Les algérois manifestent malgré la répression    Campagne de circoncision collective    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Norvège: le chômage a son plus bas niveau en mars    Le rebond économique mondial compromis par la guerre commerciale    Le Front Polisario regrette la démission de Horst Kohler    Le Botswana lève l'interdiction de chasser l'éléphant    Indonésie: sept morts dans des affrontements post-électoraux    Man United prêt à proposer un salaire conséquent à De Ligt    Real : Les supporteurs veulent Mbappé plutôt que Neymar    Le Gabon nomme son nouveau sélectionneur    VENDREDI 14ème : Une transition pour rouvrir l'espace-nation algérien obstrué    Un élément de soutien aux groupes terroristes arrêté à Tlemcen    L'Algérie certifiée exempte de Paludisme par l'OMS    Cher futur Président, je te veux…    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    Football : Le gouvernement Bedoui veut s'attaquer à la violence dans les stades    En bref…    L'ES Tunis veut prendre une option face au WA Casablanca    14e vendredi de marche : Le peuple dit non à l'élection du 4 juillet    Scrutin présidentiel : «Rejet populaire»    Probium et l'Are-Ed, deux associations qui marquent la Journée mondiale de la biodiversité    Etudiants : Hirak, Ramadhan et examens    En bref…    Haizer : Deux exclus de logements sociaux entament une grève de la faim    Le trip de l'amour et ses revers    La presse a toujours été le souffre-douleur des régimes…    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Edition du 24/05/2019    Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    Des centaines de travailleurs et travailleuses de Rouiba-Réghaïa demandent à Sidi Saïd de dégager    Gaïd Salah nie toute «ambition politique»    Le procès de Kamel El Bouchi reporté au 19 juin    Les députés FLN tentent la manière forte    «L'armée doit écouter les propositions des élites»    Le FCE sous l'influence des résidus de l'ère Haddad ?    Mustapha Djallit sera désigné manager général du club    Le duel jusqu'au bout !    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    ACTUCULT    Pari gagné !    Au cœur de la violence intégriste    La nuit du conte pour rallumer l'âtre de grand-mère    552 centres d'examen et 3.830 encadreurs: Plus de 33.000 candidats attendus aux examens de fin de cycle primaire    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    Le tombeau de la chrétienne comme vous ne l'avez jamais vu!    OCDE : L'organisation plus pessimiste sur le commerce mondial et la croissance    Analyse : Les transmutations génétiques des coups d'Etat africains    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Chabab passe en finale
Coupe d'Algérie : CRB 2 - CSC 0
Publié dans Liberté le 25 - 04 - 2019

Le CRB a dû attendre les prolongations pour composter son ticket.
Les protégés d'Amrani ont composté hier leur ticket pour la finale de la coupe d'Algérie après avoir remporté la seconde manche de cette demi-finale sur le score de 2 à 0. Ayant perdu au match aller à Constantine (1-0), les Rouge et Blanc ont su comment renverser la vapeur et arracher une qualification méritée pour une équipe qui a tant souffert cette saison notamment en championnat. Les Belouizdadis ont débuté tambour battant le match dans l'espoir de refaire leur retard avant de chercher la qualification. C'est dans cette optique que les hommes d'Amrani se sont rués en attaque pour trouver la faille, mais en vain. Les locaux se sont mis en évidence dès les premières minutes de jeu. La première occasion a été enregistrée à la 17' par l'entremise de Bechou qui reprend de la tête une balle de Djerrar, mais rate l'immanquable face à une cage pratiquement vide. Bouchar s'est distingué sur une reprise de la tête obligant le gardien constantinois à étaler toute sa classe pour sortir le cuir en corner. Les protégés de Lavagne essayent tant bien que mal de sortir de leur coquille face au pressing haut des Belouizdadis.
Les assauts des Rouge et Blanc se multiplient. Le défenseur Keddad bien placé arme une frappe à la 34' mais rate complètement le cadre. Trois minutes plus tard, Balegh, qui a cédé sa place en seconde période au jeune Boussliou, a étrangement raté l'ouverture du score en se présentant seul face au portier du CSC mais perd son duel. La fin du premier half était également très mouvementé car Djerrar sur une autre action a failli trouver la faille, mais Chahrouh a surgi pour dégager le ballon de la ligne, au moment où le gardien Limane était battu. Après la pause, les visiteurs, sentant le danger venir, avaient essayé de sortir de leur camp en opérant par des contres menés par Belkhir et Behmaboula, mais les tentatives constantinoises n'inquiétaient pas vraiment Cedric et sa défense. Les Belouizdadis quant à eux ont continué leur pressing, mais sans vraiment être tranchants. Il aura fallu attendre l'expulsion de Yattou suite à son altercation avec Boulekhoua à la 73' pour voir enfin le CRB ouvrir le score par l'entremise de Djerrar qui saute plus haut que tout le monde pour reprendre le ballon de la tête sur un service de Boussliou (75'). A 11 contre 10, les hommes d'Amrani tentent de tuer le match. Les Algérois étaient à deux doigts d'inscrire le but libérateur avant les prolongations par Nessakh qui a envoyé un bolide, mais Limane écarte le danger (90'). Le referee Benabddalalh siffle la fin du match. Les deux équipes devraient désormais disputer les prolongations pour se départager. Amrani a fait un coaching gagnant en incorporant Hais et Zeroual à la place de Bechou et Boulekoua. Le Chabab est parvenu à inscrire le but de la qualification grâce à ces deux éléments (99'). En effet, sur une incursion sur le côté droit, Zeroual effectue un centre qui profite au jeune Hais qui met le ballon au fond des filets.
Le CSC assommé après ce but n'a rien pu faire pour renverser la tendance et inscrire ce but qui lui aurait ouvert les portes de la finale.A noter qu'à la fin de la deuxième prolongation, Djabout avait écopé d'un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion.

Sofiane Mehenni


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.