle du Ballet national qui a ouvert le bal par un agréable spectacle de plusieurs tableaux, mettant en scène les danses populaires des différentes régions du pays. Puis, c'est la troupe Morchka de la République de Russie qui suivra pour enflammer la salle et l'assistance avec une danse intitulée "Fêtes en Russie".
La suite s'annonce chaude avec la troupe orientale d'Egypte des arts populaires qui a présenté une facette de danses intitulée "Tennoura" exécutée avec des gestes en harmonie et qui a subjugué le public par la beauté des costumes des danseuses. Après cette exaltation, le public s'est réjoui au rythme des danses de la troupe bulgare, Kiril Hanalamapiev, qui a fait exploser la scène avec des danses rythmées et suivies par l'interprétation du tube Aïcha du king Khaled, magistralement chanté par une danseuse et reprise en chœur par le public.
Au milieu de la nuit, la troupe de Tamanrasset, Imaouaden, est entrée en scène pour exécuter une danse caractérisant la richesse historique et culturelle des Touareg. La troupe de danse Es-Saâda de la ville de Boussaâda a mis du baume au cœur de l'assistance. Viendront ensuite les membres de la troupe du Burkina Faso pour un spectacle, durant lequel des danseuses ont envoûté l'assistance. Pour la clôture de la soirée, les présents ont eu l'immense plaisir d'apprécier la prestation de la troupe grecque Triko Xatheri Folklor Dance. Par ailleurs, la veille de l'ouverture, le public a eu le loisir d'assister au centre-ville à une parade des troupes participantes en costumes de scène et précédées par la troupe de fanfare de Sidi Bel-Abbès. Tout le long du parcours menant à la place ex-Carnot, les festivaliers n'ont cessé de présenter de véritables fresques de danses illustrées par les couleurs des costumes traditionnels distinctifs et des emblèmes des pays participants et offrant au public un spectacle mêlant dans une parfaite symbiose rythmes, mélodies et chorégraphies.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.