Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Covid-19 : l'équipe d'experts médicaux chinois achève sa mission en Algérie    Foot : réunion du Bureau Fédéral de la FAF dimanche en visioconférence    S'inspirer des sacrifices de la génération du 1er Novembre pour le projet de l'Algérie Nouvelle    Documentaire sur le Hirak: la presse nationale dénonce une campagne haineuse contre l'Etat algérien et ses institutions    Palestine/Covid-19: les portes d'Al-Aqsa ouvriront dimanche prochain    Le harcèlement des activistes continue    Une nouvelle plainte déposée contre Karim Khima    Biskra, la Mitidja du Sud    Le foyer de l'épidémie se déplace à Bordj Ali    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    CANADA : à 14 ans, elle est élue jeune ministre de l'Environnement à Pointo    Sept défenseurs de la nature récompensés aux Oscars de l'Environnement    PLFC 2020 : le Bureau de l'APN examine les modifications proposées    Rapatriement: Arrivée mercredi à Alger de 300 Algériens bloqués à Londres    Asseoir un système d'investissement permettant aux investisseurs de travailler sans entraves    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Pour non-respect des mesures de confinement: 8.237 personnes interpellées durant le mois de Ramadhan    Mascara: 6 malades guéris du Covid-19 quittent l'hôpital    Coronavirus: Peurs, défis et remises en question    Pouvoir et géopolitique - Hirak : jeux et enjeux    Projet de loi de finances complémentaire: Les députés contre la hausse des prix des carburants    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Le Snapo suggère l'utilisation de masques en tissu    8 soldats tués dans une attaque attribuée aux Houthis    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    Le renouvellement de Sayoud, une priorité    Les habitants de la cité Makhat protestent    Des commerces sommés de fermer à Relizane    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Le HCA plaide pour l'élaboration d'"une carte linguistique de Tamazight" en Algérie    Crise libyenne: Boukadoum exprime la "profonde" préoccupation de l'Algérie et sa disposition à abriter le dialogue libyen    Sport-Coronavirus: le contrôle médical des athlètes d'élite impératif avant la reprise    Plan d'annexion israélien en Cisjordanie : "une telle décision ne peut pas rester sans réponse"    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Boumerdès: Le procès de Hamel, son fils et d'ex-responsables reporté    Mutation et promotion de cadres de la wilaya    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    AS Monaco: Slimani, une situation paradoxale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bréves de l'Ouest
Algérie profonde
Publié dans Liberté le 26 - 03 - 2019

Tlemcen : Projet de dix nouvelles forêts récréatives
Afin de protéger l'environnement et susciter un intérêt pour la relance du tourisme écologique, dix nouvelles forêts récréatives vont être créées dans la wilaya de Tlemcen sur une période d'une année. Les communes concernées sont celles de Sebdou, Hammam Boughrara, Béni Ouarsous, Aïn Tellout, Ouled Mimoun, Maghnia et Tlemcen. La superficie qui va être aménagée avec l'implantation d'aires de repos pour les familles, couvre environ une centaine d'hectares. Un appel via la radio locale a été lancé par la direction des forêts à l'intention des investisseurs privés. Ces derniers sont invités à mettre en place, selon un cahier de charges prenant référence dans le décret 06-368 du 19 octobre 2006, des équipements légers (bungalows, restaurants, salles de sport, manèges) comme c'est le cas pour le grand espace aménagé sur le plateau de Lalla Setti (800 mètres d'altitude) avec son parc d'attraction fréquenté à longueur d'année par des visiteurs venus de plusieurs régions du pays. Outre deux bus quotidiens de l'entreprise de transport urbain, la forêt des pins est desservie par le téléphérique avec ses 20 cabines d'une capacité individuelle de 8 places pouvant transporter un millier de passagers par heure. Il faut rappeler que la wilaya de Tlemcen occupe une superficie forestière de l'ordre de 225 000 hectares à laquelle il faut ajouter une nappe alfatière de 154 000 hectares.
B. A.
Filière avicole à Relizane : La lutte contre l'élevage informel engagée
Le président du Conseil de wilaya interprofessionnel de la filière avicole et de la viande blanche M.Fidah Youcef, nous a indiqué, que la wilaya de Relizane compte actuellement un total de cinq cent cinquante-et-un (551) éleveurs avicoles identifiés sur l'ensemble du territoire de la wilaya. Ces éleveurs subissent, selon notre interlocuteur, un contrôle quotidien par les services vétérinaires de la direction des services agricoles de la wilaya de Relizane notamment lors du processus d'abattage des volailles destinées à la consommation. Selon notre interlocuteur, le contrôle est effectué d'une manière rigoureuse par les médecins vétérinaires des dix (10) unités d'abattage utilisant des techniques de dernière génération, dont un (1) abattoir à Relizane et neuf (9) tueries [ une à Yellel, deux à Belacel, une à Bendaoued, deux à Benidergoun, une à Oued R'hiou et deux à Ammi Moussa]. Les producteurs de viande blanche de la wilaya activent selon la réglementation et les lois organisant la filière. Par ailleurs et concernant les saisies importantes de viande blanche effectuées récemment par le service de répression de fraude de la direction du commerce , il nous a indiqué que "dans certains cas, la non-conformité de la viande blanche est due au mauvais conditionnement de la viande blanche par les commerçants ; en effet dans certains cas particuliers certains commerçants ne conditionnent pas la viande blanche dans des espaces réfrigérés et lors de l'opération de vente et de livraison le moyen de transport de la marchandise n'a pas de refroidissement". Concernant l'organisation de la filière de la viande blanche dans la wilaya, le président du Conseil interprofessionnel de la filière avicole, a révélé que "dans un mois, notre conseil devra identifier tous les éleveurs avicoles la wilaya. Cette identification permettra d'organiser la filière et facilitera le processus de lutte contre l'informel". En ce sens, notre interlocuteur a rappelé que les aviculteurs de Relizane sont déterminés à lutter contre l'activité informelle qui touche leur secteur pour garantir au consommateur une viande blanche saine.
E. Yacine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.