Azzedine Mihoubi nouveau SG du RND    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Un pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Un accueil triomphal aux champions d'Afrique    Savoir goûter à la vie    Equipe nationale: Une progression remarquable    Un mort et deux blessés sur le 4ème périphérique    Bouira: 49,99% le taux de réussite au baccalauréat    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Le festival de la chanson oranaise revient    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Initiative du Forum de la Société civile : Un panel pour piloter un dialogue national    Coïncidant avec la finale de la CAN : Les marches populaires dans une ambiance de stade    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    CAN-2019: En fête, l'Algérie championne d'Afrique 29 ans après    Distinction : L'Algérien Bennacer élu meilleur joueur du tournoi    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Alger: 90 établissements hôteliers réceptionnés au cours des 3 prochaines années    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    Hadj Ghermoul libéré    Quatre narcotrafiquants arrétés    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    L'onction qui trahit la manœuvre ?    Pas de représentant algérien à la CAF    Arrestation des voleurs de portables en série    Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    Téhéran évoque des "accusations délirantes"    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    sortir ...sortir ...sortir ...    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Un navet en salade    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les salariés dans le désarroi
GROUPE MEDIATIQUE DE HADDAD
Publié dans Liberté le 20 - 06 - 2019

Des dizaines de salariés du groupe médiatique d'Ali Haddad, groupe Media Temps Nouveaux, ont organisé, hier, un sit-in, devant la Maison de la presse Tahar-Djaout, à Alger, pour exprimer leur inquiétude face à l'incertitude qui les attend. Le groupe Media Temps Nouveaux, qui appartient exclusivement à Ali Haddad, est en faillite. La direction, en proie à de graves difficultés financières, s'apprête à fermer une des deux chaînes de télévision et à réduire ses effectifs.
Elle cherche désormais un repreneur. Sur ses 410 salariés, la moitié sera privée de travail dans les jours à venir. Journalistes, techniciens, personnels administratifs et chauffeurs sont concernés par ce plan social. "Être journaliste, ce n'est pas être terroriste", lit-on sur des pancartes portées par des journalistes du groupe qui comprend les deux chaînes de télévision Dzaïr TV, Dzaïr News, et les quotidiens Le Temps d'Algérie et Waqt El-Djazaïr. Outre ce sombre avenir qui les attend, les travailleurs s'insurgent également contre la suspension de la publicité publique par l'Anep. Cette manne publicitaire permettait au moins de payer les employés. Un exercice difficile puisque les salariés n'ont pas été payés depuis au moins 3 mois.
La situation dure depuis au moins deux ans. Constitué au début des deux journaux et d'une chaîne de télévision, Dzaïr TV, le groupe médiatique s'est enrichi, en 2014, par une autre chaîne de télévision, Dzaïr News. Cette dernière est une transformation de la chaîne El-Wiaam TV, créée en 2014 pour soutenir la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un 4e mandat. Hier, la diffusion de la chaîne d'informations en continu a été suspendue durant 5 heures avant de réapparaître après un mouvement de protestation tenu dans les locaux de l'entreprise. Dans un communiqué diffusé au début du mois de juin, la direction du groupe avait annoncé la fusion des deux chaînes à partir du 25 juin prochain.
Ne restera que Dzaïr TV qui aura des programmes où prédominera l'information. En attendant, dans un communiqué rendu public hier en fin de journée, la direction du groupe a annoncé que "la direction a obtenu l'engagement ferme des propriétaires en vue de faciliter la transaction et d'entamer les négociations dans les meilleurs délais" en vue de la vente de l'entreprise à un nouveau repreneur. Le document dément également la volonté de la direction d'opérer un "plan social" et reconnaît de graves difficultés financières à cause de l'emprisonnement du propriétaire, Ali Haddad, et de l'absence de publicité.

Ali B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.