Ammar Belhimer reçoit Issad Rebrab    Lancement d'une application permettant aux retraités de connaître le jour de virement de leurs pensions    Coronavirus : 585 nouveaux cas, 315 guérisons et 12 décès en Algérie durant les dernières 24h    Tentative d'agression à l'hôpital de Bouira : 2 personnes sous mandat de dépôt et 5 autres sous contrôle judiciaire    Le SG de l'OPEP souligne les efforts de l'Organisation et ses alliés pour la stabilité du marché    Football / Algérie : la FAF approuve la mise en place d'un collège technique national    Ministère de la Communication: renforcer la coopération sur la base du référent religieux national    Au moins 12 morts dans des combats opposant l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Les troupes américaines se retirent de cinq bases    Elyes Fakhfakh présente sa démission    Mahieddine Tahkout condamné à seize ans de prison et tous ses biens confisqués    Entre conditions sanitaires, économiques et raison d'Etat    Reprise samedi prochain    Dites Oui et nous serons heureux !    Installation d'un nouveau chef de Sûreté de wilaya    Le confinement partiel reconduit au 27 juillet en Algérie    Les éleveurs réclament des points de vente des moutons    La double peine !    Le FCE appelle à la refonte du système bancaire    Un portrait à l'effigie de Mohamed El Badji    Carlos Gomes et ces Européens qui ont marqué l'Histoire du football en Algérie    La culture et l'entreprise    Fête de l'indépendance : le Président Tebboune reçoit de nouveaux messages de vœux    M'sila: placement sous mandat dépôt de deux jeunes pour agression sur le personnel de l'EPH Ain El Melh    L'infrangible lien...    Le NAHD saisit le TAS    L'énigme Bouchouareb    Lancement officiel d'un Guide de protection des enfants en ligne    "La décennie 2020 sera celle de l'automobile"    Sahara occidental : le MRAP appelle l'ONU à porter une attention particulière aux violations systématiques du Maroc    Tout savoir sur les promotions de Peugeot    La tension monte entre Washington et Pékin sur Hong Kong    Les bénéficiaires reviennent à la charge    3 personnes décédées par asphyxie    Les guichets itinérants rétablis    Les habitants soulagés    Ouyahia, Sellal, Benyounès et Yousfi hospitalisés    La fille des Aurès    La femme qui embrasse les pieds de son homme !    "L'écriture se vit comme un rêve"    L'œuvre de Frantz Fanon à l'honneur à Avignon    Débat sur la Réforme constitutionnelle 2020    On vous le dit    La candidature de la Tunisie confirmée    MC Oran: Sonatrach entretient l'espoir    Skikda: Le P-DG du port, 28 fonctionnaires et 4 opérateurs économiques sous contrôle judiciaire    Comment écoper la mer avec une cuillère à café ?    Tebboune demande l'élaboration d'une loi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Les artistes seront mieux protégés"
Abdelkader Bendamèche l'a affirmé jeudi à Bouira
Publié dans Liberté le 05 - 08 - 2017

Selon le conférencier, un décret exécutif relatif à la relation de travail entre les artistes et leurs employeurs est en cours de préparation et devrait être promulgué avant la fin de l'année en cours ou, tout au plus, au début de l'année 2018.
Abdelkader Bendamèche, président du Conseil national des arts et des lettres (Cnal) a annoncé jeudi à Bouira, où il a tenu une réunion avec les artistes locaux, que ces derniers seront mieux protégés à l'avenir. "Je tiens à vous faire savoir qu'il y a un travail considérable qui est en train de se faire afin d'élaborer définitivement le statut de l'artiste digne de ce nom, notamment concernant sa protection juridique", a-t-il indiqué. Et de préciser que "le texte en cours d'élaboration vise à protéger les artistes dans tous les métiers des pratiques abusives ou de l'exploitation par des employeurs, qu'ils soient publics ou privés." Selon le conférencier, un décret exécutif relatif à la relation de travail entre les artistes et leurs employeurs est en cours de préparation et devrait être promulgué avant la fin de l'année en cours ou, tout au plus, au début de l'année 2018. Cette rencontre entre dans une consultation globale du monde artistique afin de faire évoluer ce métier. D'ailleurs, c'est la 3e wilaya qu'il visite dans le cadre de sa mission consistant à réunir les artistes, dans le but d'écouter leurs doléances, et de leur donner des aperçus concernant les travaux effectués par son Conseil consultatif. Lors de la séance des débats, certains écrivains locaux ont fait le reproche à l'hôte de Bouira de "faire la part belle aux musiciens et de négliger les autres artistes, comme par exemple les écrivains". Cette critique émanait d'un écrivain-journaliste présent à la séance et qui n'arrivait pas à entrevoir la place réservée à l'écrivain dans ce vaste chantier. M. Bendamèche lui rétorquera : "Je ne suis pas de votre avis, certes, si les musiciens sont mis en avant, c'est parce que leur nombre est supérieur tout simplement." Et d'ajouter que "ce n'est pas parce que je suis musicien que je me permets de leur accorder des faveurs au détriment des autres. Pour moi, un écrivain est un artiste, et le métier d'artiste englobe tous les arts."
6 400 cartes d'artistes attribuées
Par ailleurs, d'autres intervenants ont suggéré l'élargissement du Conseil national des arts et des lettres aux conseils de wilayas dans le but de "traiter les affaires courantes à leur niveau sans avoir à faire appel aux instances centrales". Aussi, le fait que les cartes professionnelles soient écrites à la main et non numérisées et codifiées, a soulevé l'incompréhension chez les artistes qui redoutent la facilité de leur falsification. À ce titre, M. Bendamèche consolera les artistes contrariés en leur signifiant que ce n'est qu'un début, et que plus tard ils auront des cartes biométriques dotées de puces et de tous les paramètres modernes. Bien d'autres préoccupations que M. Bendamèche a pris soin de noter en rassurant les artistes de prendre sérieusement en compte leurs doléances. À l'occasion, le président du Conseil national des arts et des lettres a remis 13 cartes d'artistes à leurs bénéficiaires. "À notre niveau, il y a 10 594 dossiers qui ont été déposés, dont 8 055 ont eu l'accord des commissions. Depuis le 15 février 2015, nous avons remis près de 6 400 cartes d'artistes sur le territoire national", a précisé M. Abdelkader Bendamèche s'agissant de la situation globale du secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.