La charte d'éthique des pratiques électorales signée samedi    Benflis : «Les conditions sont loin d'être idéales»    Bengrina promet d'améliorer les conditions de vie du citoyen algérien    «Il faut adopter rapidement les solutions»    Le Gouvernement décide de régulariser leur situation dès novembre    Le ministre du Commerce s'entretient avec la ministre gabonaise de la Défense    SIG (MASCARA) : 4 personnes asphyxiées au monoxyde de carbone    Obésité, diabète et maladies du cœur: des spécialistes tirent la sonnette l'alarme    CAN-2021 (Eliminatoires)/Algérie-Zambie: l'équipe nationale évoluera en blanc    Mondiaux de Para-athlétisme (Poids F32) : deux nouvelles médailles pour l'Algérie    Etiquetage "colonies": appliquer la décision de la CJUE aux produits sahraouis    La communauté internationale exhortée à mettre fin à l'agression israélienne    Festival de danse contemporaine: une nouvelle génération de danseurs algériens émerge    EDUCATION : Vers une grève de 3 jours renouvelable dans les primaires    DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DE MOSTAGANEM : Vers l'ensemencement de 46112 hectares de céréales    UNE FOIS ELU A LA TETE DU PAYS : Tebboune promet l'égalité hommes-femmes    Zerouati participe jeudi et vendredi en Afrique du Sud à la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement    Phase de Poules de la CAF : Le Paradou AC dans un groupe difficile    LFP – Sanctions : Huis clos pour le MCO et l'USMAn    Mise à jour. MC Alger – JS Kabylie : Le Mouloudia pour prendre le large    Port de l'emblème Amazigh : Le tribunal de Bab El Oued relaxe cinq jeunes détenus    Les campus au rendez-vous    Six contrats gaziers renouvelés par Sonatrach    Morales se réfugie au Mexique    Le SG de l'ONU appelle à "une coopération internationale"    Un collège fermé "à titre préventif" à Sétif    La question des réfugiés sahraouis examinée lors de la Conférence parlementaire régionale pour l'Afrique    Algérie-Chine: appel à la promotion des relations de coopération dans le domaine du tourisme    Les étudiants ont marché pour le 38e mardi    Que reste-t-il du grand clasico ?    Amrouche convoque 25 joueurs    La criminalité en hausse    Un mort et un sauvetage miraculeux de trois personnes    Rupture et montée en gamme    Vivre avec et contre le passé    Ecole de journalisme d'Alger : Quelle place pour la production amazighe dans les médias ?    Parc national du Djurdjura : Découverte d'ossements d'un ours brun    Economie: L'Algérie «dans le rouge»    Un conclave consacré aux dossiers du logement: Des instructions pour accélérer les travaux et l'affichage des listes    Lancement des Rencontres internationales du cinéma d'Oran: La phase des projections programmée pour février prochain    Tunisie : Le Premier ministre Youssef Chahed à Paris et Rome    Personnes interdites de stade : Les modalités d'établissement du fichier national fixées    Maroc-MCC : Accord de coopération pour la mise en œuvre du projet de gouvernance du foncier    Matérialisation des légitimes revendications populaires Les fondements directeurs de l'état de droit    Place aux entreprises algériennes    CONSTANTINE : Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés    10e Fica : Projection de "L'envers de l'histoire", parcours d'une militante en Serbie    La situation de la femme créatrice dans le domaine de l'industrie cinématographique en débat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Medouar fait marche arrière
Bras de fer EPTV-LFP–Présidents de club
Publié dans Liberté le 03 - 02 - 2019


Après avoir dans un premier temps appuyé la revendication des présidents de club d'organiser une journée de championnat sans télévision pour protester contre le non-payement des 3e et 4e tranches des droits de retransmission par l'EPTV, le président de la LFP, Abdelkrim Medouar a fait marche arrière. "Nous n'avons jamais douté de la bonne foi de l'EPTV quant à sa volonté d'honorer ses engagements financiers. Nous savons toute l'importance que revêt cette entreprise nationale et le rôle qu'elle joue dans le développement du football. Mais il ne faut pas oublier que je subis une pression terrible de la part des présidents des clubs. Nous allons renouer le dialogue avec l'EPTV afin de parvenir à une solution qui arrange tout le monde", dira Medouar à la Radio nationale. Et d'ajouter : "Il faut savoir que concernant les critiques émises dans le communiqué de l'EPTV, la Ligue n'est pas responsable de la violence dans les stades, ce qui engendre les huis clos. De même qu'à ma connaissance, il existe des instances habilitées à contrôler le piratage des images exclusives", faisant allusion à l'Autorité de régulation de l'audiovisuel. Jeudi, lors de la réunion du bureau fédéral, Medouar avait été fortement critiqué par le président de la FAF. Kheïreddine Zetchi est allé jusqu'à lui reprocher le fait d'avoir abordé un sujet qui ne le concerne, puisque le contrat avec l'EPTV a été signé par la FAF et non pas la LFP. En revanche, Medouar a confirmé que la chaîne Dzair TV qui n'a pas honoré ses engagements financiers évalués à plus de 12 milliards de centimes est toujours interdite de retransmission des matches de Ligue 2. Il n'a cependant pas précisé si la LFP allait saisir la justice pour recouvrer ses droits, conformément à la législation en vigueur. Pour rappel, l'Etablissement public de télévision (EPTV) n'a pas tardé à réagir à la menace des clubs de boycotter les caméras lors de la prochaine journée du championnat des Ligues 1 et 2, en raison du retard dans le payement des droits de retransmission des rencontres. "L'EPTV a toujours honoré ses engagements financiers, malgré une défaillance dramatique en matière de protection de ses droits. En dépit d'une conjoncture difficile, les engagements financiers de l'EPTV ont toujours été honorés, malgré une défaillance dramatique en matière de protection de ses droits par le piratage systématique de certains éditeurs de service de télévision ainsi qu'à l'intérieur des enceintes de compétition", a martelé l'EPTV dans un communiqué. Cette réaction faisait suite également à la déclaration du président de la Ligue de football professionnel (LFP), Abdelkrim Medouar, qui a indiqué que "l'EPTV n'a jusqu'à présent pas renouvelé son contrat qui a expiré le 31 juillet 2018 et n'a pas encore honoré les 3e et 4e tranches de la convention précédente. La violation flagrante des termes du contrat liant les deux partenaires autoriserait l'EPTV à ne pas payer. La programmation anarchique et hasardeuse de la compétition a provoqué un impact financier négatif important, dont l'évaluation précise sera portée à la connaissance de la LFP." La Télévision publique a fustigé également "le nombre sans cesse croissant de matches à huis clos qui pénalisent le téléspectateur, encore une fois privé d'une compétition dont l'objectif est d'apporter du spectacle et de la convivialité. Compte tenu de ce qui précède et du nouveau paysage audiovisuel caractérisé par l'apparition de nouveaux acteurs, l'EPTV invite la LFP à lancer un appel à candidatures pour l'attribution des droits de retransmission en toute équité", conclut le communiqué de l'EPTV.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.