6 aliments légers que vous pouvez manger avant de dormir    Serie A : La Juventus se rate face à Vérone    Médicament: Le SNAPO suspend son mouvement de protestation    Pour développer la coopération bilatérale: Le conseiller commercial à l'ambassade de France en visite à la CCIO    Accès via l'autoroute Est-Ouest: Le pôle urbain de Tlélat pris en otage par le gel du projet    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien, mais ne le sanctionne pas    Ce que doit la rue à l'urne    Rompre vite avec nos vieux démons    Football - Ligue 1: L'ESS aux commandes, la palme au WAT et au MCO    Ligue 2 - Groupe Centre: L'USM Harrach nouveau leader    Groupe Est: La passe de trois pour l'US Chaouia    Les Oranais entament l'an 2 de la Covid-19: Appels réitérés pour le respect des mesures de prévention    Prévue pour aujourd'hui: La grève des adjoints de l'éducation gelée    Guelma: Deux jeunes retrouvés morts dans une grotte, un troisième sauvé    Qui veut canarder les ambulances ?    Des acquis politiques et diplomatiques sur fond de victoires militaires    l'augmentation de la marge bénéficiaire, pointée du doigt    "Fitna" chez les Frères musulmans    155 nouveaux cas et 2 décès    De Bruyne entre dans un cercle fermé de la Premier League    32e anniversaire de la disparition Dda Lmulud : l'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Louisa Hanoune dénonce le projet de code électoral    La Saoura passe en tête, l'USMA et le NAHD se rebiffent !    Un vendredi sans heurts    Une obligation, pas un choix    Les 12 commandements de la phase transitoire    Alerte au variant britannique    Plusieurs forêts décimées en février    Tensions à Rangoun où la police disperse une manifestation    Pékin et New Delhi discutent d'une nouvelle désescalade sur leur frontière    Report du procès de Saïd Djabelkhir    Rebondissement dans le limogeage de l'ex-directeur de la radio locale    «Les femmes sont présentes dans les combats mais pas dans les acquis»    Les résidents attendent leurs actes de propriété depuis 38 ans    Les litiges fonciers en débat    UN DRAME ET DES ZONES D'OMBRE    Neuf militaires tués au Mali    Le hirakiste Karim Ilyès relâché    Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Défaillance de 12 entreprises versées dans le domaine de la pêche    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Focus sur l'insertion professionnelle des jeunes handicapés    Pénurie d'eau à Boumerdès : Vive tension dans plusieurs communes    Un jeune youtubeur disparu depuis mercredi dernier : La ville d'Oran en état d'alerte    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Un gâchis irrécupérable ?    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assises du Congrès des Kabyles du Canada
La communauté kabyle se dote d'un cadre de concertation et d'organisation
Publié dans Liberté le 15 - 05 - 2018

Le Congrès des Kabyles du Canada (CKC) a tenu ses premières assises dimanche à Montréal, en présence de plusieurs invités, dont une délégation d'autochtones du Québec. Plus de 350 congressistes ont participé aux travaux tenus au Palais des congrès. Dans son discours d'ouverture, Hocine Toulait, porte-parole du comité provisoire, a rappelé les étapes franchies par les membres du comité. Plus de quinze mois de débat, de réflexion et de propositions ont couronné les travaux de ce comité de 12 membres qui n'ont ménagé aucun effort.
Trois commissions de travail ont été installées lors du congrès. Il s'agit de la commission statuts et gouvernance, la commission politique générale et orientations stratégiques et la commission élections et candidatures. Beaucoup de participants ont investi les commissions de travail. La plénière a connu des débats animés avec plusieurs propositions faites par les intervenants. Les statuts ont connu quelques amendements en commission et en plénière, avant d'être adoptés à main levée. Le document de la commission politique générale et orientations stratégiques a été adopté sans amendement.
Le texte prévoit un plan d'action à court terme. La réalisation d'un profil socioéconomique de la communauté kabyle, le montage d'un documentaire sur la diaspora, la mise en place du réseautage sont, entre autres, quelques actions qui visent à donner plus de visibilité à la communauté kabyle au Canada. L'adhésion au CKC a été fixée à 25 dollars et le siège social sera à Montréal. Les membres du comité provisoire ont été élus sur une liste commune à main levée par la plénière. Après le retrait d'une dizaine de candidats, 13 membres ont été élus à bulletins secrets au conseil d'administration. Cet organe de direction sera composé de 25 personnes, soit les 12 animateurs du comité provisoire et les 13 nouveaux membres.
Il faut noter une forte présence féminine au congrès. Sept femmes siègent désormais dans la nouvelle direction du CKC. La mise en place de cette instance de lobbying dans un pays qui encourage le communautarisme, permettra à la communauté kabyle de s'organiser et de travailler à une meilleure visibilité dans la société d'accueil. Sur les 100 000 Algériens établis au Canada, on ignore, pour le moment, la proportion des Kabyles, même si des sources non vérifiées parlent de plus de la moitié de la communauté algérienne. Clôturant les travaux du congrès, M. Toulait a salué l'engagement des congressistes. "La volonté d'avancer et d'aboutir était là", a-t-il dit, avant d'avertir que le chemin sera long. La fondation du CKC constitue un repère pour les futures générations, a soutenu l'orateur. "Vous êtes désormais membres fondateurs de l'avenir", a-t-il réitéré.
Les premières assises du CKC ont été empreintes de beaucoup d'émotion. Beaucoup de travail attend les membres du conseil d'administration. Autant dire du pain sur la planche pour le CKC.
De Montréal : Yahia arkat


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.