LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Pétrole : l'Opep entame une série de réunions techniques sur la situation du marché    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Sonelgaz menace    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Images d'ailleurs, regards d'ici    Entre avancées et entraves    Saïd Bouhadja n'est plus    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    L'Algérie sera présente    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La première édition en hommage à cheikh Khaled Belbey
JOURNEES NATIONALES DE LA POESIE DE AIN TEMOUCHENT
Publié dans Liberté le 02 - 05 - 2019

Le coup d'envoi des premières journées nationales de la poésie a été donné mardi à la Maison de la culture par Mouadaa Ahmed, directeur de la culture de la wilaya de Aïn Témouchent. Organisée par l'association culturelle Joudour (racines), cette manifestation a vu la participation de 67 poètes issus de 17 wilayas, dont 25 poètes de la wilaya Aïn Témouchent. Cette édition est dédiée au grand poète cheikh hadj Khaled Belbey, originaire d'Oued Sebbah (ville organisatrice de l'évènement). À cet effet, dans le programme est prévu deux conférences, la première en hommage à ce poète, et à la seconde sera donnée par des enseignants ès qualités qui reviendront sur la vie de Moufdi Zakaria, à travers laquelle sera diffusée l'hymne national dans sa version originale. Selon Abdelkader Bensalah, président de l'association culturelle Joudour, l'idée a germé en 2010 lors la journée d'étude consacrée au cheikh hadj Khaled Belbey (1850-1914), considéré comme le plus grand poète de la région de Aïn Témouchent. "Après les journées d'étude et les conférences consacrées à cet illustre poète, nous avons revendiqué à travers l'une des recommandations la création d'un festival national en son nom. Ce projet vient d'être concrétisé à travers ces journées nationales, grâce à l'engagement du secteur de la culture et à la volonté de son directeur, Ahmed Mouadaa", a souligné M. Bensalah, qui espère que le complexe culturel sera baptisé au nom de Khaled Belbey (l'une des recommandations proposées lors du festival régional de la poésie de 2014). À noter que le programme concocté sera ponctué de plusieurs activités culturelles et artistiques, notamment un concours de poésie. Cette édition, la première du genre, vise à promouvoir la poésie populaire avec ses dimensions civilisationnelle, cultuelle et littéraire.
M. LARADJ

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.